Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une proposition de loi de l'Etat de New York prévoit de remettre aux employés de l'hôtellerie un dispositif d'alerte («panic button») à actionner en cas d'agression.

>> L'affaire DSK en direct ce mardi par ici

«A ma connaissance, ce serait le premier dans le pays», a déclaré mardi le député démocrate Rory Lancman, représentant de la circonscription de Queens. La proposition de loi a été déposée après l'inculpation de Dominique Strauss-Kahn pour tentative de viol sur la personne d'une femme de chambre.

Rory Lancman, qui préside la sous-commission de l'Assemblée de l'Etat de New York chargée de la sécurité sur les lieux de travail, a confié que les agressions contre les femmes de chambre étaient relativement fréquentes.

«Malheureusement, beaucoup d'hommes pensent que lorsqu'ils sont loin de chez eux les règles habituelles de conduite sociale ne s'appliquent pas et qu'une jeune femme pénétrant dans la chambre d'hôtel, en particulier si elle a l'air d'être une immigrée sans papier qui n'a pas les moyens de se plaindre (d'une agression), est une proie idéale», a-t-il dit.

Pour être adoptée, la proposition de loi devra être votée par l'Assemblée et le Sénat de l'Etat de New York avant d'être signée par le gouverneur démocrate, Andrew Cuomo.

Avec Reuters
L'ADN de Strauss-Kahn retrouvé sur le chemisier de la femme de chambre
Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article