Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les messages de Don - http://www.kosmonet.org/

Si plusieurs prophéties semblent converger vers leur apothéose, voici que celle de Malachie sur la séquence des Papes reçoit une attention… Le Vatican est ébranlé… par une dissension dans les plus hautes sphères de la direction de l’Église Catholique. Un effet de l’énergie « kosmique » féminine en croissance ? Les structures pyramidales basées sur l’ego s’effriteraient-elles ? http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-le-vatican-ebranle-par-une-fuite-de-documents-99684704.html Merci Nicolas.
Par ailleurs, le directeur du film « Ace Ventura » avec Jim Carey subit un accident qui l’amène à changer sa vision de la vie… Ton Shadyac nous offre le film : « I AM » (Désolé, qu’en anglais) http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=qpVEH-BpdesMerci Laurent
Google, vous connaissez ? Technologie et Éveil… Un rapport ? Voici une rencontre, organisée pour leurs employés, entre le vice-président de Google, et Eckhart Tolle, sur Youtube !!! Assez fascinant de voir ce mouvement d’éveil qui interpelle tout azimut… (Malheureusement en anglais seulement) http://www.youtube.com/watch?v=qE1dWwoJPU0 Merci Della
Je vous offre une autre vidéo, un extrait de la présentation « Éveil de l’Être au Féminin » mettant en perspective une vision de l’Énergie d’Amour qui nous anime. Et ce n’est qu’un point de vue parmi tant d’autres. http://www.youtube.com/watch?v=x_D2iInipCU&feature=youtu.be 
*****************************************************************
Les prophéties se réalisent-elles parce qu’on y croit ? Parce qu’on leur attribue une valeur ? Il semble bien que, collectivement, nous expérimentions notre « manière de voir les choses ».

Le changement qui s’opère en 2012 est-il le produit de l’éveil des humains ? Se passe t-il non seulement par notre volonté mais aussi par une réalisation intime et individuelle du non sens de nos comportements ? Et, serait-ce là l’effet d’une énergie féminine qui s’éveille en nous pour « harmoniser » le déséquilibre Yin-Yang de l’expérience en cette « Vie » ? Peut-être est-ce la prise de conscience que nous sommes tous reliés, tous connectés… Et si tel est le cas, alors, le pas vers la révélation intime de notre communion énergétique de tout temps est à notre portée… Le documentaire « I AM » écrit et dirigé par Tom Shadyac semble bien nous y convier.
Possédons-nous le libre arbitre ? L’homme le croit, sinon, quelle fatalité que serait ce monde ? Mais est-ce là une simple croyance ? Et, à l’inverse, est-ce aussi une croyance qu’il ne l’a pas ?
On peut aussi prendre conscience du jeu du « mental » en dualité,  identifié au corps qu’il habite, à son cerveau biologique, à sa capacité de réfléchir et de contrôler sa vie en tant qu’entité séparée… Si nous sommes en mesure de nous « voir » penser ou agir, quelle est donc cette « présence » en nous qui le peut ? Ne serait-ce pas l’éveil d’une présence plus vaste qui se manifeste comme phase évolutive de l’espèce humaine ? Serait-ce la réalisation d’une nature plus subtile de son être ? L’homo luminous ?
Ce « moi », cette identification du mental associé au corps, à son histoire, est-il l’ultime réalité au sein de la magnificence de l’Univers créé ? Se pourrait-il que nous soyons à réaliser la Source même de notre Être créateur ? Contemplons l’immensité de l’Univers…
Si je suis ouvert à cette possibilité, puis-je observer les vagues de création qui émergent de mes pensées, de mon comportement ? Avec ce regard en recul, ne suis-je pas en mesure de constater que ma manière d’être reflète souvent cette culture, cette histoire que je crois mienne… et que mon monde est entretenu par ma propre vision des choses…
J’ai été conditionné à voir ce qui est différent de « moi », ce qui ne fonctionnerait pas, ce qui fait défaut, ce qui est dans l’erreur, dans cette polarité qu’on appelle le vrai - le faux, le bien - le mal, la vertu - le vice, le héros - le vilain, ce qui a raison - ce qui a tort, engendrant ainsi la domination - la soumission. Et notre Justice « inhumaine » n’assure-elle pas la pérennité de cette dualité ?
Par ailleurs, les nouvelles de la télévision, nos institutions, nos sports et même plusieurs de nos activités distrayantes, par habitude, ne focalisent-elles pas notre attention sur ces grandes polarités de la vie, stimulant ainsi les émotions fortes, nous obligeant à prendre parti d’un côté ou de l’autre ? Nos actions quotidiennes ne sont t-elles pas le reflet de prises de position protectionnistes et auto-justifiantes… pour garder le contrôle et ainsi maintenir notre identité (individuelle ou nationale) la plus intacte possible ? C’est une grande réalisation en soi.
Puis voilà qu’aujourd’hui, grâce à la recherche, des scientifiques qui observent et analysent les plus grands extrêmes, l’infiniment petit et l’infiniment grand, aboutissent au mystère le plus total, en ressentent un profond émerveillement, et leur être intérieur s’éveille à l’impensable…
Ce sont des chercheurs… des chercheurs de Vérité, et qui découvrent la connexion entre toutes « formes » existantes. Ne sommes-nous pas tous chercheurs, chaque UN à notre manière ?
Qu’est-ce que je choisis de voir ? Le mental est conditionné à voir ce qui ne fonctionne pas, pour se justifier dans son action, dans son rôle, dans son identité. Pour leur part, les chercheurs n’ont-ils pas tendance à manifester une curiosité toute naturelle envers la vie, dans l’ensemble de ses aspects. Quant aux dormeurs, ils dorment souvent bien… jusqu’à ce qu’un cauchemar les assaille. Le réveil peut être soudain… Rien à juger, rien à condamner. Chaque UN Sa Voie…
Et le Cœur n’a-t-il pas tendance à tout embrasser ? Comment une mère aimante pourrait-elle condamner son enfant de 2 ans qui renverse son lait ? Elle n’y voit que son potentiel latent… la flamme de son être, sa beauté, et, le jeu de la Vie… L’Amour au Féminin…
Au-delà de toute peur… L’Amour… Énergie subtile… Le Champ Subtil… (The Unified Field…)
Comment un mental conditionné en dualité, en Yin et en Yang, pourrait-il comprendre l’Amour, l’Unité ? Ne peut-il pas que s’y abandonner ? Mais cela sollicite l’humilité si étrangère au « moi ».
En Unité de Présence, comment pourrait-il y avoir distinction entre « féminin » et « masculin », entre « intérieur » et « extérieur », entre « moi » et « l’autre » ? D’ailleurs, avec qui l’Unité pourrait-elle discuter si l’autre n’existe pas ? Et s’il n’y avait que Pure Présence Immanente… L’Océan qui a vu le poisson naître, et le verra aussi mourir… Présence vivifiante, embrassante et silencieuse… Arrêter la course… Si impensable ! Mais l’Être ne court pas. Il Est.
Qui regarde à travers mes yeux ? Quelle est donc cette Présence créatrice que Je Suis ? La Beauté ne serait t-elle pas déjà ici, en cet instant même ? Qui regarde ? Qu’est-ce qui Se voit ?
Tout autour de nous, en nous, le « Féminin » s’éveille et souffle… Que pourrait l’épée contre le vent ? Dans un tourbillon de grande polarité, dans un vortex d’éveil, la Noce alchimique, l’Unité Androgyne, activée par l’énergie féminine en déploiement, se révèlerait-elle au grand jour ?
***************************************************************
Pour atteindre les MESSAGES ARCHIVÉS :
Pour accéder GRATUITEMENT aux CONFÉRENCES VIDÉOS sur LE CALENDRIER MAYA :
AUCUN ENREGISTREMENT REQUIS
Lien qui y fait référence (durée 7 minutes) :
Autre lien sur les 3 messages des Mayas (2004, 2008 et fin 2011)
**************************************************************

Tag(s) : #Philosophie-réflexion

Partager cet article