Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Austérité: "Tout ça va se finir dans la rue"

POLITIQUE - L'ancien député de Seine-Saint-Denis observe avec inquiétude les mesures de rigueur qui se dessinent.

AFP

Spécialiste des questions budgétaires, l'ancien député Front de Gauche Jean-Pierre Brard souhaite que le gouvernement rompe avec les méthodes en vigueur plutôt que de "rafistoler". 

Que pensez-vous de l'orientation économique du nouveau gouvernement?

Je regarde cela avec beaucoup de circonspection et d'inquiétude. Si on veut sortir de la crise dans laquelle nous sommes, il faut rompre avec les méthodes en vigueur, et pas simplement rafistoler. L'exemple de la faible augmentation du Smic illustre bien cela. Ce n'est pas comme ça que la consommation va repartir! En agissant de la sorte, on règle la question des banques espagnoles, pas du peuple français. C'est une faute politique. 

Vous avez l'air très déçu...

Oui, car on applique les mêmes recettes qu'auparavant. François Hollande aurait tort d'oublier qu'il a été élu de justesse, car tout cela va se régler dans la rue. Le nouveau gouvernement prend de bonnes mesures sociétales, comme le mariage homosexuel, c'est un fait. Mais cela ne remplit pas les assiettes! 

Ne pas remplacer des postes dans certains ministères pour en créer dans d'autres, est-ce la bonne solution?

Ca ne laisse rien présager de bon, car cela s'apparente à une mise à la diète. Si on m'explique que le système fonctionne mieux avec moins de fonctionnaires, alors il suffit de les virer tous, comme cela on sera tout à fait guéri! Le gouvernement amorce des bombes à retardement et cela va créer une espèce de morosité ambiante. 

Le temps où Nicolas Sarkozy obéissait au doigt et à l'oeil à "Sainte Angèle de Germanie" est révolu. 

Le pacte de croissance européen annoncé ce matin est-il une bonne nouvelle?

Les contraintes inscrites dans ce pacte vont totalement congeler ses effets. Je rappelle qu'au départ, il était question de renégocier le pacte européen. Ce n'est plus le cas. La subordination de la souveraineté française vis-à-vis de Bruxelles ne le permet pas. François Hollande doit se monter plus ferme, car on ne peut rien refuser à la France. Le temps où Nicolas Sarkozy obéissait au doigt et à l'oeil à "Sainte Angèle de Germanie" est révolu. Le président français a certaines positions encourageantes, comme sur les eurobonds, mais ce n'est pas suffisant. 

Que faut-il, d'après vous, pour remettre la France en état de marche?

Nous devons augmenter le Smic et les pensions, avec des mesures adaptées pour les PME. La différenciation entre les revenus du capital et ceux du travail est également très importante. Enfin, il faut évidemment augmenter les prélèvements. Les tranches les plus hautes ne payent pas assez d'impôts. Et ceux qui prétendent le contraire spéculent sur l'ignorance du bon peuple.  sourcelink

Tag(s) : #VIE QUOTIDIENNE

Partager cet article