Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après le refuge de Snowden en Russie la bataille médiatique se poursuit et c'est au tour du journaliste Glenn Greenwald de prendre le relais et de mettre la pression sur le gouvernement américain avec de prétendues révélations.

Si ces dernières concernent le 11 Septembre, elles signeront la fin de l'empire américain.


 

Glenn Greenwald, le journaliste qui dit parler à Snowden presque tous les jours - via un code secret - a déclaré qu'il allait dévoiler d'autres informations concernant le programme d'espionnage des Etats-Unis "d'ici une dizaine de jours".


L'affaire Snowden est loin d'être terminée. Le journaliste américain qui a révélé le programme d'espionnage mis en place par les Etats-Unis grâce à des documents transmis par Edward Snowden réfugié en Russie, a annoncé mardi qu'il allait faire de nouvelles révélations "d'ici une dizaine de jours". "Les articles que nous avons publiés jusqu'ici ne sont qu'une toute petite partie des révélations qui devraient être publiées", a déclaré Glenn Greenwald lors de son audition par le parlement brésilien qui enquête sur le programme américain de surveillance de l'internet au Brésil. "Il y aura bien sûr bien d'autres révélations sur l'espionnage du gouvernement américain et la façon dont il a envahi les communication du Brésil et de l'Amérique latine", a déclaré le journaliste.


Basé à Rio de Janeiro, le chroniqueur travaille pour le quotidien britannique The Guardian. Il a expliqué aux élus brésiliens qu'il avait sollicité l'aide de spécialistes pour comprendre certains des 15.000 à 20.000 documents secrets de la National Security Agency (NSA), un des services de renseignement américains, qu'Edward Snowden, ancien consultant de ces services secrets, lui avait transmis.

Un code secret pour communiquer

Le journaliste américain a également précisé qu'il avait des contacts quasi-quotidiens avec Edward Snowden, qui a fini par obtenir l'asile temporaire en Russie la semaine dernière après être resté plusieurs semaines coincé à l'aéroport de Moscou. "Je parle beaucoup avec lui depuis qu'il a quitté l'aéroport, presque chaque jour. Nous utilisons un code secret très solide pour communiquer", a déclaré Glenn Greenwald en précisant qu'Edward Snowden prévoyait de rester à Moscou "aussi longtemps qu'il en aura besoin" pour sa sécurité.

source

 

Tag(s) : #USA

Partager cet article