Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

blog -arno-klarsfeld_12mai2009

Selon nos informations, Arno Klarsfeld, membre du conseil d’Etat et Bernard Stirn, président de la section du contentieux au même Conseil d’Etat, bénéficient, par précaution, d’une protection policière depuis huit jours. Cette décision du ministère de l’Intérieur fait suite à la décision prise le 9 janvier dernier par la plus haute juridiction administrative d’interdire le spectacle de Dieudonné M’Bala M’Bala au Zénith de Nantes. L’ordonnance avait été prononcée par Bernard Stirn, juge des référés au conseil d’Etat. Une position vivement contestée par l’humoriste et son entourage qui plaidaient « la liberté d’expression ».

 

2ème MAJ = Révélations explosives sur les raisons du lynchage de Dieudonné

 

Dieudonné : pourquoi la décision du Conseil d'État est (très) contestable

 

Arno Klarsfeld a été nommé au Conseil d'Etat + Ordonnance d'interdiction du spectacle de Dieudonné

 

Les jours suivants, Arno Klarsfeld et Bernard Stirn ont fait l’objet « de centaines messages haineux » sur le web selon une source au ministère de l’Intérieur qui a souhaité conserver l’anonymat. Arno Klarsfeld joint au téléphone ce mercredi évoque aussi des appels anonymes menaçants. Souvent la cible de Dieudonné, il prend pourtant cette surveillance rapprochée avec philosophie. « Avec ces officiers de sécurité, nous partageons le même goût pour le sport et le vélo », sourit le membre du conseil d’Etat. La protection policière sera étendue dans le temps « tant qu’il le faudra », précise une source au ministère de l’Intérieur. Tous ces agissements seront poursuivis avec « la plus grande sévérité ».

Source: News.fr.msn.com

 

via les M.E.

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article