Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


MAJ #FRANCE : #VACCIN = 1,5 million de Français pourraient être vaccinés durant le mois de janvier à travers deux injections

Publié par Brujitafr sur 30 Novembre 2020, 06:26am

Catégories : #ACTUALITES, #vaccin, #Coronavirus, #SANTE

#Covid-19 : les grandes lignes

du plan de #vaccination en #France

 

1,5 million de Français pourraient être vaccinés durant le mois de janvier à travers deux injections
= +5G donc dès février beaucoup de morts, printemps
re-confinement via Maître Confucius

Êtes vous prêt à être génétiquement modifié de manière irréversible ?

Personne ne pourra ensuite corriger cette anomalie génétique jusqu'à la fin de vos jours et vous la transmettrez à votre descendance...

Cela vous tente ?...

MAJ #FRANCE : #VACCIN = 1,5 million de Français pourraient être vaccinés durant le mois de janvier à travers deux injections

Officiellement, on en saura plus dans les prochains jours. Jeudi 26 novembre, au cours de sa conférence de presse, Jean Castex n'a pas voulu entrer dans les détails du plan de vaccination, les réservant à de futures annonces, avec la présentation de la nouvelle stratégie « tester, alerter, protéger, soigner ». Mais, en coulisse, les choses avancent, détaille Le Journal du dimanche. Calendrier, définition des profils prioritaires et logistique sont au menu alors même qu'aucun vaccin n'a encore obtenu le feu vert de l'Agence européenne des médicaments (EMA).

La première interrogation concerne bien entendu le profil de ceux qu'il faudra vacciner en premier. Le vaccin de Pfizer-BioNtech, qui semble avoir une longueur d'avance, pourrait permettre de vacciner 1,5 million de Français dès le mois de janvier, à travers deux injections (une première piqûre puis un rappel). Le choix de la « task force vaccin » placée sous l'égide du Premier ministre pour recevoir ces premiers vaccins ? Les personnes âgées fragiles, particulièrement celles vivant en Ehpad, mais aussi les personnels de santé les plus exposés ou les plus fragiles. Cependant, ce plan ne va pas sans poser des défis, notamment parce que le vaccin du tandem américano-germanique a besoin d'être maintenu à très basse température. Le gouvernement aurait donc prévu 130 lieux de stockage dans le pays. Les doses seront ensuite réparties entre les plateformes hospitalières de chaque département. Ce n'est toutefois pas forcément dans les hôpitaux que seront réalisés les vaccins, le gouvernement chercherait en effet à éviter les « vaccinodromes ».

Une deuxième phase avec La Poste ?

Alors qu'AstraZeneca doit encore réaliser une étude complémentaire, son vaccin, tout comme celui de Moderna, devrait arriver dans une seconde phase. Ces deux produits ont un avantage important, ils peuvent se conserver dans de simples réfrigérateurs et présagent donc une campagne de vaccination plus facile à organiser. Seraient alors concernés par cette nouvelle campagne d'autres personnes âgées, les femmes enceintes, mais aussi des agents essentiels de l'État. Le président du syndicat de médecins généralistes MG France lance un appel ce dimanche au gouvernement pour confier aux professionnels de santé libéraux « la responsabilité de l'organisation » de la vaccination. C'est justement à cette étape qu'ils pourraient être intégrés au processus, à travers des centres locaux de vaccination, des équipes mobiles et potentiellement la vaccination dans les cabinets.

Par ailleurs, c'est surtout La Poste qui pourrait être mobilisée à ce stade de l'opération pour stocker, mais aussi transporter les vaccins dans le pays. « Chaque vaccin donnera lieu à un protocole particulier, résume une source. Chaque fois ou presque qu'un produit sortira, la Haute Autorité de santé proposera une stratégie ad hoc », précise un ministre au Journal du dimanche. Enfin, la troisième phase de la campagne, identifiée pour prendre place entre le printemps et l'été prochain, devrait cette fois avoir la forme d'une campagne de masse. Alors qu'une majorité de Français n'envisage pas de se faire vacciner, le plus dur est encore à venir.

source

Commenter cet article

zelectron 01/12/2020 13:48

je veux bien être vacciné, mais je veux qu'en cas de décès ou d'affection handicapante "grâce" à l'injection (létale) ma femme et mes enfants reçoivent 5 millions d'€uros chacun, c'est trop demander ? mais non pas du tout, puisque l'état garanti l’innocuité des vaccins quelque soient leurs provenances !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs