Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Après la mort du colonel Mouammar Khadafi et l’annonce du retrait des troupe de l’OTAN de Libye, l’heure est au bilan. Le ministre de la Défense, Gérard Longuet a estimé à plus de 300 millions d’euros l’engagement de la France dans la guerre en Libye.


Crédits photo : Anonymous/ASSOCIATED PRESS


Le "Guide" libyen, a été tué jeudi dernier près de sa ville natale de Syrte, en Libye. Au lendemain de la mort de Mouammar Khadafi, le Secrétaire Général de l’OTAN avait annoncé le retrait des troupes internationales engagées dans la guerre en Libye.

Le ministre de la Défense de la France, Gérard Longuet, interrogé ce matin par Europe 1, a dressé un premier bilan financier de cet engagement de la France en LIbye. Il a déclaré que, "on va tourner à un petit peu au-delà de 300 millions d’euros en coût direct". Ce qui représente "un tiers du budget" de l’armée française consacré à ses opérations extérieures.

Lors de cet interview, Gérard Longuet est revenu sur les relations entre la France et le nouveau pouvoir en place en Libye, "nous aurons avec la nouvelle Libye des relations d’Etat à Etat. Ca n’interdit ni la coopération, ni l’échange d’information, ni même l’échange de conseils. Nous ne sommes pas en Libye pour organiser l’Etat".

Les troupes internationales stationnées en Libye quitteront le pays d’ici le 31 octobre prochain, selon le calendrier établi par l’OTAN. Dans une déclaration jeudi dernier, Alain Juppé, ministre des Affaires Etrangères avait déclaré que "l’opération militaire est terminée et que l’ensemble du territoire libyen est sous le contrôle du Conseil National de Transition".

Il reste maintenant un grand chantier au nouveau pouvoir Libyen pour remettre sur pied un pays dévasté par plusieurs mois de guerre.

source: Linfo.re

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article