Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Suite aux premières réactions de la sortie du 4S, du lancement de Ios 5.0, et d'un climat aussi délétère environnementalement parlant, que brutal, au niveau judiciaire (Samsung, HTC...), la firme de Cupertino ne serait-elle pas en train d'en faire trop ? S'il elle se permet de donner son avis sur beaucoup de domaines, il ne faudrait pas qu'elle s'imagine trop belle, car la concurrence a déjà gagné de nombreuses terres jadis chasses gardées. Stratégie de survie, besoin de publicité ou sentiment de persécution, la pomme semble flotter en pleine paranoïa.

Apple en pleine parano ?

Il n'y a pas de fumée sans feu. Apple faisant office d'allume-barbecue ! Durant de nombreuses années, la firme à la pomme tenait la dragée haute à la concurrence dans de nombreux domaines, allant de l'informatique aux loisirs numériques. Depuis la sortie du Mac Intosh, en passant par celle de l'Imac ou de l'Ipod, elle donnait le "la", la concurrence suivait tout en essayant de la dépasser.

Mais on ne devient pas champion du jour au lendemain, et certaines pratiques, pouvant prêter à sourire, ont révélé leur efficacité : secret de fabrication et de lancement, tests matériel "encadrés", procédures judiciaires systématiques et décourageantes. Bref, le champion savait s'entourer d'un mur de silence infranchissable...Jusqu'aux années 2000. Et à partir de cette époque, on est en droit de se demander si ce mur ne s'écroule pas sur la société elle-même, ou, du moins, sa réputation.

A l'époque, face à LG et Samsung jouant le jeu de l'ultra-distribution avec caractéristiques techniques affichées très tôt, Apple devait changer de stratégie vis à vis de ses produits et ne plus jouer que sur le plan du beau et de l'efficace. Apple entra donc, comme la majorité de ses concurrents, dans la surenchère technologique. Le mariage de l'Ipod et de l'Ipone avec le Touch, produit de pur loisir numérique, en est un exemple patent. C'est beau, c'est efficace...Et en plus, vous jouez avec un produit Apple.Même chose avec le réajustement effectué par l'Iphone 3GS, ou le 4S.

Sous des airs de Don Quichotte ?

Et plus les années passent, plus la concurrence devient sérieuse, et les répliques de la firme de Cupertino, cinglante : la guerre des brevets avec Samsung, son ancien partenaire de conception du coeur de l'Iphone, ou les démélés judiciaire avec HTC. Apple devient une société procédurière qui s'applique a soigner plus l'image de son logo que celle de sa position de leader. Début novembre, elle lance des actions contre des "squatteurs" numériques, dont certains noms comme "Iphone4S.com" ont été attribués en 2008... Soit trois ans avant l'arrivée du nouveau téléphone d'Apple, rapporte le magazine Domain Name Wire.

Ses attaques visent également des sociétés qui ont pignons sur rue: d'après le Daily Mail, le 31 octobre dernier, une plainte avait été déposée contre un café allemand dont l'enseigne, Apfelkind, était surmonté d'une pomme rouge qui ne ressemble en rien au fameux fruit connu de tous dans le domaine du multimédia.

Stress, paranoïa ? la question peut se poser. Et si les produits et les valeurs de la firme restent d'excellentes factures (il n'y a qu'à voir la rapidité avec laquelle Apple répond actuellement, avec un correctif, au problème d'autonomie de l'Iphone 4S), son esprit, lui, semble se disperser. Apple qui se permet de critiquer le Kindle Fire et Android, c'est de bonne guerre. Mais alors pourquoi avoir laissé certaines rumeurs sur la Toile sur le fait que la firme, elle-même, travaillerait sur un Ipad plus petit. Ça prête à sourire !

Gageons qu'il ne s'agisse que d'une mauvaise passe pour Apple. Et que la firme, malheureusement endeuillée par la disparition de Steve Jobs, n'a pas perdu que le visionnaire qui la dirigeait.

source: maxisciences

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article