Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'hémicycle du Sénat le 16 octobre 2012.

L'hémicycle du Sénat le 16 octobre 2012.

(ERIC FEFERBERG / AFP)

BUDGET - Nouveau coup d'éclat des communistes au Sénat. Quelques heures après le rejet, dans la nuit du mardi 30 au mercredi 31 octobre, du texte PS sur la tarification progressive de l'énergie, la commission des finances de la Haute Assemblée a rejeté la loi de programmation budgétaire pour les cinq prochaines années. 

L'UMP, les centristes et les communistes ont uni leurs voix pour voter contre ce texte qui fixe notamment les objectifs du gouvernement sur la durée de la législature. Il prévoit en particulier un déficit limité à 3% du Produit intérieur brut en 2013. Le projet de loi, déjà adopté par l'Assemblée nationale, doit être examiné par le Sénat en séance publique à partir du 7 novembre.

C'est déjà la commission des finances qui avait jugée "irrecevable" la proposition de loi PS sur les tarifs progressifs de l'énergie, mardi 23 octobre. En réaction, deux jours plus tard, Roland Courteau, le rapporteur du texte avait démissionné.

 

Francetv info avec AFP

Tag(s) : #POLITIQUE

Partager cet article