Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un TGV sur un quai de gare

 

La France a franchi un cap majeur ce week-end, le cap du NON-RETOUR. Une bande de petits m.... des HLMs pourries de Marseille, a réussi le tour de force d'arrêter un TGV avec une technique professionnelle connue des seuls conducteurs de trains et cela dans le but de braquer les voyageurs. Coup de chance pour eux, la police a pu intervenir à temps. Je rappelle que cela ne fut pas le cas voici 2 ou 3 ans lorsque des voyageurs se sont fait braquer par les mêmes voyous dans un train normal. "La police a été alertée immédiatement et les forces de l'ordre ont essuyé des jets de pierre à leur arrivée sur les lieux, avant que les assaillants ne s'enfuient dans la cité", Lire ici Var Matin, ici Nice Matin et ici L'Express sur l'affaire du TGV.

Là aussi, vous avez remarqué que les Merdias ont botté en touche, ils ne s'agissait que de petits farceurs de la jolie cité Air Bel... qui voulaient frimer sur facebook et youtube. Mais oui ma bonne dame, les mêmes d'ailleurs qui jettent des parpaings de 2 kilos sur les policiers et les pompiers lorsqu'ils interviennent dans leur ville. Traduisez: "il ne s'est rien passé, circulez, il n'y a rien à voir". Sauf que l'affaire a fait du bruit, avec un sentiment de malaise, surtout chez nos voisins qui se demandent même si la France n'est pas tout simplement en train de couler à pic (au point que même ses TGVs se font attaquer comme des diligences) et s'il est encore raisonnable de voyager sur nos réseaux sans se faire dépouiller.

Ce qui s'est passé ressemble fort à un avertissement du genre "Regardez, on arrête vos métros, tramways et trains, et après demain ce sera vos avions... c'est quand on veut, où on veut"... La France peut être paralysée du jour au lendemain par une dizaine de milliers de m... de ce type, il suffit juste d'une étincelle qui mette le feu à cette ambiance ethnico-économique déjà hyper-tendue et noire, pour que le ras-le-bol de cette "pauvre population maltraitée et ignorée" explose dans une violence telle, qu'à ses côtés, les émeutes de 2005 feront juste figure d'amuse-bouche.


L'attaque au cocktail-molotov du Tramway de Metz d'il y a juste un mois a été comme le prélude annonciateur de cette attaque sur le TGV. Avant, les pauvres voyageurs se faisaient casser la figure et dépouiller dans les bus et metros de la RATP, dans les rues, etc., mais demain ce seront d'autres attaques sur les TGV et les trains car l'arrivée de la police sera tout simplement bloquée à l'avance... Et ils pourront dépouiller les voyageurs en toute tranquillité. Voilà la France du XXIe siècle, victime de ce que Howard Bloom a parfaitement décrit dans son fameux livre Le Principe de Lucifer et dans lequel il a expliqué le fonctionnement d'une "population" violente qu'il nomme "barbares", et qui finit par conquérir et/ou détruire le fruit dans lequel elle s'est greffée.

Le plus comique dans cette affaire est que la France fait la guerre au Mail pour empêcher l'installation d'un islam radical (note, ha ha ha) et qu'en même temps, François Hollande perd totalement le contrôle de son pays...


PS: " Certains ont cependant réussi à pénétrer dans un local technique du train pour y prendre des fumigènes, dont l'un a légèrement brûlé une vitre du TGV"... Oui ils avaient l'intention de livrer des fleurs.. et c'est pour cela qu'ils ont essayé d'ouvrir les portes.

PS2: la France va à pas sûrs vers une balkanisation du pays... il n'y a plus de retour en arrière.

PS3: Le Parisien: "En juillet 2011, une vingtaine de jeunes avaient contraint à l'arrêt un train dans le nord de Marseille en plaçant charriots, poutres et parpaings sur la voie, afin d'immobiliser un convoi de fret. Plusieurs wagons avaient été ouverts et des cartons de produits de grande consommation avaient été volés"...

 

Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2013

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article