Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

Le typhon n’a pas terminé sa course, et le Vietnam se prépare à l’affronter = 600 000 personnes ont été évacuées :

Le Vietnam a déplacé plus de 600.000 personnes avant l’arrivée de Haiynan, ont indiqué dimanche les autorités, qui attendent pour lundi matin ce typhon, déjà responsable de milliers de morts aux Philippines.

Nous avons évacué plus de 174.000 foyers, soit plus de 600.000 personnes, a annoncé un communiqué du ministère vietnamien pour le contrôle des inondations et des tempêtes. Mais 200.000 ont été autorisées à rentrer chez elles en raison d’un changement de trajectoire de la tempête.

Haiyan, l’un des typhon les plus violents à jamais avoir touché terre, s’est affaibli lors de la traversée de la mer de Chine du Sud.

Il devrait être rétrogradé en catégorie 1 lorsqu’il touchera la côte du Vietnam lundi matin, soit 24 heures après ce qui avait été initialement prévu, a indiqué le Bureau vietnamien de la météo.

Il est également attendu plus au nord que les prévisions initiales.

Haiyan avance rapidement vers le nord/nord-ouest, à une vitesse de 35 km/heure, indique le Bureau de la météo. Il doit toucher terre lundi à 07H00 (12H00 GMT), avec des vents à 74 km/h, soit bien moins violents que les pointes de plus de 300 km/h enregistrées aux Philippines vendredi.

Le Vietnam n’en a pas moins conduit une des opérations d’évacuation les plus importantes de son histoire, selon la presse officielle. Quelque 600.000 habitants des zones les plus vulnérables ont été déplacés vers des abris situés en hauteur.

En raison du changement de la trajectoire de Haiyan, 200.000 personnes des provinces du centre ont été autorisées à rentrer chez elles, ont indiqué les autorités.

Source: Agence de presse via Romandie

via Les Moutons Enragés

 

 

 

 

Quand à cette histoire d’alignement planétaire,

 

je vous laisse seuls juges :

 

Le super typhon Haiyan est la conséquence d'un alignement planétaire avec Saturne

 


 

 

Ces dernières années on a assisté à une recrudescence des événements climatiques extrêmes et les destructions provoquées par les ouragans Sandy et Katrina sont dans toutes les mémoires mais, comme à leur habitude, les médias vont expliquer que ceux ci ne sont que le résultat du réchauffement anthropique de la planète.

Par une sorte de conjuration mêlant les médias, la communauté scientifique et le monde politique, tout doit se résumer à l’activité humaine et surtout aucun facteur exogène ne doit être mis en évidence. De ce point de vue, même le réchauffement des autres planètes du système solaire doit absolument être occulté.

Ils cacheront au public certaines statistiques qui montrent l’accroissement concomitant du nombre de cataclysmes naturels et de celui des météores.

Ils ne parleront pas du changement de couleur de soleil, de l’affaissement du champ magnétique terrestre et encore moins des statistiques portant sur les cas de cancer de la peau.
Interrogés à propos des chemtrails, ils feindront ne pas savoir que c’est une solution mise en oeuvre depuis des années.

Mais le plus grand secret qu’ils cherchent à occulter, c’est que nous vivons dans un univers de nature électrique et depuis des siècles, ils conspirent pour cacher le rôle que joue l’électro-magnétisme aussi bien au niveau des êtres vivants qu’au niveau des interactions planétaires.

Faire la lumière sur cette notion liée à l’éther des anciens, ce serait automatiquement s’affranchir du dogme matérialiste dans laquelle le monde moderne cherche à enfermer les individus mais depuis quelques années, cela reviendrait également à mettre en évidence l’existence d’un astre sombre (appelé planète X par les astronomes) qui interfère directement  avec le climat et la sismicité de notre planète lors de ses alignements bi-annuels avec la Terre et le soleil.

Dans la perspective d’un univers électrique, les astres doivent être vus comme des condensateurs capables de stocker de l’énergie et de la communiquer aux autres astres lorsqu’ils sont alignés avec eux. Dans un tel système, le soleil jouant le rôle de pivot central par lequel transitent ces flux d’énergie, c’est donc lorsque celui ci traverse l’axe entre 2 astres que se produisent les transferts. Les supertempétes servent à dissiper cet afflux d’énergie, sur Terre il faut y ajouter la sismicité ainsi que l’activité volcanique.

Avec un tel concept, il serait facile de déterminer la position de la planète X à partir de la date de certains séismes ce qui constituerait un grave danger si le grand public pouvait connaître son existence. L’élite a donc mis au point ce leurre fantastique que fut la comète ELENIN dont la trajectoire fut programmée pour coïncider à la fois avec plusieurs alignements avec la planète X et avec une configuration planétaire dangereuse à la fin du moins de Septembre 2011.

Ces dernières années, l’élite a fait donc preuve d’un machiavélisme inouï pour camoufler la présence de la planète X, mais il existe certains indices qu’elle n’est pas en mesure de cacher.

On a vu qu’à partir de la date des gros séismes, il était possible de retracer la trajectoire de la planète X. C’est une info de première importance puisqu’on a pu en déduire plusieurs données vitales pour la compréhension des évènements à venir. Par exemple, on a vu que c’est la planète X qui conditionne les cycles d’activité du soleil.

On a également pu en déduire qu’avant de pénétrer dans notre système solaire, elle était située au niveau de la constellation d’Orion ce qui confirme tout un corpus de mythes et légendes et infirme du même coup la cohorte d’agents désinformateurs qui pullulent sur le net et qui situent systématiquement son point d’origine à un autre endroit de la voûte céleste (quand ils ne la confondent pas avec une comète).

L’autre fait intéressant que l’on a pu déduire à partir de la trajectoire de la planète X, c’est que depuis plusieurs années elle voyage derrière Saturne et possède un déplacement comparable à celui de ce dernier (12,2 ° par an).

En tenant compte du principe de l’univers électrique, cela signifie que Saturne sert de bouclier à la Terre en absorbant la plupart de l’énergie que la planète X devrait nous transmettre. On peut d’ailleurs vérifier que depuis bientôt une décennie, de gigantesques tempêtes sont observées sur Saturne (la même chose a été observée par la sonde Cassini sur Jupiter en 2000 , soit au moment où la planète X se trouvait derrière ce dernier).

Le revers de la médaille c’est que Saturne étant chargé d’électricité, il finit par la transmettre à son tour lors de ses alignements avec la Terre.

C’est ce qui s’est produit avec l’alignement du 11 Avril 2012 qui a engendré un séisme de magnitude 8,9 fracturant la croûte terrestre au niveau de l’océan Indien (voir ici la liste des autres événements recensés à cette époque).

 

Position des planètes le 11 Avril 2012, la Terre se situe entre Saturne et le soleil.

 

 

6 mois plus tard, la supertempéte Sandy frappait la côte Est et inondait la partie sud de Manhattan. Voilà quelle était la configuration du système solaire à cette époque :

 

Position des planètes au 30 Octobre 2012

 

Cette fois, c’est le soleil qui s’interpose entre la Terre et Saturne et qui fait office de bouclier puis de transmetteur. L’énergie reçue est moindre et les cataclysmes s’orientent plutôt vers des tempêtes que des gros séismes (voir  ici la liste des événements recensés à cette époque).

Si la super tempête Sandy a atteint la côte Est dans la nuit du 30 Octobre 2012, l’alignement était effectif depuis le 25. 1 an et 12 jours plus tard démarrait le typhon Haiyan qui se révéla être l’un des plus puissants à avoir jamais touché la terre ferme.
Là encore, la Terre se trouve en conjonction héliocentrique avec Saturne. La différence c’est que Haiyan est beaucoup plus puissant que Sandy ce qui signifie que le flux d’énergie transmis par Saturne (et incidemment par la planète X) est plus important.

 

Position des planétes au 9 Novembre 2013

Article complet sur leschroniquesderorschach.blogspot.fr

 

 

 

Vue aérienne de la province d'Itoilo, aux Philippines, après le passage du typhon Haiyan, le 9 novembre 2013.

 

 

Selon de nouvelles estimations, environ 10 000 personnes sont mortes dans la province de Leyte, dans le centre des Philippines, après le passage du typhon Haiyan.

"Nous avons eu une réunion la nuit dernière avec le gouverneur et les autres responsables. Le gouverneur a dit que selon les estimations, 10 000 personnes sont mortes", a déclaré le commissaire Elmer Soria, dimanche 10 novembre.

La partie de la province située sur le passage du typhon, l'un des plus puissants à avoir jamais touché terre, a été détruite à 70 % ou 80 %, a-t-il ajouté. Des vents atteignant 275 km/h ont été enregistrés et la montée des eaux a englouti des villes côtières.

Le précédent bilan fourni par les autorités faisait état de plus de 1 200 morts, dont mille dans la seule province de Leyte. Le typhon Haiyan a balayé vendredi et samedi le centre de l'archipel et se dirigeait dimanche vers les côtes du Vietnam, où des évacuations massives ont été ordonnées.

 

"Ce sont des destructions massives (...) La dernière fois que j'ai vu quelque chose de cette ampleur, c'était à la suite du tsunami dans l'océan Indien" qui avait fait 220 000 morts en 2004, avait affirmé samedi soir Sebastian Rhodes Stampa, le chef de l'équipe de l'ONU chargée de la gestion des désastres.

Le responsable onusien était à Tacloban, la capitale en ruines de la province de Leyte, qui figure avec Palo, dans la même province, parmi les villes plus détruites par le typhon.


 

Les Philippines se sont réveillées en état de choc, samedi 9 novembre, après le passage du typhon Haiyan.

Crédits : REUTERS/ROMEO RANOCO

 

Haiyan, considéré comme le typhon le plus violent de 2013 et l'un des plus puissants à jamais avoir touché terre depuis des décennies, devrait avoir un peu perdu de sa force lorsqu'il frappera le Vietnam. Mais il reste dans la catégorie des super typhons, doté d'un potentiel de "développements sérieux", a déclaré le premier ministre, Nguyen Tan Dung

 

 

 AIDE INTERNATIONALE

Le ministère américain de la défense a annoncé samedi qu'il allait fournir son aide aux Philippines : des hélicoptères, des avions, des navires et des équipements destinés à la recherche et au sauvetage allaient être fournis après une demande des autorités philippines.



Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso a proposé samedi une aide d'urgence aux Philippines, précisant que la Commission européenne avait déjà envoyé une équipe pour assister les autorités. De son côté, le PAM (Programme alimentaire mondial), une agence de l'ONU, est en train d'organiser le transfert de 40 tonnes d'aide alimentaire.


 

source


Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article