Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Genocide_loi_votee_2011_01_23_000_par6800653

Génocide arménien : loi sur la pénalisation entérinée au Parlement !

Au risque de mettre le feu aux poudres entre Paris et Ankara, le Parlement a définitivement adopté lundi 23 janvier au soir, après un ultime vote du Sénat, la proposition de loi pénalisant la négation du génocide arménien.

Le ministre turc de la Justice Sadullah Ergin a qualifié ce vote de « manque total de respect » et de « grande injustice » à l’égard de la Turquie. Sur la chaîne d’information CNN Türk, immédiatement après l’adoption du texte, il a déclaré que pour son pays cette loi était « nulle et non avenue ».

La proposition prévoit un an de prison et 45.000 euros d’amende en cas de contestation ou de minimisation de façon outrancière d’un génocide reconnu par la loi française. Deux génocides, celui des Juifs pendant la Seconde guerre mondiale et celui des Arméniens, sont reconnus, mais seule la négation du premier était pour l’instant punie.

La Turquie a d’ors et déjà annoncée des mesures contre la France en cas de feu vert et penser que la Turquie imposera des sanctions et qu’ensuite elle les révisera, revient à ne pas connaître la Turquie « , acteur régional majeur et pays émergent.

La proposition de loi a profondément divisé les sénateurs, beaucoup plus que les députés, tous partis confondus, même si une majorité a finalement été trouvée en faveur d’un texte défendu par le président Nicolas Sarkozy et bénéficiant du soutien des deux principaux groupes, UMP et PS.

Face à ce texte, le Sénat était d’autant plus mal à l’aise qu’il y à peine quelques mois, alors que l’UMP était majoritaire, il avait rejeté le 4 mai 2011 une proposition de loi similaire, votée par les députés en 2006 et que le groupe PS avait inscrit à l’ordre du jour.

A quelques mois d’échéances électorales majeures, l’UMP et le PS ne comptaient pas se passer des voix de la communauté arménienne, la plus importante d’Europe occidentale (environ 600.000 membres).

Et voilà ou nous mène la pensée unique (Les deux grands partis français, main dans la main, pour donner des leçons de morale à la Turquie) .

Pourtant sans remonter très loin dans l’histoire :

La France Négrière : En mars 1685, Louis XIV promulgue le Code noir, préparé par Colbert. Cet édit est basé sur le principe que l’esclave, dépourvu d’existence juridique, est la propriété du maître. Par l’article 44 de ce code, l’esclave noir est déclaré « meuble », c’est-à-dire assimilé à un objet ou une marchandise qui peut être vendue (même aux enchères) ou transmise par héritage.

Les Massacres, viols, pillages par les armées Napoléoniennes (L’ensemble de ces conflits fit un total d’environ 2,5 millions de morts, 1,5 million de militaires et 1 million de civils (estimations basses…).

Les massacres de l’empire colonial Français en Indochine

Les massacres de l’empire colonial en Algérie

J’en passe et des meilleurs !

Tant qu’à faire allons y pour le génocide Indien ! Ils étaient près de 35 millions, il doit en rester tout au plus 2 millions en Amérique du Nord !

Vouloir décréter à tout bout de champ ce qui est bien ou ne l’est pas, mène droit à la dictature !

Comment voulez empêcher des enfants élevés dans une autre culture de penser autrement ? La faudra que l’on m’explique ?

A moins de tous les enfermer et de les lobotomiser un à un ?

Mais il est vrai que tant que nous aurons une élite qui encense des violeurs d’enfants, des ministres de la République dévoyés et une classe politique corrompue il n’y aura pas grand chose à attendre d’autres !

C’était donc tellement urgent de se mettre la Turquie à dos avant les élections ? belle leçon de diplomatie…

La France n’a pas d’autres soucis ?

Et pour finir ce crime contre l’humanité commis par la France un certain soir du 17 octobre 1961 :

Les évènements du 17 octobre 1961 ou encore le massacre du 17 octobre 1961 sont des expressions couramment utilisées pour désigner la répression policière sanglante d’une manifestation pacifique organisée par la Fédération de France du FLN en réaction à un couvre feu institué par le tristement célèbre préfet de police Maurice Papon pour les seuls Nord-Africains.

Des centaines d’Algériens, sont morts ce soir la lors de la confrontation avec les forces de l’ordre, et les milliers de manifestants internés dans des centres de détention pendant quatre jours y ont subi de nombreuses violences.

50 ans après, la France n’a toujours pas reconnu sa responsabilité dans les guerres coloniales qu’elle a menées, en particulier celle d’Algérie, ainsi que toutes les horreurs qu’elles ont entrainées, comme ce véritable crime d’Etat que constitue le 17 octobre 1961.

Alors moi Jackturf, je demande que soit traduit en justice, même à titre posthume, toutes les personnes ayant ce jour la, organisé et ordonné ce massacre, afin que l’État Français soit en accord avec sa pensée et reconnaisse comme un crime d’État ce 17 octobre 1961, de manière que tous ces martyres puissent enfin reposer en paix !

Lamentable ! UMP/PS peuvent être fiers d’eux…


Jackturf !


source: jackturfhotmailfr

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article