Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Vente du patrimoine pour solder des dettes

1. cela ne soldera rien  

2. que vendra-t-on une fois tout vendu ?

 

 

Cette semaine, on a appris que l’UE, s’inquiétant du retard pris dans le programme de privatisation des biens publics grecs, envisage de délocaliser la gestion de ce programme dans une holding au Luxembourg. Cette privatisation est rendue nécessaire pour générer des fonds qui permettront d’alléger les dettes du pays, et d’éviter de recourir à une nouvelle restructuration de ses dettes au détriment des Etats-Membres.

La Grèce n’est pas la seule à s’être engagée dans un vaste programme de privatisation de ses biens publics. L’Italie a mis en vente certains de ses palais vénitiens, de ses casernes, couvents, ou même quelques uns de ses phares situés sur les plages de rêve sardes.

Le Monde révèle que l’Espagne cherche elle aussi à revendre un quart de son patrimoine public. Les 15.000 propriétés à vendre peuvent être des terrains situés à proximité de chemins de fer et d’autoroutes, des bâtiments historiques des grandes villes espagnoles, mais on trouve également un certain nombre de parcs naturels protégés.

L’un d’entre eux est le domaine de l'Almoraima dans le sud de la province espagnole d'Andalousie, une propriété de 14.000 hectares, dont le prix de marché dépasserait les 180 millions d'euros. Ce domaine, qui est l’un des derniers latifundios d’Europe, est quasiment totalement englobé dans le parc naturel de Los Alcornocales, qui héberge une forêt méditerranéenne primaire composée d’oliviers sauvages, de lauriers, de frênes, de caroubiers et de palmiers nains, entre autres. Elle héberge également le plus grand massif de chênes-lèges de la péninsule ibérique, et une faune riche de plus de 200 espèces de vertébrés.

Le gouvernement espagnol, qui cible la clientèle fortunée russe ou moyen-orientale de la station huppée de Mabella, toute proche,  a défini un plan de développement du site comprenant un hôtel cinq étoiles, un aéroport et un parcours de golf. 

 

Source via Maître Confusius : http://www.express.be/business/fr/economy/apres-la-grce-et-litalie-cest-au-tour-de-lespagne-de-proposer-des-pans-de-son-patrimoine-national-a-la-vente/195054.htm

Tag(s) : #Crise de l'Euro

Partager cet article