Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Selon la nomenclature des médias officiels, c'est donc un  " conspirationniste " qui vient de remporter un quart des voix aux éléctions législatives italiennes !!!

 

 

 

Agitateur, populiste, démago. Les qualificatifs ne manquent pas pour désigner Beppe Grillo, leader charismatique du Mouvement 5 Etoiles (M5S), qui a remporté un quart des voix aux législatives italiennes. Avec 109 députés et 54 sénateurs, et en l'absence de majorité claire au Sénat, celui que les médias italiens surnomment parfois "le Michael Moore italien" est désormais très courtisé.

Pourtant, ses interviews, ainsi que celles de ses membres, se font rares. Ils fuient les politiques et les médias. Le correspondant du Monde à Rome notait dans un article que "son programme et ses mots d'ordre ont d'abord séduit les jeunes utilisateurs d'Internet, le seul vecteur de communication de ce parti qui se veut sans chef et sans structure. Il refuse de participer aux talk-shows télévisés et interdit à ses élus d'y paraître, sous peine d'exclusion".

Un de ses membres s'est pourtant confié à la chaîne de télévision Rai. La vidéo reprise par le site internet du Corriere Della Sera montre Paolo Bernini, 25 ans, disserter : "Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais les Américains ont déjà commencé à implanter des puces dans le corps humain. Pour enregistrer et contrôler la population. Mais avec Internet, les esprits se réveillent et la vérité émerge", avance, le plus sérieusement du monde, Paolo.

L'homme déclare que sa vie a changé après avoir visionné le documentaire conspirationniste de Peter Joseph, Zeitgeist. Les propos de Bernini s'inspirent notamment de ceux du "gourou" et cofondateur du Mouvement 5 Etoiles, Gianroberto Casaleggio,  qui prédisait dans une vidéo la naissance d'un monde nouveau, Gaia, le 14 août 2054 très précisément, à la fin d'une troisième guerre mondiale longue de vingt ans.

Ces thèses trouveront sûrement un écho favorable du côté du Venezuela. Le vice-président Nicolas Maduro avait ainsi accusé mardi les Américains d'avoir "inoculé" le cancer à Hugo Chavez. "Nous ne doutons pas que le moment viendra, dans l'histoire, où nous pourrons former une commission scientifique pour savoir comment Chavez a été attaqué", avançait le nouvel homme fort du pays.  source

Tag(s) : #Crise de l'Euro

Partager cet article