Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Selon le journal en ligne henextweb, les anonymous ont attaqués plus de 650 sites dont plusieurs mails liés au gouvernement israélien.

Les hacktivistes d'Anonymous ont décidé de mener une opération de piratage des sites internet israéliens, vendredi 16 novembre 2012.

Les hacktivistes d'Anonymous ont décidé de mener une opération de piratage des sites internet israéliens, vendredi 16 novembre 2012.

(CAPTURE D'ECRAN / FRANCETV INFO)

 

 

 

 

 

Depuis les attaques menées par l’armée du Tsahal mardi à Gaza, les anonymous ont décidé de prendre les devant
en s’attaquant ouvertement à l’état hébreu.

Les victimes des hackitivistes sont des milliers d’adresses mail, des mots de passe, des centaines de sites Web propriété du
gouvernement ainsi que les pages privées, des bases de données appartenant à la Banque de Jérusalem et le ministère des Affaires étrangères .


anon1.jpg

Le groupe n’étant pas satisfait de l’action menée, a décidé de continuer en s’attaquant à 9000 sites web d’après leur
twitter


anom3.jpg

Nous pouvons aussi lire daprès YourAnonNews, que toutes les beses de données d’Israel appartiennent maintenant au groupe
hackitiviste.


anom2.jpg

 

SOURCE : thenextweb

Les Anonymous disent avoir bloqué des dizaines de sites internet israéliens

Les pirates informatiques du groupe Anonymous ont annoncé samedi avoir bloqué les sites internet de dizaines d’organisations israéliennes et d’une grande banque pour protester contre l’offensive israélienne contre les groupes armés de la bande de Gaza.

 

Plus de 650 institutions privées et publiques ont été visées, dont la Bank of Jerusalem, l’une des principales maisons financières du pays, selon le groupe, qui a aussi affirmé avoir brièvement bloqué le site du ministère des Affaires étrangères.

« La base de données de Bank of Jerusalem a été supprimée », ont annoncé les pirates sur Twitter, et le site de la banque ne fonctionnait plus samedi soir.

« Pendant trop longtemps, les Anonymous se sont contentés comme le reste du monde de regarder avec désespoir le traitement barbare, brutal et méprisable du peuple palestinien » par l’armée israélienne, ont déclaré les Anonymous dans un communiqué.

« Mais quand le gouvernement israélien a menacé publiquement de couper internet et toutes les autres télécommunications entrant ou sortant de Gaza, ils ont franchi une ligne », selon le texte.

Le ministère des Affaires étrangères n’était pas disponible dans l’immédiat pour un commentaire sur ces menaces, et aucun responsable gouvernemental n’a évoqué publiquement le piratage samedi.

Israël a lancé mercredi une importante offensive aérienne contre les groupes armés palestiniens de Gaza, qui ont répliqué avec des centaines de roquettes. Les raids ont fait plus de 40 morts palestiniens et les roquettes ont tué trois Israéliens.

Les Anonymous se présentent comme des défenseurs du droit à la liberté d’expression. Ils se sont notamment attaqués à plusieurs mastodontes dont Sony, Amazon et Visa.

 

Source: AFP


Les Anonymous attaquent 9 000 sites internet israéliens


Au quatrième jour de l’opération Pilier de défense d’Israël sur la bande de Gaza, les activistes du web du mouvement Anonymous ont déclaré, vendredi 16 novembre, leur propre guerre à la Toile israélienne. Selon le site TheNextWeb (article en anglais), ils auraient piraté plus de 9 000 sites israéliens. 

Les hacktivistes d’Anonymous ont décidé de mener une opération de piratage des sites internet israéliens, vendredi 16 novembre 2012.
(CAPTURE D’ECRAN / FRANCETV INFO)

« Israël, toutes vos bases nous appartiennent », a tweeté le compte officiel du mouvement hacktiviste,en référence à une traduction erronée d’un jeu vidéo japonais au début des années 2000.

Israel, all your base are belong to us.

 

Sous le nom de code #OpIsrael, les Anonymous ont attaqué les sites internet de plusieurs ministères dont celui des Affaires étrangères, mais aussi celui de la banque de Jérusalem ou de la mairie de Tel-Aviv, la deuxième ville du pays. Ils ont également diffusé les adresses mail et les mots de passe correspondants de quelques milliers d’adhérents d’un site internet immobilier.

Israel Ministry of Foreign Affairs database has been deleted | mashav.mfa.gov.il | #OpIsrael

16 Nov 12

Bank of Jerusalem database has been deleted | bankjerusalem.co.il | #OpIsrael #Anonymous

 

Dans un communiqué (lien en anglais), publié samedi 17 novembre, les Anonymous justifient ainsi leur action : « Depuis trop longtemps, les Anonymous ont regardé [...] le traitement brutal réservé par les forces de défense israéliennes aux Palestiniens dans les « territoires occupés », [...] mais quand le gouvernement d’Israël a publiquement menacé de couper tout le réseau de télécommunication et d’internet de la bande de Gaza, il a franchi la limite ».

 

Cependant, selon le New York Times (lien en anglais), les premières attaques, datées de jeudi 15 et menées selon des modes opératoires très basiques, ont majoritairement échoué.

 

 

source : Francetv info

 

à lire aussi  : Anonymous s'invite dans le conflit israélo-palestinien

 

 

Tag(s) : #INTERNET - COMMUNICATION

Partager cet article