Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'ai décidé de partager avec vous ce mail, très instructif. Amitiés à Pascal.

"Le bal des faux-culs affiche visiblement complet cette année. Hum ça commence à paniquer et, merci Euronext, pour avoir planté les cotations mardi sans effet de récupération des données, histoire de blouser tous les derivés ayant joué la baisse. Les Tput grillés et non payés, et les tcall non achetables sur le support graphique. Plus de 160 points CAC 40 bien escamotés. Pannes sur 3 semaines... va falloir penser à changer Windows7 chez Euronext mes gaillards...
En outre, fort peu de gens ont noté les mouvements très étranges sur le marché des futures - pétrole, et ceci depuis mai à intervalles de 3 semaines environ. On a une serie de mini-flash crash hyper rapides... et sublimement contrôlés. Une en mai et ... hop... 15% en 2 secondes... cliquez ici pour voir. Et surtout la semaine dernière, en une seconde, les contrats futures ont pris 30% dans la musette avant de revenir clouter normalement... Mais bien sûr ça doit etre un "fat finger", lire ici.
Les mains fortes arrivent à contrôler les sorties du marché mondial du baril en quelques instants, c'est délirant. Bon, la technique est connue et se prépare de longue date. On sort sur les lignes les plus denses du carnet d'ordres de très grosses positions, et on achète des toutes petites quantités en simultanée sur les lignes les plus hautes que deux ou trois naïfs ont laissé traîner. Un ordi est chargé de scanner cela et quand la fenêtre se présente de préférence de nuit pour les indices européens; on largue 90% et on rachete 10%, le tout prend désormais une seconde au max et c'est la grande nouveauté.

Ah ils sont forts ces algorithmes et personne ne le relaye dans les médias, strictement personne n'en parle ... mais Goldman sort au même moment des recommandations sur les para-petrolières archi surevaluées (Vallourec ou Technip) pour sortir sur le dos des petits porteurs suiveurs. La routine... et pourtant ça commence à sortir gros chez les gérants du secteur meme si on le dit toujours haussier bien entendu. Investir et La Tribune quand tu nous tiens... Bon, je ne sais pas où nous allons, mais on y va, et il est incroyable que de tels mouvements ne soient pas repris dans la presse, un peu comme le black-out des faillites du Minnesotta , du N-jersey ou de l'Alabama

".

Revue de Presse par Pierre Jovanovic ©

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article