Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'imagine que ça n'a rien à voir avec ça hein ?



Le tourisme du Japon n’est pas au beau fixe (baisse de plus de 50%) depuis le séisme du 11 mars et la catastrophe nucléaire de Fukushima qui en a suivi. Pour y remédier, l’agence de tourisme du Japon a décidé d’offrir 10.000 billets d’avion gratuits en réaffirmant que l’ensemble du pays, à l’exception de la zone autour de la centrale de Fukushima, est sûre pour les touristes potentiels. Le pays commencera à distribuer les tickets en avril, informe le Wall Street Journal.

Les intéressés devront remplir un formulaire précisant quelle région ils souhaiteraient visiter. La contrepartie consiste en un rapport de leur visite qui sera publié en ligne: les autorités japonaises espèrent ainsi que des commentaires positifs encourageront un regain du tourisme local. Le logement et la nourriture restent toutefois aux frais des voyageurs.
«Quand des personnes visitent le Japon, elles en tombent amoureuse», commente Kylie Clark, porte-parole de l’office national du tourisme du Japon à Londres pour TravelMail. «Au lieu de dépenser des millions dans une grande campagne publicitaire, nous préférons donner des vols gratuits pour que les gens puissent s’y rendre et profiter du Japon et qu’ils puissent dire à leurs familles, amis et collègues combien le Japon est fantastique pour les vacances.»



«Les touristes seraient choisis en fonction de leurs plans de voyage au Japon ainsi que de leur potentiel de communication sur leurs blogs»,explique Koichi Miyazawa, directeur de l'Office du Tourisme japonais à TourMagazine. L’office de tourisme estime que cette campagne leur coûtera 10% de leur budget de 2012 soit près de 6 millions de livres mais n’a toutefois pas encore officialisé la nouvelle sur son site, attendant l’approbation du gouvernement.
Ce n’est pas le premier effort auquel consent le secteur du tourisme japonais puisque que le programme «Travel Volunteer» a aussi pour effet de transformer des touristes étrangers en mini-ambassadeurs du Japon via les écrits de leurs expériences sur place. Cependant, un consultant en tourisme de l’entreprise Package Tours ne s’estime pas convaincu par l’offre:

«Les offres gratuites ne plaisent pas automatiquement si les personnes ne souhaitent pas voyager à ce moment-là.»

«Si le Japon voulait vraiment rassurer ses touristes, il aurait dû recourir à cette stratégie marketing il y a quatre mois», ajoute-t-il.


Source

 vu sur "au bout de la route"

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article