Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


L’incendie des data centers d’#OVH a mis en panne 3,6 millions de sites #web + arrivée des soldats américains à #Calais-Marck

Publié par Brujitafr sur 13 Mars 2021, 07:30am

Catégories : #ACTUALITES, #INTERNET - COMMUNICATION

L’incendie des data centers d’#OVH a mis en panne 3,6 millions de sites #web + arrivée des soldats américains à #Calais-Marck

L’incendie qui a touché, mercredi 10 mars, les data centers strasbourgeois de l’entreprise OVHcloud a eu des conséquences directes sur l’accès à de nombreux sites internet, à la fois en France et à l’étranger. Certains clients de l’entreprise, qui n’avaient pas effectué de sauvegarde de leurs données, les ont totalement perdues.

En matière d’informatique, même les nuages peuvent prendre feu. Démonstration dramatique de ce constat, un incendie s’est déclaré dans la nuit du mardi 9 mars au mercredi 10 mars sur le site strasbourgeois de l’entreprise OVHcloud, spécialisée dans les serveurs informatiques. Sur place, les feux ont été « circonscrits » en quelques heures, a annoncé mercredi matin la préfecture du Bas-Rhin. Comme l’indique l’Agence France Presse (AFP), l’incendie s’était déclenché vers 1 heure du matin dans l’un des quatre data centers d’OVH installés dans la zone industrielle de Port du Rhin, à l’est de la capitale alsacienne, non loin de la frontière allemande.

29 000 serveurs sur place

Le datacenter où le feu s’est déclaré, baptisé SBG2, comptait cinq étages et s’étendait sur un total de 500 mètres carrés. « Le feu s’est rapidement propagé dans le bâtiment. On a mis en place un important dispositif hydraulique, à l’aide d’un bateau-pompe de grande puissance (qui a prélevé l’eau du Rhin, ndlr), pour éviter la propagation aux bâtiments attenants », raconte à l’AFP Damien Harroué, commandant des opérations de secours. En tout, 115 sapeurs-pompiers et 44 engins ont été mobilisés, ainsi que des fonctionnaires de police et de la sécurité civile.

Si l’entreprise s’est dite dans un communiqué « soulagée qu’aucun blessé ne soit à déplorer », d’autres effets directs du drame n’ont pas tardé à se faire ressentir sur Internet. Centre Pompidou à Paris, Fédération des Médecins de France, Office de tourisme de Colmar… Dans la matinée du 10 mars, de nombreux sites web étaient inaccessibles. Et pour cause : les data centers strasbourgeois d’OVH hébergeaient 29 000 serveurs, selon les propres données de l’entreprise. Au total, selon la société spécialisée Netcraft, 3,5 millions de sites web représentant 464 000 noms de domaines distincts se sont donc retrouvés hors ligne : « Plus de 18 % des adresses IP attribuées à OVH dans notre dernière enquête Web Server Survey publié il y a deux semaine ne répondaient plus [le 10 mars] entre 7h et 8h du matin », indique le service britannique, connu pour mener depuis 1995 des sondages automatisés d’Internet par nom de domaine. Des sites web allemands, italiens ou encore espagnols ont aussi été touchés.

Cet incendie vient ainsi rappeler ce que l’on a sans doute souvent tendance à oublier en matière de numérique : si l’expression « cloud » peut laisser entendre que les données ne sont stockées que « virtuellement », elles sont en réalité toujours présentes physiquement à au moins un endroit. Au moins, car il est souvent recommandé d’effectuer plusieurs sauvegardes de ses données sur des serveurs différents, précisément pour éviter de se retrouver dos au mur dans ce genre de situations.

Perte de données

En l’occurrence, l’entreprise a rapidement présenté ses « sincères excuses » aux clients affectés et a rapidement mis en œuvre des solutions pour pallier l’indisponibilité du site strasbourgeois. Mais cela n’a pas suffi. « Certains clients ayant omis de faire une sauvegarde de leurs données se retrouvent en grande difficulté. Ils ont tout perdu. C’est le cas du jeu vidéo Rust, ou encore du cabinet d’huissiers Leroi & Associés qui indique avoir perdu ses mails suite à l’incendie », relève notamment le média spécialisé Le Journal du Net, qui souligne « l’importance de souscrire à un service de sauvegarde sur un data center situé sur une autre géographie, voire chez un autre fournisseur, pour pallier les pannes qui pourraient affecter tous les centres de données » d’une même entreprise.

suite et source

Incendie chez #OVH : quelles conséquences pour l'#Internet français ? Parmi les sites internet frappés temporairement,

data.gouv.fr, qui héberge les données

publiques françaises, sur le #Covid-19...

FRANCE : Le plus grand datacenter du monde s’installe dans la « Ch’tilicon Valley »

Publié par Brujitafr sur 25 Janvier

Catégories : #INTERNET - COMMUNICATION

Dans le-Nord Pas-de-Calais, le groupe OVH va investir 180 millions d’euros pour monter un centre d'hébergement de données numériques pharaonique.

#FRANCE arrivée des soldats américains à Calais-Marck

+ #Confinement dans le #Pas-de-Calais

#Confinement prolongé pour trois week-ends à #Dunkerque

Commenter cet article

zelectron 16/03/2021 13:03

OVH n'a pas fait de sauvegarde et à ce titre est condamnable !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs