Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Éducation nationale. Cette proposition de loi qui pourrait bouleverser l'école

Publié par Brujitafr sur 14 Mars 2021, 09:08am

Catégories : #ACTUALITES, #POLITIQUE

Éducation nationale. Cette proposition de loi qui pourrait bouleverser l'école

Les sénateurs ont attribué une « autorité fonctionnelle » aux directrices et directeurs. Une décision qui pourrait bouleverser le fonctionnement des établissements, collégial, entre égaux, spécifique à l’école primaire depuis… Jules Ferry.

 

« Même Vichy n’avait pas osé. » La phrase, écrite le 11 mars sur son site du Café pédagogique par cet expert de l’éducation qu’est François Jarraud, donne la pleine mesure de ce qui s’était passé, la veille, au Sénat. Une majorité de sénateurs LaREM et de droite a adopté la proposition de loi de la députée Cécile Rilhac sur les directeurs d’école. Ils y ont replacé le concept « d’autorité fonctionnelle », déléguée aux directrices et directeurs par leur inspecteur, qui en avait été effacé lors du premier examen du texte présenté à l’Assemblée nationale

Éducation nationale : Le Sénat vote pour « une autorité fonctionnelle » pour les directeurs d’école

Les parlementaires se portent au chevet des directeurs d’école. Le Sénat dominé par l’opposition de droite a voté mercredi, après l’Assemblée nationale et avec un avis favorable du gouvernement, pour le principe d’une « autorité fonctionnelle des directeurs d’ école ». La mesure est cependant vivement critiquée à gauche.

La proposition de loi LREM « créant la fonction de directeur d’école », adoptée l’été dernier en première lecture par les députés, entend faciliter la tâche des directeurs d’école. Elle a été adoptée en première lecture par la chambre haute, avec des modifications significatives, par 251 voix pour et 92 contre (PS, CRCE à majorité communiste, écologistes).

L’autorité en débat

Le texte prévoit notamment que les directeurs et directrices d’école disposent d’un « emploi de direction » et bénéficient « d’une délégation de compétences de l’autorité académique » pour le bon fonctionnement de l’école. « Le statu quo juridique est devenu intenable », a affirmé le rapporteur Julien Bargeton (RDPI à majorité En Marche).

 

Un point fait consensus : les directeurs d’école, qui ont vu leurs responsabilités mises en lumière par l’épidémie de Covid-19, ont besoin d’une meilleure reconnaissance et d’un soutien. Mais la question de l’autorité a fait débat. Le Sénat a en effet voté des amendements portés par Max Brisson (LR) et Sonia de La Provôté (centriste) qui leur confère « une autorité fonctionnelle ». Selon Max Brisson, cette autorité leur serait confiée « dans le cadre de leur mission, et ainsi limitée aux missions administratives et organisationnelles ».

« Quelques avancées » tout de même pour la gauche

La notion d’autorité fonctionnelle « paraît adaptée, pragmatique », a appuyé le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer. Mais l’amendement a suscité une levée de boucliers à gauche de l’hémicycle. « Il peut tout à fait s’apparenter à un début d’autorité hiérarchique » du directeur sur les autres enseignants, a estimé Sylvie Robert (PS). D’autant, a relevé Pierre Ouzoulias (CRCE), que les sénateurs ont supprimé dans le texte issu de l’Assemblée la mention d’une absence d’autorité hiérarchique du directeur sur les autres enseignants.

La gauche a néanmoins salué « quelques avancées », notamment l’inscription dans la loi du principe selon lequel le directeur d’école peut bénéficier d’une décharge d’enseignement. « 94 % des directeurs cumulent charge de classe et direction d’école », a souligné Julien Bargeton. Le texte issu de l’Assemblée prévoyait également que l’État et les collectivités puissent fournir « une assistance administrative et matérielle ». Le Sénat a exclu les collectivités, estimant que c’est à l’État d’assurer cette prise en charge.

SOURCE

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs