Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Мишель Мартэн Марк Дютру педофил брюссель протест

Photo : EPA

Le meurtrier pédophile belge Marc Dutroux a réclamé lundi devant la justice le droit de pouvoir purger sa peine à domicile sous la surveillance d'un bracelet électronique, une demande qui a très peu de chance d'aboutir pour l'homme le plus détesté de Belgique, informe l'AFP.

Marc Dutroux, 56 ans, a comparu à huis clos durant deux heures devant le tribunal d'application des peines (TAP) qui siégeait au palais de justice de Bruxelles placé sous très haute surveillance policière.

Il a échappé aux nombreuses caméras en pénétrant par une porte dérobée dans la salle d'audience.

Nous avons convenu de ne rien dire jusqu'à ce que le TAP rende sa décision le 18 février à 14H00 (13H00 GMT), a simplement déclaré son avocat, Pierre Deutsch, à l'issue de l'audience.

Je ne suis pas très inquiet qu'il soit libéré, a toutefois expliqué Luk Delbrouck, avocat de Leendert Lambrecks, le frère cadet d'Eefje, l'une des victimes de Dutroux.

Selon Me Delbrouck, la présidente du TAP a fait "tout ce qui est possible" pour informer les victimes, sans toutefois leur détailler le plan de reclassement présenté par Marc Dutroux.

source

 

Briser le « tabou » de la pédophilie : le prétexte des psychopathes pour continuer à violer des enfants en toute impunité

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article