Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


« Aux proportions pandémiques » : Le COVID-19 commence à s’emballer partout dans le monde

Publié par Brujitafr sur 4 Mars 2020, 17:50pm

Catégories : #coronavirus

Il s’agit déjà de l’épidémie virale la plus effrayante que nous ayons connue au cours des dernières décennies, et il semble qu’elle ne fasse que commencer.

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail,faites un don.

 

Coronavirus – Il est temps de faire pression sur votre gouvernement pour qu’il réagisse plus rapidement

Il y a une semaine, il y avait environ 3 000 cas confirmés en dehors de la Chine et maintenant il y en a plus de 10 000. À ce jour, 4 812 cas ont été confirmés en Corée du Sud, 2 036 cas ont été confirmés en Italie et 1 501 cas ont été confirmés en Iran. Bien sûr, au moment où vous lirez cet article, ces chiffres seront probablement beaucoup plus élevés. C’est comme si nous regardions un très mauvais film de catastrophe hollywoodienne se dérouler sous nos yeux, et que jusqu’à présent tous les efforts pour contenir ce virus avaient échoué.

Lundi, le Dr Anthony Fauci a stupéfié beaucoup de gens lorsqu’il a déclaré à NBC News que le COVID-19 avait probablement atteint des « proportions pandémiques »

La nouvelle de ces nouveaux décès est arrivée lorsque le Dr Anthony Fauci, directeur de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses, a déclaré lundi à NBC News que la maladie avait probablement atteint des « proportions pandémiques », 100 cas ayant été confirmés aux États-Unis.

« Nous sommes confrontés à une situation en pleine évolution. Nous avons affaire à une situation en pleine évolution. Il est clair que nous avons affaire à une maladie infectieuse émergente qui a maintenant atteint des proportions d’épidémie et probablement des proportions de pandémie », a déclaré le Dr Fauci. Si vous regardez les multiples définitions de ce qu’est une pandémie… les multiples transmissions soutenues d’un agent hautement infectieux dans de multiples régions du globe ».

Le Dr Fauci n’est certainement pas un alarmiste, et pour lui, utiliser le mot « pandémie » est un signal d’alarme majeur.

La semaine dernière, beaucoup de gens faisaient remarquer que pas un seul Américain n’était encore mort de ce virus, mais aujourd’hui, six victimes sont mortes dans le seul État de Washington

Quatre autres personnes sont mortes du coronavirus dans l’Etat de Washington, ce qui porte à six le nombre de décès dans l’Etat et la nation, ont déclaré lundi les responsables de la santé.

Jeffrey Duchin, un officier de santé du comté de King et de Seattle, a déclaré lors d’une conférence de presse lundi que cinq des décès étaient des personnes du comté de King et un autre du comté de Snohomish, au nord de Seattle.

Si vous vivez dans la région de Seattle, vous devez comprendre que vous êtes au milieu d’une zone de crise. Comme je l’ai dit hier, il est probable que le virus circule dans cette région depuis des semaines, et chaque jour le nombre de porteurs potentiels ne fera qu’augmenter.

À ce stade, les responsables locaux mettent spécifiquement en garde tout le monde pour qu’ils « évitent si possible les lieux très fréquentés« …

« Pour augmenter vos chances de rester en bonne santé, évitez si possible les lieux bondés », a déclaré le service de santé publique du comté de King sur Twitter. « Surtout si vous avez plus de 60 ans, ou si vous souffrez d’autres maladies chroniques comme le diabète, une maladie cardiaque, une maladie pulmonaire ou un système immunitaire affaibli ».

La propagation du virus dans les maisons de retraite est particulièrement préoccupante. Un de ces établissements, le Life Care Center de Kirkland, Washington, a déclaré dans un communiqué qu’un de ses résidents et un de ses associés ont été diagnostiqués avec le COVID-19. Le centre interdit les visites pour le moment.

Et cela ne signifie pas que vous devrez changer votre comportement pendant quelques jours ou même quelques semaines.

Au minimum, si vous vivez dans la région de Seattle, vous voudrez éviter les lieux bondés au cours des prochains mois.

Bien entendu, ce n’est qu’une question de temps avant que d’autres grandes villes ne soient confrontées à des épidémies similaires. Ces derniers jours, le nombre d’États où des cas ont été confirmés s’est considérablement accru

  • Arizona – 1
  • Californie – 20
  • Floride – 2
  • Illinois – 4
  • Massachusetts – 1
  • New York – 2
  • Oregon – 3
  • Rhode Island – 2
  • État de Washington – 18 (dont 6 décès)
  • Wisconsin – 1

Malheureusement, cette liste ne représente probablement que la toute petite pointe d’un très grand iceberg. Jusqu’à tout récemment, les CDC exigeaient que les seules personnes devant être testées soient celles qui ont voyagé en Chine ou celles qui ont été en contact étroit avec une victime connue. En utilisant des critères aussi restrictifs, le nombre d’Américains testés a été maintenu à un niveau extrêmement bas, et beaucoup de personnes infectées sont passées entre les mailles du filet.

Aujourd’hui, ce virus a échappé à tout contrôle et les autorités nous disent que la « propagation communautaire » est inévitable dans tous les États-Unis.

Pendant ce temps, le COVID-19 continue de balayer une grande partie du reste de la planète comme un feu de forêt.

En Iran, le fait qu’un haut conseiller de l’Ayatollah Ali Khamenei vient de mourir du virus a fait la une des journaux du monde entier

Un conseiller du leader suprême de l’Iran, l’Ayatollah Ali Khamenei, est mort d’un coronavirus, ont rapporté aujourd’hui les médias d’Etat.

Mohammad Mirmohammadi, 71 ans, est mort à l’hôpital à Téhéran alors que la nation paria se remet d’une épidémie qui s’aggrave et qui a laissé plusieurs hauts fonctionnaires à l’hôpital.

Mais malgré le fait que le nombre de cas confirmés en Iran augmente à un rythme exponentiel, et malgré le fait que des dizaines d’Iraniens sont déjà morts, beaucoup d’Iraniens continuent à se livrer à la pratique consistant à « embrasser et lécher les sanctuaires chiites dans tout le pays »

Les vidéos diffusées sur les médias sociaux montrent des Iraniens embrassant et léchant des sanctuaires chiites dans tout le pays, alors que beaucoup appellent à la fermeture de ces sanctuaires dans le contexte d’une grave épidémie de coronavirus en République islamique.

L’épicentre de l’épidémie en Iran, Qom, est une ville religieuse qui abrite plusieurs sanctuaires. Les sanctuaires restent ouverts, car certains rapports font état de centaines de morts en Iran.

Pouvez-vous croire cela ?

Nous vivons à une époque où il semble qu’une grande partie du monde soit devenue folle. La plupart des gens croient ce qu’ils ont envie de croire, et la plupart des gens font ce qu’ils ont envie de faire. Mais il y a toujours des conséquences à nos actes, et j’ai le sentiment que ce virus va se propager particulièrement rapidement au Moyen-Orient.

Ici, aux États-Unis, il semble que cette épidémie soit beaucoup plus étendue que ce que l’on nous dit. Alors que les États-Unis commencent enfin à intensifier les tests, il est inévitable que l’on découvre beaucoup plus de cas existants. En fait, dans peu de temps, je publierai sur End Of The American Dream un article sur un médecin urgentiste de New York qui prétend qu’il y aura « des milliers » de cas confirmés dans ce pays d’ici la semaine prochaine.

Je ne pense pas que cela va se produire aussi rapidement, mais il semble inévitable que le nombre de cas augmente régulièrement.

Ceci n’est pas un exercice. Il s’agit d’un virus extrêmement dangereux qui fait des victimes sur toute la planète, et nous devons nous préparer à un scénario dans lequel cette crise pourrait s’étendre sur plusieurs mois, voire plusieurs années.

Traduction de The Most Important News par Aube Digitale

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs