Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traduction google (avec quelques retouches de moi-même) qui suffit amplement à comprendre comment ils s’y prennent pour forcer à la vaccination,en jouant sur la peur et le porte monnaie…!!!

» Le gouvernement fédéral va retenir plus de $ 2100 dans les avantages fiscaux pour les familles qui refusent de faire vacciner leurs enfants.

Cette idée vient du gouvernement Gillard pour augmenter le taux de vaccination, avec un enfant sur 10 en Australie qui n’est pas immunisé.

Il s’inscrit dans le cadre d’un important remaniement du programme national de vaccination qui comprend l’introduction d’un super vaccin.

Les enfants devront être vaccinés contre la varicelle, le méningocoque C et l’infection pneumococcique à partir du 1 Juillet 2013.

Un nouveau vaccin combiné sera également ajoutée au programme en 2013 pour protéger les enfants contre quatre maladies différentes – la rougeole, les oreillons, la rubéole et la varicelle.

Ce vaccin sera administré aux enfants à 18 mois, au lieu de l’âge de quatre ans avec le vaccin ROR pour protéger contre la rougeole, les oreillons et la rubéole.

Le gouvernement va annoncer aujourd’hui qu’à partir de Juillet les familles auront besoin d’avoir leurs enfants complètement vaccinés afin de recevoir de la part des prestations familiales fiscales un supplément de fin de l’année.

Le supplément, d’une valeur de 726 $ par enfant chaque année, ne sera désormais versée une fois que l’enfant sera complètement vacciné à un, deux et cinq ans, ce qui signifie plus de 2100 $ qui pourrait être retenu.

Les nouveaux chèques d’immunisations seront introduit pour un ans afin de compléter les contrôles existants à deux et cinq ans.

Les familles sont déjà tenus d’avoir leur enfant complètement vacciné pour recevoir le remboursement de garde d’enfants et de bénéficier de garde.

Les nouvelles dispositions remplaceront l’allocation de maternité d’immunisation qui fournissait 129 $ pour les familles qui répondent aux exigences d’immunisation lorsque leur enfant auront deux et cinq ans.

Nicola Roxon, ministre de la Santé a déclaré: «Nous savons que la vaccination est fondamental à la santé d’un enfant et c’est pourquoi nous voulons faire en sorte que les enfants soient vaccinés au bon moment.

«Nous voulons que tous les enfants australiens grandissent en bonne santé, et la vaccination est indispensable pour cela. »

Le gouvernement va également annoncer une nouvelle campagne pour informer les parents et les fournisseurs de soins de santé sur ce qu’ils peuvent faire pour protéger leurs bébés de la coqueluche.

Les nouveaux parents recevront des renseignements sur les lettres prévoyant l’immunisation contre la coqueluche, et la façon d’identifier la maladie et empêcher sa propagation.

SOURCE

REALINFOS

«Nous voulons que tous les enfants australiens grandissent en bonne santé, et la vaccination est indispensable pour cela. »

Mais ils sont inconscient grave en Australie!!! C’est littéralement du chantage, tu fais vacciner tes enfants ou bien tu peu perde jusqu’à $2100. Pour une famille ce montant peu représenter beaucoup. Et gageons que nos gouvernements vont vouloir les imiter dans pas long. Après ils viendront nous dire que la vaccination n’est pas obligatoire! En tout les cas, on s’arrange pour nous laisser de moins en moins le choix. Les parents qui connaissent les risques de la vaccination vont devoir être solide dans leur conviction pour résister à l’appât du gain.

Jo ^^"L'éveil 2011"

*Petite parenthèse de Jean Jaques Crèvecoeur au sujet des campagnes de vaccinations qui font rage un peu partout actuellement:

Vous êtes très nombreux à m’avoir écrit également, à propos des nouvelles campagnes de vaccination non obligatoires (mais où les parents subissent des pressions énormes). Ça concerne essentiellement la vaccination contre le virus à papillome humain et la vaccination contre la rougeole… Je n’ai pas le temps de vous répondre en détails. Mais j’espère que vous commencez à comprendre que tout cela n’est qu’une nouvelle opération de peur et de marketing au service de la santé économique des compagnies pharmaceutiques et au détriment de la santé de vos enfants.
En attendant de recevoir de ma part des informations détaillées dans quelques jours, je vous invite déjà à visionner le DVD : « Le système immunitaire et les microbes », qui vous expliquera très clairement comment fonctionne le système immunitaire et pourquoi les vaccins détruisent non seulement ce système immunitaire, mais aussi le système nerveux et neurologique. Le documentaire « Silence on vaccine » vous éclairera sur les conséquences dramatiques de la vaccination contre la rougeole, justement.
Pour terminer, voici une lettre que j’ai reçue d’une mère paniquée, ce matin même. J’en ai eu les larmes au yeux et la rage au cœur… Il y a des centaines de milliers de victimes chaque année. Mais vos médecins continueront de vous dire qu’il n’y aucun lien prouvé avec les vaccins ! Par définition (sic !), un vaccin ne peut faire que du bien. Je vous laisse méditer là-dessus et je retourne à mes valises…

« J’étais sur Internet, hier soir à la maison, je faisais des recherches et je suis tombée sur votre site par hasard. Je m’interrogeais sur les conséquences des vaccins sur le système immunitaire. Je vois que vous êtes très au courant sur le sujet. Avez-vous une idée de livre ou savez-vous ce que je peux faire pour aider ma fille de 16 ans ? Elle n’a jamais reçu de vaccins étant bébé car je m’y opposais totalement. Mais suite à des pressions de l’école, je me suis laissé convaincre de lui donner certains vaccins. Donc, depuis le secondaire, elle a reçu le vaccin contre l’Hépatite B, le Gardasil, Coqueluche, H1N1, Hépatite A…
Cet été, le pire est arrivé : le RRO (rougeole, rubéole, oreillons) et en quelques jours, son système immunitaire s’est affaibli au point qu’elle a développé la rougeole. Et ensuite la mononucléose.
Et maintenant, son système ne remonte plus. Elle ne peut plus aller à l’école. Elle est référée à l’hôpital pour enfants Sainte-Justine (à Montréal) pour évaluation de son système immunitaire. Nous attendons…
Alors, si vous avez des références sur le sujet, ce serait très apprécié. »

Julie

Tag(s) : #SANTE

Partager cet article