Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog




Bonjour à tous

 

A la veille du départ en vacances, il est temps de faire le bilan climatique de l'année 2011 !

 

"Un automne 2011 chaud et très calme :

 

Le blocage anticyclonique, qui a occasionné une sécheresse et une chaleur record au printemps dernier, s'est répété pratiquement à l'identique entre septembre et novembre, faisant de cet automne 2011 l'un des plus chauds et secs depuis plusieurs siècles, selon Frédéric Decker de MeteoNews.

 

Après un été en demi-teinte, soleil, chaleur et sécheresse sont revenus en force dès septembre, avec notamment une période de chaleur exceptionnelle en dernière décade jusqu'à début octobre, faisant tomber de nombreux records de chaleur. La Bretagne a, par exemple, connu ses 30 degrés les plus tardifs... début octobre (avec près de 32 degrés à Ploumanach, dans les Côtes d'Armor où l'ancien record mensuel a été battu de... 6 degrés!). Il fallait remonter à 1985 pour trouver une vague de chaleur comparable aussi tard. Un bref coup de froid s'est produit autour du 20 octobre, occasionnant les premières gelées d'automne... et souvent les dernières en dehors des régions du nord-est ! La fin octobre s'est en effet avérée très douce, tout comme le mois de novembre dans son ensemble. Le tiers ouest du pays a d'ailleurs connu son mois de novembre le plus chaud, avec 4 à 5 degrés d'excédent, battant novembre 1994 qui était le plus chaud jusqu'alors.
Au final, l'automne 2011 dégage un excédent moyen de 2,1 degrés à l'échelon national, se plaçant en deuxième position des automnes les plus chauds juste derrière l'automne 2006 et ses 2,8 degrés d'excédent !

 

Le blocage anticyclonique, présent 73 jours sur 91, a bien évidemment engendré un important déficit pluviométrique à l'époque de l'année où, habituellement, les nappes phréatiques commencent à se reconstituer. C'est surtout dans l'ouest et le sud-ouest que le déficit a été important, dépassant 50 % ! Les régions méditerranéennes font exception, puisqu'au contraire les pluies ont été fréquentes et abondantes, plus particulièrement entre la fin octobre et début novembre. Du 1er au 9 novembre, il est souvent tombé 200 à 400 mm autour de la grande bleue, parfois beaucoup plus sur les Cévennes avec plus de 800 mm aux environs du Mont Aigoual. De nombreuses inondations se sont alors produites sur ces régions.

 

L'année 2011 figurera parmi les plus chaudes en France
Sans surprise, on retrouve des durées d'ensoleillement importantes cet automne sur la plupart des régions, plus particulièrement du sud-ouest au centre-est du pays. L'ensoleillement du mois de novembre a parfois frôlé les records de forte insolation, notamment en montagne.

 

Avec deux saisons exceptionnellement chaudes (printemps et automne) et un seul mois frais (inférieur aux normales saisonnières : juillet), l'année 2011 figurera parmi les trois plus chaudes en France (en fonction des résultats de décembre), flirtant avec les valeurs records des années 1994 et 2003. Cette énième année chaude s'ajoute à une très longue série qui a débuté en 1988 et s'inscrit parfaitement dans le contexte du réchauffement climatique."

 

(source : http://www.web-agri.fr/observatoire_meteo/article/un-automne-2011-chaud-et-tres-calme-1851-76671.html)

 

Lire aussi : http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/developpement-durable-1/d/top-10-des-annees-les-plus-chaudes-2011-en-est_34949/

 

Bonnes fêtes à tous et à l'année prochaine !

 

Tonton Daniel

source: tontondaniel

Tag(s) : #NATURE - ECOLOGIE

Partager cet article