Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Dans une interview accordée à l'hebdomadaire Moustique à paraître demain/mercredi, le président du Mouvement pour la Liberté et la Démocratie (MLD), Laurent Louis, récemment inculpé pour recel et calomnie, relance la thèse des réseaux dans le cadre de l'affaire Dutroux et affirme qu'il y a des pédophiles au sein du gouvernement belge.

"La thèse du Dutroux prédateur isolé n'est pas la bonne et il y a des criminels en liberté aujourd'hui", prétend Laurent Louis dans ses déclarations au magazine Moustique. "La preuve, c'est que lorsque quelqu'un en parle, on le ridiculise et on le traîne dans la boue", clame le député controversé.

"Dutroux a été condamné, mais c'est un pantin. Tous les autres, tous ces hommes de pouvoir, courent en liberté aujourd'hui, alors qu'ils continuent à abuser d'enfants. Des pédophiles au sein de notre gouvernement et de nos hommes d'Etat, croyez-moi, il y en a", lance M. Louis, qui souligne que, selon lui, "celui qui ne se défend pas, c'est parce qu'il a plus à y perdre qu'à y gagner".

Le député nivellois se dit par ailleurs victime des intérêts des partis traditionnels (PS, MR, cdH et Ecolo), qui "veulent la disparition de tous les partis qui essaient de se développer et ont un potentiel important au niveau de la population". Car, toujours d'après Laurent Louis, "il y a une attente dans la population pour un véritable parti populaire". "Il suffit de voir sur les réseaux sociaux. J'ai plus d'amis sur Facebook que Charles Michel et cela grossit chaque jour", croit savoir le député MLD (à tort, puisqu'il ne compte en réalité "que" 3.232 amis actuellement, contre un total de 10.800 sur les deux comptes du président du MR. Laurent Louis nous précise toutefois qu'il parle de sa page "fan" qui compte 766 membres contre 685 pour le MR). "Mais on préfère attenter à ma réputation en me traitant de représentant de l'extrême droite", ajoute-t-il, se défendant d'être raciste.

source

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article