Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

© reuters

La chancelière allemande Angela Merkel est arrivée jeudi matin en Chine pour une visite de trois jours destinée à rassurer les responsables chinois inquiets de la crise de la dette en Europe et du sort de l'euro, a rapporté l'agence Chine nouvelle.

© reuters
© afp

Mme Merkel doit prononcer dans la journée un discours sur les questions de politique monétaire à l'Académie chinoise des sciences sociales (CASS). Elle aura ensuite un entretien avec le Premier ministre Wen Jiabao, avec lequel elle donnera un conférence de presse commune.

Vendredi, après avoir été reçue par le chef de l'Etat et du Parti communiste Hu Jintao, la chancelière se rendra avec sa délégation d'une vingtaine de chefs d'entreprises dans la province méridionale du Guangdong, coeur manufacturier et exportateur de la Chine où sont installées plusieurs centaines de sociétés allemandes.

Durant sa visite, la chancelière devrait parler de la Syrie et de l'Iran, dossiers difficiles entre la Chine et l'Occident, Pékin ne souhaitant ni une résolution de l'ONU contre Damas pour la répression de ses opposants, ni des sanctions contre Téhéran pour son programme nucléaire controversé.

Elle pourrait enfin évoquer les manifestations de Tibétains réprimées brutalement par la police chinoise la semaine dernière, alors que l'Allemagne est considérée par les analystes comme l'un des pays européens les plus directs sur les questions de droits de l'Homme.

La Chine et l'Allemagne sont les deux premiers exportateurs mondiaux, mais au sein du gouvernement allemand on assure qu'il ne sera pas question de signer des contrats commerciaux lors de cette visite. (belga)

Tag(s) : #Crise de l'Euro

Partager cet article