Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Grave, très grave ce qu’il se passe actuellement en douce, maintenant, il y a l’officiel et l’officieux. Officiellement (mais pas trop médiatisé non plus) il y a l’union européenne qui veut décider ou non si un pays peut fermer ses frontières, officieusement, pourquoi maintenant? Est-ce par peur que d’autres pays ferment leurs frontières comme l’a déjà fait le Danemark?La commission européenne a proposé un amendement législatif qui supprimerait la compétence des gouvernements européens dans le contrôle des frontières.

Kontrollen an einer Grenze Dänemarks zu Schweden

Cela signifie qu’aucun des États membres ne peut plus décider seul de la fermeture de ses frontières, mais la nécessité d’un processus à Bruxelles serait nécessaire dans lequel la Commission joue un droit de veto de facto.Selon la proposition, …. il y aura à l’avenir deux méthodes pour la réintroduction des contrôles aux frontières dans l’espace Schengen. La première est destinée à des événements imprévus, si un pays veut protéger tant les matchs de football ou de grands événements politiques. Dans de tels cas, la Commission devrait présenter une proposition formelle qui demanderait l’accord de la majorité des états membres. Le permis serait accordé pour 30 jours avec possibilité de prolongation jusqu’à un maximum de six mois.

© AFP Les inspections à la frontière du Danemark à la Suède

L’autre méthode serait pour des événements imprévus comme une attaque, une épidémie ou une catastrophe naturelle. Ici, toutefois, les États membres introduiraient leur propre responsabilité dans le contrôle des frontières, mais seulement pendant cinq jours. Une prolongation serait possible seulement avec une nouvelle résolution par la méthode du premier cas.

Ces plans ne peuvent entrer en vigueur qu’après approbation par les États membres et le Parlement de l’UE. Sic….

Article original complet en allemand: faz.net Traduction personnelle vu sur "lesmoutons enragés"

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article