Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Avec l’incendie qui ravage les hauts de l’Ouest depuis le 25 octobre dernier, détruisant des milliers d’hectares de végétation, difficile d’imaginer que 2011 a été proclamée Année internationale de la forêt par les Nations Unies. Plus de 2 900 hectares de terrain ont été consumés par les flammes, qui ont anéanti sur leur passage l’habitat naturel de la faune et de la flore endémiques de La Réunion. Le Parc national, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO est touché en plein coeur, mettant en péril un écosystème unique mais fragile.


source: linfo.re
2011 a été proclamée Année internationale de la forêt par les Nations Unies. Ceci afin de renforcer les initiatives pour la promotion de la gestion durable, la préservation et au développement des forêts sur le plan mondial.
Les Nations Unies considèrent que les forets "sont une partie intégrante du développement mondial durable : les activités économiques relatives aux forêts ont une incidence sur l’existence de 1,6 milliard de personnes au plan mondial, apportent des bienfaits socioculturels, servent de fondement aux savoirs autochtones et, en tant qu’écosystèmes, jouent un rôle primordial en matière d’atténuation des répercussions des changements climatiques et de protection de la biodiversité".
La forêt couvre environ 31% de la surface terrestre et c’est le lieu d’habitat pour 300 millions de personnes dans le monde. Plus 1,6 milliards de personnes dépendent directement de la forêt pour leur survie. Les forêts abritent 80% de la biodiversité de la planète. 30% de la forêt sont utilisés pour la production du bois et des produits dérivés.
Chaque jour, c’est près de 350 kilomètres carrés de forêts qui sont détruits à travers le monde. Cela afin de favoriser l’implantation de terrains agricoles et pour avoir davantage de surface habitables. L’abattage excessif des arbres et une mauvaise gestion des sols ont conduit à une déforestation effrénée à travers le monde.

Les Nations Unies considèrent que les efforts en matière de reboisement ne sont pas suffisants pour combler les pertes enregistrées et que "des initiatives complémentaires sont indispensables". C’est pour encourager ces initiatives que 2011 a été proclamée Année internationale de la forêt par l’Assemblée Générale des Nations Unies.   
Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article