Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Association pour la légalité des opérations et mouvements bancaires

Publié par Brujitafr sur 1 Juin 2013, 08:01am

Catégories : #VIE QUOTIDIENNE

Actions collectives en justice. Les banquiers paniquent mais pour les Français la victoire est proche.


Par Gérard Faure-Kapper

Les banques françaises sont paniquées par les "actions collectives en justice". Ce texte doit être examiné le 10 juin à l'Assemblée. Les lobbys bancaires travaillent d'arrache pied sur chaque député pour que les élus de la Nation protègent les dividendes de leurs actionnaires.

Effectivement, les banques ont raison de paniquer. Une "class action" de grande envergure se met actuellement en place et sera déposée le 1er octobre 2013 par l'APLOMB en collaboration avec 2 associations agréées.  

S'appuyant sur les jurisprudences actuelles, sur les lois, sur les texte et surtout sur les lois de l'arithmétique, il sera demandé aux banques le remboursement de l'ensemble des frais prélevés depuis l'ouverture du compte.

L'APLOMB est contacté chaque jour par de nombreux clients qui veulent se joindre au mouvement.

(Si c'est votre cas, contactez nous en remplissant le questionnaire sur www.aplombfrance.fr)

Que craignent à juste titre les banques ?

Qu'elles soient condamnées à rembourser l'ensemble des frais prélevés illégalement depuis l'ouverture des comptes. Et surtout le fait que cette action collective en provoquera beaucoup d'autres.

Pourtant.

Les banques ne sont pas en danger au niveau de la trésorerie. En effet les fonds remboursés resteront à priori sur les comptes.

Comptablement, ce sera un simple virement du compte "réserve" vers les comptes "clients". Ça n'affectera pas le total du bilan.

Il s'agit quand même de 100 milliards qui doivent être rendus aux Français qui ont été spoliés de cette somme. 

Ces fonds retourneront dans l'économie et assureront la relance.


Quels sont les arguments des banques pour essayer de bloquer ces "class actions"?

La Fédération Bancaire Française avance cet argument incroyable: "Il y a un risque de judiciarisation de l'économie et d'instrumentalisation de la justice, ainsi que des risques évidents pour l'entreprise".

Un banquier déclare dans les Echos "Un Français utilise en moyenne 300 fois son établissement bancaire dans l'année, alors forcément nous serons concernés et nous nous défendrons".

Notre réponse est oui.

Oui il y aura une judiciarisation de l'économie. Celle-ci est imposée par les banques qui ne respectent pas les lois et se rendent coupables quotidiennement de délits d'usure.

Oui toutes les banques seront concernées. Vous déclarez que vous vous défendrez ? Nous sommes d'accord, c'est le droit que vous accorde le peuple. Ce droit que vous lui avez toujours refusé.


Oui messieurs les banquiers vous avez raison de paniquer car enfin la Justice passera et vous condamnera. Je vous rappelle que le délit d'usure prévoit une peine de 2 ans de prison pour le président de la banque.

Bien entendu, la balle est dans le camp des députés élus pour représenter et défendre les droits du peuple à l'Assemblée Nationale.

Nous espérons que nos Députés sauront où est leur devoir. Le cas échéant les citoyens qui leur ont fait confiance sauront leur rappeler.


Et puis, il existe une curieuse coïncidence dans la date choisie.

Le 10 juin correspond au 22 prairial du calendrier révolutionnaire.

C'est ce 22 prairial de l'an II de notre République que les députés de la Convention adoptaient les fameuses lois de Prairial. Celles-ci renforçaient la grande terreur en retirant quasiment tous les droits aux accusés. Il n'y avait que 2 sentences possibles: l'acquittement ou la mort.

Messieurs les Députés, si vous repoussez le texte sur les "class actions" le 10 juin, vous enverrez de nombreux citoyens à la mort par suicide. Vous créerez un climat explosif entre les clients et les employés de banque qui eux-même préféreront aller dans un monde meilleur.

Attention messieurs les Députés à votre choix.  Ne prenez pas le parti de l'étranger, ne jouez pas le jeu des Prussiens.

Messieurs les Députés, faites passer ce texte sur les "actions collectives en justice".  





Cet article a été inspiré de celui de CBANQUE
http://www.cbanque.com/actu/37881/pourquoi-les-banques-s-inquietent-elles-des-class-actions-a-la-francaise

La photo provient du site
http://cmick23r.wordpress.com/2012/06/21/les-fossoyeurs-de-leuroland-dans-leurs-cercueils/


Commenter cet article

zelectron 01/06/2013 15:48


Il y avait du temps de Rome une excellente mesure pour assurer la "vaillance" des troupes un peu lasses ou "légèrement rebelles :  la décimation
!


Eh, bien faisons de même avec les directions de toutes les banques européennes afin par cette opération de "saignée" (au figuré bien sûr) faire en sorte que
le nouveau banquier "honnête" puisse surgir (hum, hum ...) !

Brujitafr 01/06/2013 18:06



4 mensonges que les banquiers adorent vous raconter



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<