Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Selon un rapport d'UBS, l'économiste Larry Hatheway pense qu'un effondrement de la zone euro se traduirait par un scénario de "fin du monde".
En Septembre 2011, M. Hatheway et ses collègues, Paul Donovan et Stéphane Déo, ont publié un rapport qui prédit une issue désastreuse si une seule nation européenne devait quitter la zone euro. Les économistes envisageait une perte de 20% du produit intérieur brut pour les pays créanciers (par exemple en Allemagne), et une perte de 40% pour les pays débiteurs (par exemple la Grèce).
Mais M. Hatheway dit à présent que cela pourrait être bien pire...
Selon lui, "les coûts réels pourraient bien être plus élevé",
"Une fois que l'Europe (et l'économie mondiale) se trouvera en dépression, la politique ne pourrait probablement pas arrêter le déclin. Les systèmes financiers seront brisés et les économies ruinées sont les résultats d'une déflation prolongée, voire pire."
M. Hatheway poursuit en disant que la zone euro était "viciée" dès le départ. Mais à ses yeux, la douleur qui résulterait d'un effondrement de l'union monétaire dépasse de loin la volatilité actuelle qui résulte des tentatives de sauvetage.
"Une fois qu'un pays quitte la zone euro, les résidents d'autres pays membres risquent de conclure que leur pays pourrait être le prochain à le faire", explique t-il. "La logique dicte que la population va envoyer ses richesses à l'étranger, résultant d'une ruée sur leurs banques nationales, déclenchant un effondrement de leurs secteurs financiers et de l'économie"
Si le monde est confronté à un effondrement de la zone euro, M. Hatheway donne un aperçu de ce que pourrait devenir la situation macro-économique mondiale.
D'après lui, les gens devraient se préparer à un effondrement de la zone euro, et propose la solution suivante:

"Je suppose qu'il pourrait y avoir certains éléments d'actif digne de considération tels que les métaux précieux, par exemple. D'autres métaux pourraient être aussi des investissements judicieux : Parmi eux des conserves et des armes de petit calibre. "
Tag(s) : #Crise de l'Euro

Partager cet article