Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 La présidente de la CFE-CGC, Carole Couvert, a menacé lundi de mettre en place un dispositif de protection sociale "privé" pour les cadres si le plafond des indemnités chômage est abaissé dans le cadre des nouvelles règles d'assurance chômage

 Assurance chômage des cadres: la CFE-CGC menace de passer au privé

La présidente de la CFE-CGC, Carole Couvert, a menacé lundi d'étudier le passage à un dispositif de protection sociale "privé" pour les cadres si le plafond des indemnités chômage est abaissé dans le cadre des nouvelles règles d'assurance chômage.
afp.com/Jeff Pachoud

"Trop c'est trop, il faut arrêter de plumer l'encadrement!". La présidente de la CFE-CGC, Carole Couvert, a clairement mis en garde le gouvernement, lors de sa conférence de presse de rentrée, à propos des négociations sur les nouvelles règles de l'assurance chômage.

La numéro un de la centrale des cadres, élue en avril dernier, a menacé lundi d'étudier le passage à un dispositif de protection sociale "privé" pour les cadres si le plafond des indemnités chômage est abaissé. Elle a par ailleurs proposé un report des négociations assurance chômage d'un trimestre, à début 2014, afin de les "dissocier" du débat en cours sur les retraites.

Pas touche au plafond d'indemnités des cadres

Mme Couvert a lancé une "alerte au gouvernement et aux collègues patronaux" les prévenant que si la négociation d'assurance chômage devait aboutir à un abaissement du plafond d'indemnités versées aux salariés (6.200 euros mensuels), "cela nous amènerait à nous questionner sur le dispositif de solidarité nationale que nous avons en France".

Dans ce cas, "nous allons étudier un dispositif de cotisations privé" pour l'ensemble de la protection sociale, a-t-elle dit ajoutant que "ce serait regrettable" car ce n'est "pas le souhait de la CFE-CGC".

Selon Mme Couvert, "l'encadrement et les classes moyennes contribuent de plus en plus aux dispositifs de protection sociale et nous voyons progressivement que les reversements se font de moins en moins".

1600 personnes au plafond de 6200 euros

Le plafond autorisé 6.200 euros d'indemnités chômage - le plus élevé d'Europe - n'est touché que par 1.600 personnes, selon une estimation de l'Unédic. Mme Couvert a par ailleurs estimé qu'il serait préférable "d'attendre que le débat sur le dossier retraite soit terminé avant d'ouvrir, dans un climat un peu plus serein, les négociations sur l'assurance chômage".

L'actuelle convention d'assurance chômage, signée en mai 2011, expire au 31 décembre mais les syndicats et le patronat peuvent décider d'en prolonger l'application pour la durée qu'ils veulent, en attendant d'entamer sa renégociation.

Le numéro un de la CFDT, Laurent Berger a également souhaité la semaine dernière le report de ces négociations à la fin de l'année.

 source via Maître Confusius : http://lexpansion.lexpress.fr/economie/assurance-chomage-des-cadres-la-cfe-cgc-menace-de-passer-au-prive_400549.html

Tag(s) : #VIE QUOTIDIENNE

Partager cet article