Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Je sais que le titre de cet article pourra choquer et faire peur à bien des gens. Comme s’il y avait quelque chose de mal dans « avoir du pouvoir dans ses relations. » Il n’y en a aucun. C’est de ne pas avoir de pouvoir dans ses relations qui n’est pas normal.

Et c’est là que la plupart des gens sont coincés ! D’un côté on leur dit, ils croient, surtout les personnes qui se définissent comme gentilles, douces et paisibles, qu’avoir du pouvoir dans ses relations c’est mal et de l’autre nous sentons tous que ne pas avoir de pouvoir dans ses relations autrement dit d’être balloté(e) par les uns et les autres n’est pas normal. Comment sortir de l’impasse ? Certaines personnes se coupent des autres : pas de relation, pas de problème.

 Cela ne résout malheureusement pas la situation parce que l’être humain est un être social. Le besoin de relation fait partie de notre nature humaine.

Qu’est-ce que veut donc dire « avoir du pouvoir dans ses relations » ?
Cela veut tout simplement dire : vivre ce que l’on veut dans ses relations.
Si vous ne vivez pas ce que vous voulez dans vos relations qui changera cette situation à votre place ? Personne d’autre que vous-même et uniquement vous-même.

Beaucoup de gens confondent « pouvoir dans ses relations » avec ce qui se met malheureusement le plus souvent en place dans les relations : la domination/ soumission.

Avoir du pouvoir dans ses relations n’a strictement rien à voir avec la domination.
La domination ne peut s’installer que sur les faiblesses de l’autre. Celui qui « domine », utilise consciemment ou inconsciemment, l’incapacité, l’ignorance de l’autre, à décider de ce qui est bon pour lui et à s’affirmer dans ses choix.

Le jeu relationnel de la domination/soumission s’appuie sur la peur et le manque de confiance en soi de tous les participants de la relation.

Avoir du pouvoir dans ses relations c’est tout simplement vivre les relations que l’on veut vivre. Ce n’est rien d’autre que savoir ce que l’on veut et oser le demander et oser vouloir le vivre.Avoir du pouvoir dans ses relations c’est avoir confiance en soi et dans la vie. C’est savoir qu’il y aura toujours des hommes et des femmes pour vouloir partager avec vous ce que vous voulez vivre, c’est savoir que si une personne que vous rencontrez n’est pas « sur la même longueur d’onde » que vous, il y en a quantité d’autres qui le sont déjà ou qui seront très heureuses de l’être, c’est savoir que sur 6 milliards d’être humains, vous trouverez toujours des personnes qui voudront vivre la même chose que vous (et en grand nombre) !

Avoir du pouvoir dans ses relations s’appuie sur le respect de soi et le respect de l’autre. Alors que je le répète la domination est basée sur la peur, l’insécurité, le manque de confiance en soi, le manque de confiance dans la vie.

Quand on a du respect pour soi, on se reconnaît comme unique avec ses propres besoins et désirs. Alors par extension on peut reconnaître que l’autre est lui aussi unique, différent avec ses propres besoins et désirs. C’est de la communication authentique et sincère qui s’installe pas de la domination/soumission qui est absence de communication réelle puisque basée sur la peur, l’insécurité avec soi, avec l’autre et l’insécurité dans la vie.

Quand on a le respect de soi, on n’a pas besoin de s’appuyer sur les faiblesses des autres ni de se soumettre à quiconque, parce que ce serait un auto-témoignage de son insécurité. C’est un chemin exigeant d’intégrité, de sincérité et d’honnêteté avec soi, c’est le refus de se laisser mener par les peurs d’où qu’elles viennent.

Si vous voulez vivre les relations que vous voulez vivre, sans écraser quiconque ni être écrasé(e), la clé est celle que vous connaissez déjà, toujours la même : AIMEZ-VOUS.

publié le 10 avril 2011 par ARCTURIUS

 

source : Chantal Attia link

Tag(s) : #SAGESSE

Partager cet article