Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce n’est qu’un souvenir, quelques lignes vides de sens dans les livres d’histoire, un passé qui ne s’est jamais répété….Jusqu’à maintenant. Pour beaucoup de français, cette date est synonyme de vacances, de jour férié, de défilé glorieux sur les champs-Elysée, juste cela, ce jour est devenu le Mac Do’ de l’histoire, cela ressemble à un repas mais il n’y a plus rien de gastronomique! La révolution n’est pourtant pas très loin, le système économique est promit à s’effondrer de manière spectaculaire, la Grèce, l’Italie, l’Irlande, les États-Unis, bientôt la France, chaque pays va percuter un mur économique sans meme chercher à ralentir la cadence, et nous en serons les victimes. Maintenant, certains se disent révolutionnaires, veulent changer le système, sortir leur épingle du jeu, moi le premier, mais aucun guide n’explique vraiment comment se préparer, nous avons des soupçons, une vague idée de ce qui va se produire et de se que nous allons devoir affronter, nous ignorons même comment être des révolutionnaires! Une révolution commence par soi, on ne change pas le monde si on ne se change pas soi-même, et pour cela, quelques petites astuces simples, logiques et à répandre sont réunies ici, si vous avez d’autres idées, n’hésitez pas:

  • Retirez votre argent du système bancaire, ne laissez que le minimum sur vos comptes, certains considèrent cela comme un « nouveau bankrun » alors qu’il s’agit simplement de se protéger des dérives possibles des banques, il y a déjà eu des abus dans le domaine ces derniers temps.Bien sur les banquiers ne vont pas vous faciliter la tache, retirez chaque jour s’il le faut, faites des virements et répartissez sur plusieurs comptes pour optimiser les retraits, jouez la finement, leur intérêt étant de garder un maximum d’argent dans le système.

 

  • Retirez tous vos placements, plan d’épargne au logement, plan retraite, placements en bourse, si jamais le système bancaire s’effondre, ces sources d’espoir seront irrémédiablement perdues, tout ce temps à espérer n’aura servit à rien! Profitez-en et sauvez l’argent qui peut encore l’être.

 

  • Convertissez votre argent. Si le système tombe, les monnaies suivront et ne vaudront plus rien. A quoi bon garder une fortune chez soi en petites coupures si la monnaie ne vaut plus rien? Avoir sauvé son argent n’aura servit à rien puisqu’il ne vaudra plus rien. Convertissez une partie de votre argent en or principalement et en argent ensuite, dans la mesure du possible puisque les lingots et pièces dans ces métaux deviennent des denrées rares. Au pire, rabattez-vous au pire sur ce qu’il reste: sur les bijoux, les bibelots et les couverts: ventes aux enchères, brocantes, discounts.

 

  • Ne vendez pas votre or ni votre argent!!! Une fin de mois difficile? Dites-vous que ce n’est que temporaire et que ces métaux sont des investissements salvateurs pour l’avenir. Un retour au standard-or aussi connu sous le nom de bancor est imminent, cela implique qu’en cas d’apocalypse financière, les métaux précieux seront les seules devises restantes, que ce sont ces métaux qui vous permettront d’acheter de la nourriture, de l’eau, etc… Plus d’une dizaine d’états américains sont déjà revenus au standard-or, les citoyens de ces états peuvent désormais payer le taxi ou faire leurs courses en payant avec des pièces d’or plutôt qu’avec des dollars.

 

  • N’investissez plus, ne faites plus de crédit, et surtout, SURTOUT, ne consommez plus! Plusieurs économistes sérieux (et donc qui ne considèrent pas que la crise est passée…) vont dans ce sens, ce n’est plus le moment d’acheter une voiture neuve, un écran plasma ou un pc portable dernier cri, ce ne sont pas ces acquisitions qui vont vous aider à vous en sortir d’ici quelques temps, optez pour le protectionnisme et nom pour un sauvetage de l’économie des entreprises qui ne vous le rendent pas forcément.

 

  • Faites des réserves de denrées impérissables, quelques jours/semaines d’alimentation d’avance peuvent vous permettre de tenir en cas de coup dur. Privilégiez les pâtes, le riz, les conserves, mais aussi de l’eau, des produits d’hygiène, des allumettes, bougies, etc… Intéressez-vous également aux techniques de survie et de « survivalisme« , le cas échéant cela pourra toujours s’avérer utile. Toujours en cas de coup dur, comment allez-vous faire du feu? Trouver de l’eau potable? Vous alimenter? Et dans le pire des cas, soyons optimiste, si rien n’arrive, cela n’aura pas été du temps perdu, vous aurez appris des astuces qui pourront vous être utiles un jour.

 

  • Ne croyez rien, remettez tout en cause, même au niveau du contenu des sites et blogs d’information alternative, faites-vous votre propre opinion, cherchez l’info et tirez-en vos propres conclusions. N’oubliez pas que suivant ces médias officiels, politiques, journalistes, analystes financiers etc…qui ne vous veulent que du bien, la crise ne devait pas durer, ensuite elle devait être terminée. Qu’avec eux Fukushima est « presque » sorti d’affaire, que la marée noire dans le golfe du Mexique n’a eut un impact environnemental sans conséquences sur la santé des populations, que le nucléaire français est sur, que l’inflation réelle n’est que de 1% ou 2% depuis le début de l’année, que l’alimentation est fiable et les OGM sans dangers, entre autres exemples…

 

  • Informez-vous! Surtout ne jamais cesser de s’informer, par rapport au reste des personnes qui se contentent des informations délivrées chaque jour de manière officielle, vous saurez ce qu’il se passe réellement et l’information réelle vous aura permis de voir venir le crash ultime, cela vous laissera une longueur d’avance. Imaginez la surprise des personnes face à l’annonce du-dit crash? Il leur faudra un temps de réaction afin de savoir comment réagir, ce temps de réaction vous permettra de prendre une longueur d’avance par rapport à eux, et cette longueur d’avance est importante quand il s’agit de faire des achats ou de prendre des dispositions pour se protéger. Le chaos risque d’engendrer des émeutes, des pillages et la riposte des autorités risque de ne pas être délicate.

Maintenant, ce ne sont ici que quelques pistes à étudier, à approfondir ou à enrichir suivant le cas, toutes les idées sont les bienvenues, même les plus folles. La révolution ne viendra pas des syndicats qui indiquent QUAND il faut se faire entendre sans pour autant expliquer aux moutons ce qu’ils doivent savoir, ce ne sont pas les philosophes fortunés qui viennent vous dire comment penser alors qu’ils sont planqués en haut de leur coffre-fort, ce ne sont pas les politiciens aussi populistes soient-ils, la révolution viendra de vous, de chacun, de ceux qui sont informés et qui comprennent pourquoi il faut réagir, d’internet ou elle a déjà commencé. N’oubliez pas une dernière chose, il est bien beau de vouloir se révolter, mais cela sera vain si au final c’est pour ne pas pouvoir affronter la révolution, se préparer est capital, informez-vous!

vu sur "les moutons enragés"

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article