Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Copyright Reuters
Copyright Reuters

En France, les pizzas rétrécissent



Selon une étude réalisée par le cabinet CHD Expert auprès de 113 pizzerias, les pizzas ont diminué de taille en 2012, passant de 32 à 31,3 centimètres de diamètre... Soit 4,3% de surface de pâte en moins pour les clients, alors que le prix d'une pizza a connu à l'inverse une hausse : 10,40 euros en moyenne pour une pizza servie sur place en 2013, contre 9,70 euros en 2012. Le prix du ticket moyen est lui passé de 13,40 à 12,90 euros, soit une baisse des bénéfices de 3% pour les restaurateurs. La France conserve cependant la deuxième place du marché mondial de la pizza, avec près de 20 pizzas consommées en moyenne par an et par personne, soit un total de 1,3 milliard d'euros.


A Mulhouse, la température de la piscine a baissé d'un degré


Les dotations de l'Etat aux communes vont baisser de 4,5 milliards d'euros en France en 2013. A Mulhouse, pour faire des économies, la municipalité a décidé d'abaisser la température de l'eau des piscines d'un degré. Cette mesure, qui concerne les 7 piscines de l'agglomération, permettra de réaliser une économie de 240.000 euros. Aussi, les horaires d'accueil seront réduits et les installations extérieures ouvriront un mois plus tard.


 

En Grèce,  des oliviers millénaires abattus pour se chauffer


Par temps de crise, l'hiver fut rude en Grèce, et la facture de gaz salée. Suite à une taxe sur la consommation mise en place en octobre 2012, le prix du fuel a doublé dans le pays, passant de 0,80 euros à 1,40 euro le litre. A Athènes, pour se chauffer, certains n'ont pas hésité à abattre le célèbre olivier sous lequel Platon donnait ses leçons, 2400 ans auparavant. L'arbre, sous lequel on y enseignait la philosophie, était célèbre dans tout le pays. Selon la presse locale, des vandales seraient venus couper l'olivier, pour utiliser son bois pour se chauffer. Certains parleraient même d'un réseau de mafieux trafiquants de bois.

 


En Espagne, les candidats d'un jeu télévisé privés de leurs gains


La société qui produit l'émission « Des chiffres et des lettres » version espagnole n'a pas pu payer les vainqueurs depuis deux ans. C'est un ancien candidat, Pablo Cuervo, qui a révélé l'affaire. La production, à court d'argent, n'a pas pu rémunérer comme il se doivent de l'être les gagnants du jeu depuis... juin 2011. Et ils seraient une cinquantaine dans ce cas. "Il y a des gens à qui la production doit jusqu'à 8.000 euros", assure le candidat au journal El paisPour réclamer leur dû, les candidats lésés se sont mobilisés sur internet, en vain. La société de production de l'émission, Vamos a ver Tv, a finalement du déposer le bilan il y a trois semaines.


Les femmes mettent plus de rouge à lèvres et rallongent leurs jupes


Selon une étude de chercheurs en économie reprise dans le Guardian, les femmes auraient tendance à utiliser plus de rouge à lèvres en temps de crise. C'est un phénomène qu'ils qualifient de « lipstick effect » : elles chercheraient à attirer des hommes riches, pouvant les aider à sortir de leur situation financière. La cosmétique semble en effet être le seul secteur épargné par la crise.


Aussi, elles auraient tendance à mettre des jupes plus longues. Il s'agit ici de la « hemline theory » (théorie de l'ourlet) élaborée en 1926 par l'économiste américain George Taylor. Selon lui, les femmes auraient moins tendance à montrer leurs jambes en période de crise, et inversement... Si l'on va dans son sens, pour relancer l'économie, il ne reste plus qu'à racourcir les jupes.

source via Maitre Confusius


Tag(s) : #Crise de l'Euro

Partager cet article