Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chez mon épicier, le pot en verre de Nescafé instantané est maintenant à, restez assis, 9,90 €. Bon, ok il est ouvert jusqu'à 22 heures. Mais là, j'ai vraiment compris à quel point le café était rare et précieux, aussi rare que le caviar... Du coup, la multinationale de l'expresso, Starbucks, 17.000 points dans le monde (quand même) a déclaré qu'elle allait, roule raoul, fonce alphonse, augmenter le prix de tous ses cafés de 17%, lire ici CNBC. Bong! (tant qu'ils n'augmentent pas aussi le prix du sucre que vous mettez dedans)... Fou de rage, le PDG Howard Schultz s'en est pris aux "spéculateurs" (suivez mon regard ) car "ces hausses ne sont pas basées sur l'offre et la demande" a t-il déclaré dans le Telegraph de Londres. Lisez ça: "the farmers who actually produce the commodities are receiving a "de minimus" proportion of the price rises. Right now we are experiencing a very strange and almost inexplicable phenomenon in the commodities market. Without any real supply or demand issues we are witness to the fact that most agricultural food commodities are at record highs at once, and coffee is at a 34-year high... Through financial speculation, hedge funds, index funds and other ways to manipulate the market the commodities market is in a very unfortunate position".

Pour couronner le tout, ce lien vous montre globaleconomicanalysis.blogspot.comque nous sommes partis en spirale dans les rationnements, chose que même 60 millions de Consommateurs nous dit: "les prix augmentent mais les super-hyper cachent les hausses dans des promos à gogo"

Last but not least, Nestlé et McDonald, autre méga acheteurs d'agroalimentaire, ont dû réagir à toute vitesse et augmenter le prix de leurs produits et sandwiches... lire ici Bloomberg.

Enfin, voici une autre raison pour laquelle les prix vont flamber: "Grave sécheresse dans le centre de la Chine", sécheresse record en Chine, forêts qui brûlent en Russie, etc... C'est un vrai Cocktail Molotov... Revue de Presse par Pierre Jovanovic ©

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article