Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Américaine de 26 ans était jugée pour le meurtre de sa colocataire Meredith Kercher. Son ancien compagnon a été acquitté lui aussi.

 

La cour d'appel de Pérouse rend lundi son verdict dans le procès de l'étudiante américaine Amanda Knox. (AFP)

 

 

La jeune Américaine Amanda Knox, accusée du meurtre de sa colocataire Meredith Kercher en 2007, a été acquittée lundi 3 octobre à Pérouse (centre de l'Italie) dans le procès en appel.

Amanda Knox et Raffaele Sollecito avaient été condamnés en première instance respectivement à 26 ans et 25 ans de prison pour le meurtre de la Britannique Meredith Kercher dans la nuit du 1er novembre 2007.

Tous deux ont toujours clamé leur innocence. Ils ont été reconnus non coupables par la Cour d'Appel et acquittés. En prison depuis quatre ans, ils vont être immédiatement libérés, a annoncé la Cour d'Appel.

Arrivée livide dans la salle du tribunal et cherchant avec peine sa respiration, Amanda Knox a éclaté en sanglots à l'annonce de la décision de la Cour.

L'énoncé du verdict a été salué par des applaudissements dans la salle du tribunal, tandis que des cris de joie et des sifflets fusaient dans la foule rassemblée sur la place devant le bâtiment.

La mère de la victime est restée à l'inverse immobile et sans voix.

Accusations "complètement injustes"

L'étudiante américaine Amanda Knox avait une nouvelle fois clamé son innocence, lundi, rejetant des accusations "complètement injustes" dans son procès en appel pour le meurtre en 2007 à Pérouse (centre de l'Italie) de sa colocataire britannique Meredith Kercher.

"Les accusations sont complètement injustes", a déclaré la jeune fille de 24 ans, en larmes, dans une dernière intervention avant que la cour ne se retire pour décider le verdict.

"Je paye pour un crime que je n'ai pas commis", a ajouté l'étudiante condamnée en première instance à 26 ans de prison et pour laquelle le parquet a réclamé la perpétuité.

"Je veux rentrer chez moi. Je veux retrouver ma vie. Je n'ai pas tué, je n'ai pas violé, je n'étais pas pas là", a-t-elle répété.

43 coups de couteau

Meredith Kercher, une étudiante de Leeds de 21 ans, avait été retrouvée à demi-nue et dans une mare de sang, le corps transpercé de 43 coups de couteau. L'autopsie a démontré qu'elle avait également été violée.

Selon le jugement en première instance, Amanda Knox et son petit ami de l'époque l'Italien Raffaele Sollecito ont donné à Meredith le coup fatal tandis que Rudy Guédé, un Ivoirien qui purge 16 ans de prison dans un procès séparé, lui tenait les bras parce qu'elle refusait de participer à des jeux sexuels.

Tous étaient sous l'emprise de la drogue et de l'alcool.

26 ans de prison en première instance

Le tribunal a été pris d'assaut ce lundi dès l'aube par 400 journalistes venus entendre les dernières déclarations spontanées des accusés.

Les huit membres du jury - deux magistrats et six jurés populaires dont cinq femmes - de la Cour d'Appel vont délibérer en "chambre du conseil" et ne sortiront plus jusqu'à ce qu'ils se soient mis d'accord sur un verdict.

Amanda Knox et Raffaelle Sollecito, 27 ans, avaient été condamnés en première instance à 26 ans et 25 ans de prison.

La semaine dernière le parquet a réclamé la perpétuité pour les deux jeunes gens, en arguant qu'Amanda, et Raffaele avaient tué "pour rien" Meredith dans la nuit du 1er novembre 2007.

 

Le Nouvel Observateur - AFP

liens : link

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article