Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

irradiation aliments
De Pat Hewitt, La Presse Canadienne

 

TORONTO — L’idée d’irradier davantage d’aliments au Canada a été émise, jeudi, par des représentants fédéraux du secteur de l’agriculture réunis pendant deux jours à Ottawa pour discuter de sécurité alimentaire, alors que l’éclosion de la bactérie E. coli en Europe a déjà fait plusieurs morts.

L’Association des consommateurs du Canada ont lancé le débat sur cette question lors d’une rencontre à laquelle assistait le ministre fédéral de l’Agriculture, Gerry Ritz, et des représentants de l’Agence canadienne d’inspection des aliments.

La question de l’irradiation et de certains problèmes qui ont mené à la crise en Allemagne ont été abordés, a rapporté le président de l’association, Bruce Cran.

L’éclosion de la bactérie Escherichia coli entérohémorragique (ECEH), en Europe, a tué au moins 29 personnes et en a infecté plus de 2900 jusqu’à présent. Les autorités allemandes conseillent toujours aux consommateurs de ne pas manger de concombres, tomates, laitue et pousses même si elles n’ont toujours pas trouvé la cause de la crise. Les fermiers européens ont perdu environ 611 millions $ US, alors que les consommateurs boudent leurs produits.

Des gens sont tombés malades dans une dizaine de pays européens, au Canada et aux États-Unis.

Un Ontarien a lui aussi été infecté, après avoir mangé de la salade pendant un séjour en Allemagne, en mai.

Dans un courriel envoyé à l’issue de la rencontre, le ministre Ritz a souligné que le gouvernement fédéral prenait la responsabilité de renforcer le système de sécurité alimentaire pour les Canadiens, et qu’il était heureux de constater que c’était également l’objectif des membres de l’industrie.

M. Cran a de son côté déclaré qu’il était satisfait que l’idée d’irradier davantage d’aliments soit considérée et ce, même si on ne rapporte aucun aliment contaminé par la bactérie au Canada.

L’irradiation, qui est utilisée à divers degrés dans 40 pays, expose brièvement la nourriture à des rayons gamma ou des faisceaux d’électrons et tue l’E. coli et la salmonelle dans les aliments.

Le Canada autorise l’irradiation des oignons, des pommes de terre et de la farine, notamment.

Santé Canada avait voulu allonger la liste des aliments irradiés, en 2002, mais avait dû faire marche arrière en raison du peu de demandes en ce sens et de l’impopularité de la méthode auprès de la population.

Le boeuf et la volaille peuvent être irradiés aux États-Unis et la U.S. Food and Drug Administration a approuvé la procédure pour les épinards crus et la laitue, il y a trois ans, affirmant que cela tuait efficacement les germes.

SOURCE

Et voilà! le chat sort du sac!!! Ils n’ont pas perdue de temps…C’est la même histoire qu’avec le Patriot act aux États-Unis qui a suivi le 11 Septembre. Action/réaction/solution.

Merci Lola

Jo ^^"l'éveil 2011"

Tag(s) : #SANTE

Partager cet article