Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Contrairement à ce que l'on pourrait croire, les théories autour de la planète X remontent aux débuts de l'astronomie moderne quand les savants se sont rendus compte que quelque chose affectait  l'orbite de Neptune. Les vieilles archives nous apprennent que ce sujet était fréquemment traité par les médias.
Ainsi en 1936, la revue " Popular Science " n'hésitait pas à publier un article sur la fin du monde qu'entrainerait le passage de cet astre mystérieux.  A l'époque, la planète X était un mythe très populaire, même le cinéma s'y intéressait.

C'est à partir des années 80 que la censure a commencé à s'abattre sur le sujet. Pour les générations qui allaient véritablement vivre le passage de l'astre de la fin des temps et son cortège de cataclysmes, la surprise serait totale.

Aujourd'hui, tandis que les astrophysiciens se préparent à se terrer dans des bunkers , le public ne se doute de rien. Hormis quelques fuitesquelques travaux de recherches isolés , de rares flashs sur CNN ou la télévision russe. le silence des médias est total.
Il faut noter que ce cover up sans précédent concerne également des sujets annexes comme le changement de couleur du soleil et le bouclier atmosphérique généré par les chemtrails destiné à protéger la population de ses rayonnements nocifs.

Flashback vers une époque où le soleil était jaune, le ciel limpide et où l'on pouvait encore discuter d'une mystérieuse planète X sans passer pour un illuminé.

 Découverte d'un mystérieux corps astral pouvant être de la taille de Jupiter

Vendredi 30 Décembre 1983.

Par Thomas O'Toole, journaliste au Washington Post

Un corps céleste qui pourrait être aussi grand que la planète Jupiter et qui pourrait  être si proche de la Terre qu'il pourrait faire partie du système solaire a été trouvé dans la direction de la constellation
Orion par un télescope infrarouge embarqué à bord d'un satellite astronomique américain.

Cet objet est si mystérieux que les astronomes ne savent pas si c'est une planète, une comète géante, une "proto-étoile" qui n'a jamais été assez chaude pour devenir une étoile, une galaxie éloignée si jeune qu'elle serait encore dans le processus de formation de ses premières étoiles ou une galaxie tellement enveloppée de poussières qu'elle cache la lumière émise par ses étoiles.

"Tout ce que je peux vous dire, c'est que nous ne savons pas ce que c'est », a déclaré le Dr Gerry Neugebauer, IRAS chercheur en chef au Jet Propulsion Laboratory de Californie et directeur de l'Observatoire Palomar pour l'Institut de technologie de Californie.

L'explication la plus fascinante pour ce corps mystérieux, qui est si froid qu'il ne projette aucune lumière et qui n'a jamais été vu par des télescopes optiques sur Terre ou dans l'espace, c'est que ce serait une planéte  gazeuse aussi grande que Jupiter située à 50 trillion miles de la Terre. Même si cela peut sembler une grande distance en termes terrestres, c'est un jet de pierre en termes cosmologiques, si proche en fait qu'il serait le corps céleste le plus proche de la Terre au-delà de la planète la plus éloignée, Pluton.

« Il est vraiment si proche, qu'il ferait partie de notre système solaire", a déclaré le Dr James Houck du Centre de Physique des radiocommunications et de la recherche spatiale de l'university de Cornell et  membre de l' équipe scientifique IRAS. « Il serait tellement proche de nous que je ne sais pas comment la communauté astronomique pourrait le classer. "

Le corps mystérieux a été vu deux fois par le satellite infrarouge pendant qu'il scannait la partie nord du ciel de Janvier à Novembre, mais alors le satellite a manqué de l'hélium superfroid qui permet à son télescope d'observer les corps célestes les plus froids. La seconde observation a eu lieu six mois après la première et a suggéré que le corps mystérieux n'avait pas bougé de sa place dans le ciel qui était près de la bordure ouest de la constellation d'Orion à cette époque.

«Cela suggère qu'il ne s'agissait pas d'une comète car une comète ne serait pas aussi grande que l'objet que nous avons observé et elle aurait probablement bougé », affirme Houck." Une planète aurait dû se déplacer si elle était à une distance de 50 trillions de miles, mais il pourrait s'agir d'une planète encore plus éloignée qui ne s'est pas déplacée sur une période de six mois. "

Quoi qu'il en soit, Houck affirme que le corps mystérieux est si froid que sa température est d'au maximum  40 degrés au-dessus du zéro absolu qui est de -273,15 °C. Le télescope à bord d'IRAS est tellement refroidi et sensible qu'il peut distinguer les objets dans le ciel qui sont à seulement 20 degrés au-dessus du zéro absolu.

Quand les scientifiques de l'IRAS ont vu le corps  mystérieux et calculé qu'il pouvait être situé à une distance de 50 trillions de miles, on a commencé à spéculer sur la possibilité qu'il pourrait se diriger vers la Terre.

« Ce n'est pas un courrier entrant », affirme Neugebauer de la firme Cal Tech. «Je veux éteindre cette idée avec autant d'eau froide que je peux. "

Alors, qu'est-ce que c'est ? Que faire s'il est aussi grand que Jupiter et si proche du soleil que ce serait une partie du système solaire ? Théoriquement cela pourrait être la 10ème planète que les astronomes ont cherché en vain.
Cela  pourrait également être une proto-étoile qui comme Jupiter a commencé à devenir une étoile mais qui n'a jamais été eu suffisamment de chaleur pour se transformer en soleil.

Bien qu'ils ne peuvent pas réfuter cette possibilité, Neugebauer et Houck sont tellement tourmentés qu'ils ne veulent pas l'accepter. Neugebauer et Houck éspérent que ce mystérieux corps lointain soit une galaxie si jeune que ses étoiles n'ont pas commencé à briller ou tellement entourée de poussières que la lumière de ses étoiles ne peut pas en sortir.

"Je crois que c'est l'une de ces sombres et jeunes galaxies que nous n'avons jamais pu observer auparavant ", a déclaré Neugebauer.

"Si c'est le cas, alors c'est un grand pas en avant dans notre compréhension de la taille de l'univers, comment l'univers s'est formé et comment il continue à se former au fil du temps. "

D'aprés Neuegebauer, la prochaine étape dans l'identification du corps mystérieux est de partir à sa recherche avec les plus grands télescopes optiques du monde. Déjà, le télescope de 100 pouces de diamètre à Cerro del Tololo au Chili a commencé sa recherche et le télescope de 200 pouces du Mont Palomar en Californie a réservé plusieurs nuits de l'année prochaine pour le chercher.
Si le corps est assez proche et émet même un soupçon de lumière, le télescope du mont Palomar devrait le détecter car le satellite infrarouge a mis en évidence sa position.

(ITEM 123) Décembre 31, 1983, samedi Édition définitive

(ITEM 127) La distance de la terre d'un mystérieux objet dans l'espace a été rapporté de manière incorrecte dans certaines éditions d'hier. Le chiffre exact est de de 50 milliards miles.

http://planet-x.150m.com/washpost.html


Traduction :
http://leschroniquesderorschach.blogspot.com/



 

Tag(s) : #NIRIBU

Partager cet article