Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


FRANCE #Coronavirus : ce que le stade 3 va changer dans votre vie quotidienne

Publié par Brujitafr sur 15 Mars 2020, 07:29am

Catégories : #Coronavirus, #ACTUALITES, #POLITIQUE, #SANTE, #VIE QUOTIDIENNE

FRANCE #Coronavirus : ce que le stade 3 va changer dans votre vie quotidienne

Le stade 3 a été déclenché ce samedi car "les hommes et les femmes font circuler le virus", a affirmé Jerôme Salomon.

L'Express fait le point sur l'évolution des mesures qu'il entraîne.

L'épidémie du nouveau coronavirus s'est accélérée et la France est passée au stade 3, ont annoncé Edouard Philippe et Jérôme Salomon ce samedi. La France était jusqu'alors au stade 2 de l'épidémie, celui par lequel l'État tente de ralentir la propagation de la maladie sur le territoire. La décision d'un passage en stade 3 a été prise avec l'avis des scientifiques. Ce stade correspond au moment où le virus circule activement sur le territoire, et le but est d'atténuer ses effets. 

Des mesures de précautions ont d'ores et déjà été instaurées pour protéger les personnes âgées. "Dans les Ehpad et les unités de soins de longue durée, l'intégralité des visites de personnes extérieures à l'établissement est suspendue. Dans les résidences autonomie, les visites sont fortement déconseillées", détaille le gouvernement dans un communiqué. "Cette mesure exceptionnelle, rendue nécessaire par une situation sanitaire exceptionnelle, sera levée dès que la situation le permettra". 

LIRE AUSSI >> Courbes, cas sous-estimés... Pourquoi les médecins ont changé de ton sur le coronavirus 

 

Avec l'annonce du stade 3, le Premier ministre a aussi annoncé la fermeture dès minuit de tous les "lieux recevant du public non indispensables à la vie du pays", appelant les Français à "plus de discipline" face à la pandémie de coronavirus. Restaurants, bars, discothèques, cinémas sont appelés à fermer leurs portes. Les commerces sont aussi touchés, à l'exception des magasins alimentaires, pharmacies, banques, bureau de tabac ou encore stations essence, a précisé le Premier ministre. 

 

VOIR AUSSI >> VIDÉO. Coronavirus : à quoi correspond le stade 3 de l'épidémie auquel la France se prépare? 

 

  • A l'hôpital, un changement de stratégie

"Au stade 3, la vie du pays devra continuer et notre pays gérera l'épidémie", indique le gouvernement. Dans les hôpitaux toutefois, la prise en charge des patients pourrait évoluer. Les patients infectés par le coronavirus ne seraient plus systématiquement pris en charge à l'hôpital. En effet, les patients "sans gravité" qui représentent une grande majorité des cas, seraient confinés chez eux. Un suivi par un médecin généraliste pourrait être effectué.  

 
 
 

LIRE AUSSI >> Quelles opération peut-on vraiment déprogrammer à l'hôpital ? 

 

 

"Ce dispositif de maintien à domicile visera à ne pas saturer les capacités d'hospitalisation des établissements de santé et permettra de réserver les ressources des établissements de santé aux cas les plus graves", selon les recommandations du guide méthodologique ministériel à destination des professionnels de santé.  

 

  • Dans les transports, continuité de l'activité

Il est peu probable que la totalité des transports s'arrête au moment du passage au stade 3, la fermeture complète étant exclue par le gouvernement. Le secrétaire d'État aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, est revenu ces derniers jours sur les évolutions prévisibles dans les transports français dans les prochaines semaines. "On s'attend à un absentéisme plus important" dans les entreprises du secteur, a-t-il expliqué.  

 
 
 

A la RATP comme à la SNCF, les directions préparent "des plans de continuité de l'activité". Par ailleurs, la RATP a annoncé avoir mis en place des mesures de précaution, avec notamment une désinfection plus régulière des rames et une distribution de gel hydro-alcoolique à ses agents. 

 

C'est donc moins une limitation volontaire du nombre de transports que l'impact de l'absence des agents (en raison des fermetures d'école ou des mesures de confinement) qui provoquerait une réduction du trafic, dans les transports franciliens notamment. "Comme on l'avait fait pendant la grève, nous gérerons l'absentéisme, peut-être en réduisant la fréquence sur certaines lignes, peut-être en priorisant certaines autres lignes", a précisé mardi auprès de RTL, le secrétaire d'État. 

 

LIRE AUSSI >> Raphaël Enthoven : le virus du délire se répand plus vite que le coronavirus 

Malgré l'épidémie, le gouvernement ne conseille pas aux Français de déserter les transports en commun pour utiliser leur voiture personnelle. Dans le secteur aérien, très touché par les suspensions de vol en raison du virus, il ne devrait pas y avoir de restriction. "Elles ont déjà été faites en suspendant les vols, notamment vers la Chine", et la fréquentation a largement baissé.  

 

  • Les écoles fermées

Comme l'a annoncé Emmanuel Macron le 12 mars, avant même le stade 3, toutes les crèches, écoles, universités resteront fermées dès ce lundi. Depuis l'application du "stade 2 renforcé" par le gouvernement le 6 mars, des fermetures temporaires des écoles situées dans les zones de circulation intense du virus ont eu lieu. C'est la mesure la plus forte prise jusqu'ici par l'Etat afin d'endiguer l'épidémie de coronavirus. Jeudi soir, le président de la République Emmanuel Macron a annoncé la fermeture, dès lundi et jusqu'à "nouvel ordre", des écoles, des collèges, des lycées et des universités du pays. Ainsi, 12,3 millions d'élèves de l'enseignement primaire et secondaire et 2,7 millions d'étudiants du supérieur sont priés d'étudier de chez eux. Le travail de près de 870 000 enseignants est également impacté. 

LIRE AUSSI >> Toutes vos questions sur la fermeture des écoles  

 

  • Dans l'entreprise, le travail à distance privilégié

Dans les entreprises, les conseils d'hygiène, les recommandations de base du ministère de la Santé sont déjà relayées. Elles seront maintenues. Mais nombreuses sont les entreprises qui anticipent le moment où de nombreux salariés seront cantonnés à domicile. Le télétravail pourra être renforcé, autant que les réunions à distance, réalisées en visioconférence. Le Premier ministre a également invité les entreprises à favoriser le travail à distance ce samedi.  

LIRE AUSSI >> Nos conseils de lecture à tous les confinés 

 

Dans les entreprises où le télétravail n'est pas applicable, des mesures de précaution comme la désinfection des outils ou la suspension des visites aux personnes extérieures, pourrait également se développer. 

 

SOURCE

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs