Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


#Coronavirus - Retour sur ces milliers de personnes qui ont manifesté partout en #France hier pour protester contre "la #dictature sanitaire" et qui vont recommencer samedi !

Publié par Brujitafr sur 15 Juillet 2021, 08:06am

Catégories : #ACTUALITES, #RESISTANCE, #Coronavirus, #NouvelOrdreMondial

Plus de 19.000 personnes, selon les autorités, ont manifesté dans le pays au nom de la «liberté» pour protester contre les annonces d'Emmanuel Macron sur le pass sanitaire, la vaccination et la «dictature». Certaines mobilisations ont commencé dans la matinée, au moment où se tenait le défilé militaire sur la célèbre avenue des Champs-Élysées, sous le regard du chef de l'État qui présidait ces festivités pour la dernière fois de son quinquennat. En cause: les déclarations du président lundi soir, qui a annoncé la mise en place d'une obligation de se faire vacciner pour les soignants et d'autres professions, ainsi que l'extension du pass sanitaire à la plupart des lieux publics.

Certaines de ces mesures entreront en vigueur dès cet été, poussant de nombreux Français jusqu'ici hésitants ou méfiants à sauter le pas et à réserver des créneaux de vaccination. Depuis ces annonces, plus de 2 millions de Français ont déjà pris des rendez-vous sur Doctolib en vue de se faire vacciner, a annoncé mercredi à l'AFP la plateforme. C'est au nom de la «liberté» que les opposants ont de leur côté fait entendre mercredi leur mécontentement.

 
 
 

À Paris, plusieurs cortèges ont réuni, selon le ministère de l'Intérieur, 2250 personnes au plus fort des manifestations, parties des places de République et de Clichy. En fin d'après-midi, sur le boulevard Magenta, quelques incidents se sont produits et les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes, a constaté un journaliste de l'AFP.

Le parcours déclaré n'a pas été respecté, a regretté la préfecture de police dans un tweet, déplorant des «jets de projectiles» et des «feux de poubelles». «Contre la dictature», «contre le pass sanitaire», pouvait-on entendre dans les rangs de la manifestation.

18h38: Message de Gérald Darmanin, le Ministre de l'Intérieur

 

.

18h35: Les affrontements sporadiques se poursuivent à Paris, mais il y a moins de monde dans les manifestations

 

 

.

18h19: Un engin de chantier est en feu à Paris après le passage de la manifestation

 

 

.

18h02: À Perpignan, environ 300 manifestants contre les nouvelles mesures sanitaires se sont introduits dans la gare historique, un peu avant midi, alors qu'une opération de vaccination sans rendez-vous avait été mise en place, rapporte L'Indépendant. La police nationale est intervenue. À Montpellier, à l'appel de plusieurs groupes sur les réseaux sociaux, quelques milliers de personnes se sont réunis sur la place de la Comédie, indique Midi-Libre. Selon La Voix du Nord, environ 500 personnes ont également défilé contre l’obligation vaccinale dans le centre-ville de Lille.

17h55 : Selon la police, plus de 7 800 manifestants ont été recensés à 15 heures, dont 1 200 à Montpellier, 1 000 à Marseille, 800 à Annecy et 720 à Rouen, sans incidents notables à déplorer.

17h05: Les appels à manifester étaient nombreux aujourd'hui contre "la dictature sanitaire" dans plusieurs villes de France. À Paris, plusieurs milliers de manifestants ont participé à un rassemblement non déclaré place de la République en début d’après-midi, avant de remonter le boulevard Saint-Martin et d’être stoppés par la police, scandant notamment « liberté », « liberté ».

À plusieurs reprises, les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants.

Certaines terrasses ont dû être évacuées, comme le montre la vidéo ci-dessous qui a été mise en ligne sur les réseaux sociaux.

En parallèle, une manifestation déclarée a elle aussi réuni plusieurs centaines de personnes, dont des Gilets jaunes, au départ de la place de Clichy, dans le nord de la capitale.

16h11: Immédiatement après l’allocution présidentielle, des appels spontanés à manifester étaient apparus sur les réseaux sociaux. Ils ont été suivis ce mercredi dans l’après-midi à Annecy, Toulon, Perpignan ou encore Chambéry. À Montpellier, Midi Libre évoque “quelques milliers” de personnes réunies sur la place de la Comédie. Entre les huées, les manifestants ont dénoncé l’extension du pass sanitaire vue comme une vaccination obligatoire pour tous dissimulée, ainsi que l’obligation pour les soignants de se faire vacciner. “Contre la dictature”, “contre le pass sanitaire”, pouvait-on entendre dans les rangs.

 

#FRANCE 💥🧠💥

Vous pensez comme moi que c'est

un simple hasard, qu'en ce jour de

fête nationale du 14 juillet 2021,

l'armée choisit de jouer et faire

chanter à des enfants le générique

des mondes engloutis

 

= "L'hymne de la vie" 💥

Commenter cet article

hk 15/07/2021 20:04

darmanin est très mal placé pour la ramener. Il n'est pas légitime puisque macron, son président (et pas celui de la France) a bénéficié de fraudes énormes lors des élections présidentielles de 2017, grâce aux machines dominion. Tout le monde le sait. Donc, on se tape de ce que peuvent raconter ces tocards. Ce sont des citoyens de seconde zone.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs