Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

«Ah les salauds»: le clip qui dérange la France facho (VIDEO)

 

 

«Ah les salauds!» est l’un des titres phares du prochain album de Ridan, de son vrai nom Nadir Kouidri, dont la sortie est prévue le 10 avril. La vidéo sur Dailymotion compte déjà en quelques jours plus de 37.000 visiteurs. Le chanteur d’origine algérienne s’adresse aux hommes politiques et intellectuels «penseurs par intérim». A plus d’un mois de l’élection présidentielle, Nadir Kouidri se joue du climat délétère qui règne dans le débat politique français: du débat sur l’identité nationale audébat sur le halal en passant par les propos du ministre de l'Intérieur Claude Guéant sur les civilisations meilleures que d’autres. Vêtu d’un bonnet phrygien et d’un bas de pyjama, drapeau français en main, Ridan fait sa révolution et pousse un coup de gueule contre ces hommes qui stigmatisent les immigrés. Avec son titre «Ah les salauds», Ridan ne mache pas ses mots. Les jeux de mots ne manquent pas. Coup de trompettes et tambours introduisent la chanson. «Il y a trop d’Arabes dans mon pays, trop de musulmans, trop de pratiquants», chantonne Ridan en marchant dans les rues de Paris. Il reprend ainsi le discours ambiant chez certains hommes politiques français. Ce nouveau titre, qui devance la sortie de l’album Madame la République fait appel à des citoyens qui reprennent les paroles de la musique à leurs comptes. Des hommes et femmes de tout âge. «Ah les salaud, chante à la gloire du père Fouettard, Ah les salaud, chante à la gloire de la mère facho… à ces penseurs par intérim qui crèvent l’écran à coup de haine.»

 

 

Dans son clip, Ridan réaffirme également son amour pour la France: «J’ai trop d’amour pour ce pays pour le lâcher entre vos mains». Mais aussi son droit à la liberté d’expression: «Je dirai tout c’que j’ai sur le cœur et peu m’importe c’que ça me coûtera. La liberté en ligne de mire sera mon seul chemin de croix». Quant à la scène finale, tout un symbole de la course à l’Élysée 2007: Le Fouquet's. Depuis plusieurs années, Ridan se fait remarquer sur la scène musicale française. L’album, Le rêve ou la vie (2004), conquit le public et reçoit une Victoire de la musique dans la catégorie «Révélation album de l’année» en 2005, précise le site Afrik. com.
Tag(s) : #Présidentielles 2012

Partager cet article