Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


CORONAVIRUS - FRANCE : Historique : Il n’y a plus d’or.. Raffinerie à l’arrêt. Transport perturbé. Boutiques fermées…

Publié par Brujitafr sur 1 Avril 2020, 05:31am

Catégories : #Coronavirus, #Crise de l'Euro, #VIE QUOTIDIENNE, #ECONOMIE - FINANCE

CORONAVIRUS - FRANCE : Historique : Il n’y a plus d’or.. Raffinerie à l’arrêt. Transport perturbé. Boutiques fermées…
Les étranges comportements de l’or sous le coronavirus.. c’est le titre de ce très bon article du Temps en Suisse.
 
Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

Que se passe-t-il sur l’or et de façon générale sur les métaux précieux ?

Tout simplement une pénurie historique.

Il n’est presque plus possible de s’approvisionner en métaux précieux, qu’ils soient jaune ou gris.

L’or et l’argent se sont considérablement raréfiés.

Les cours de l’or, papier eux, continuent à fluctuer presque comme si de rien n’était.

Pourtant les livraisons au Comex ne sont plus possibles. Tout simplement plus possibles.

C’est la première fois dans l’histoire du marché de l’or que cela arrive.

C’est tout simplement historique.

Comment en sommes-nous arrivés là ?

La production est perturbée, tandis que le transport aérien des lingots est devenu plus difficile et que trois raffineries tessinoises – parmi les plus importantes du monde – sont fermées

Comme le précise le Temps; « non content d’avoir affolé les marchés actions depuis près d’un mois, le coronavirus a également complètement déboussolé le marché de l’or la semaine dernière. En s’attaquant aux avions, aux raffineries et aux mineurs eux-mêmes. De quoi provoquer un short squeeze d’ampleur exceptionnelle la semaine passée, à la source d’une nette montée du cours de l’once ».

Il faut bien se rendre compte de ce qu’implique ces fermetures dans le Tessin région de Suisse où se trouvent les 3 plus importantes raffineries (fondeurs) d’or au monde, Valcambi, PAMP et Argor-Heraeus traitent environ 1.500 tonnes d’or par année, soit un tiers de l’offre mondiale…

A cela vous pouvez ajouter que les mines et l’extraction souffrent et que de plus en plus de mines sont à l’arrêt.

D’ici quelques semaines il n’y aura plus d’or à acheter ni à vendre.

Si jamais une crise monétaire arrive là-dessus, alors ceux qui n’avaient pas d’assurance aurifère risquent de se retrouver bien nus et fort dépourvus lorsque la bise viendra.

Charles SANNAT

Source Le Temps.ch ici
 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs