Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Depuis la tuerie de Newtown, les ventes d'armes ont bondi aux Etats-Unis. Si certains spécialistes estiment qu'il s'agit d'une conséquence logique du traumatisme national, d'autres lisent dans ce regain d'activité la crainte de voir bientôt la législation sur le contrôle des armes renforcée. Le site américain The Atlantic Wire avance pour sa part une nouvelle hypothèse pour expliquer cette appétence explosive : la période de Noël. Et, pour étayer son propos, le site compile une série de photos publiées sur les réseaux sociaux où des Américains s'immortalisent avec leur fusil flambant neuf, trouvé au pied du sapin.

 

 

 

"Trooop gâté", commente un père de famille posant fièrement avec son Bushmaster, l'une des armes utilisées par le tueur de Newtown. "N'essayez pas d'entrer dans cette maison", écrit, quant à elle, une jeune femme photographiée dans son salon joliment décoré, arme en joue et sourire jusqu'aux oreilles. En pyjama nounours, une jeune femme remercie sa mère pour ce beau présent, "je l'aime". Et même les filtres d'Instagram ne parviennent pas à adoucir le portrait de cette Amérique.

 

 

 

Le site The Verge s'est amusé pour sa part à relever les tweets des nouveaux heureux propriétaires d'armes, ou ceux qui les enviaient... "Bon, mon cousin de 10 ans a reçu un poing américain et un fusil AR-15 pour Noël... Je suis un peu jaloux, en fait", écrit ainsi un utilisateur du réseau. "Un Remington 870. Joyeux deuxième amendement", commente encore un autre.

"L'accroissement des ventes d'armes s'est bien manifesté sous les sapins ce matin [de Noël], affirme ainsi le journaliste de The Verge. Le bonheur de montrer sa nouvelle arme sur les réseaux sociaux, voilà un contraste frappant avec la compassion et l'horreur exprimées ces dernières semaines après la tuerie de l'école primaire du Connecticut par des militants opposés aux armes à feu. Cela montre que le pays a encore une longue route à parcourir avant de résoudre l'un de ses plus profonds motifs de division." source

Tag(s) : #USA

Partager cet article