Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Macron : « On a devant nous une épidémie » ; 38 cas de coronavirus confirmés en France + UN POINT à travers le monde

Publié par Brujitafr sur 28 Février 2020, 05:23am

Catégories : #Coronavirus, #POLITIQUE, #SANTE

Macron : « On a devant nous une épidémie » ; 38 cas de coronavirus confirmés en France + UN POINT à travers le monde

20h05: Le Ministre annonce une forte hausse des cas de contamination qui est désormais de 38 personnes en France dont 2 dans un état grave et qui sont hospitalisées. Parmi les nouveaux cas détectés, trois l’ont été sur une base militaire. Ce bond du nombre de cas identifiés s’explique notamment par l’identification de « personnes contacts ».

Dans l’Oise un foyer de 12 personnes liées entre elles a été détectées. Les enquêteurs cherchent notamment à identifier des chaines de transmission ou des foyers de contamination pour chacun des nouveaux cas. « Un regroupement de 12 cas positifs au coronavirus reliés au malade identifié dans l’Oise serait notamment lié par une chaîne de contamination », a déclaré Olivier Veran ce soir. Trois des contaminés ont été diagnostiqués sur une base militaire, où travaillait le patient hospitalisé à Amiens. Une équipe d’infectiologues, urgentistes, épidémiologistes se rendra sur place dès demain.

Le ministre de la Santé assure que le système de santé français est préparé à faire face à une épidémie. Quelque 138 établissements de santé sont prêts.

19h53: Le bilan des autorités italiennes aujourd’hui indique 650 personnes contaminées dans le pays, 17 morts et 45 guéris. La région la plus touchée reste la Lombardie, où 403 personnes ont été déclarées positives au test du coronavirus, avec 40 sorties d’affaire et 14 sont décédées.

Dans le reste du pays, on compte 111 contaminés pour 2 morts en Vénétie, 97 contaminés pour 1 mort en Emilia-Romagna, 19 infectés en Liguria, et une vingtaine au total dans le reste du pays.

Il y a 248 patients hospitalisés présentant des symptômes, 56 sont en soins intensifs et 284 personnes sont en isolement à domicile.

16h43: Selon le dernier bilan de l’OMS, il y a 3.474 cas de coronavirus confirmés à travers le monde – hors Chine – et ce dans 44 pays différents. Parmi eux, 54 personnes sont mortes.

En Chine, les autorités décomptent 78.630 personnes infectées, dont 2.747 décès.

15h57: Le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que l’épidémie du coronavirus a atteint un « point décisif », et appelle les pays à agir « rapidement » pour endiguer ce « virus très dangereux ».

15h54: Les festivités du carnaval prévues ce week-end en Grèce sont annulées, annonce le ministre de la Santé, Vassilis Kikilias. Cette décision a été prise suite à la confirmation de deux nouveaux cas de coronavirus à Thessalonique et Athènes. «Sur la base des recommandations et pour protéger la santé publique (…) nous avons décidé d’annuler dans toute la Grèce les festivités du carnaval, comme l’ont fait d’autres pays européens» a déclaré le ministre lors d’une conférence de presse.

15h13: La police financière de Milan a annoncé la saisie de centaines de masques de protection, destinés à se protéger contre le coronavirus, dans le cadre de contrôles renforcés pour déjouer des pratiques frauduleuses.

Leurs contrôles effectués par des militaires sont destinés notamment à débusquer des cas de hausse injustifiée des prix ou de ventes de produits de mauvaise qualité, explique un communiqué de la police financière de Milan.

Plusieurs vendeurs illégaux ont été sanctionnés, dont deux hommes qui vendaient des masques de protection sans la marque CE dans certains quartiers de Milan.

Un autre vendait des centaines de flacons de gel antibactérien à un prix très élevé, dont le contenu est en cours d’analyse.

En outre, la police financière a saisi documents et données informatiques chez Amazon et eBay, dans le cadre d’une enquête sur les ventes à prix d’or de masques et gels désinfectants sur l’internet, s’est félicitée mercredi l’union italienne des consommateurs.

« Super nouvelle ! C’est une honte nationale de spéculer sur la peau des Italiens », a commenté dans un communiqué le président de l’Union nationale des consommateurs UNC, Massimiliano Dona.

« Le problème n’est pas uniquement le prix astronomique des produits, mais la vente de masques non conformes, qui n’avaient aucune efficacité, y compris lorsqu’ils étaient utilisés par des personnes infectées par le coronavirus », a-t-il souligné.

Face à l’épidémie de coronavirus, les Italiens se sont rués sur les masques de protection et les gels désinfectants, provoquant une pénurie dans les pharmacies et de nombreux supermarchés du nord du pays. Les escrocs n’ont pas tardé à chercher à en tirer profit.

14h49: Edouard Philippe: « Il y a une inquiétude en France, nous voulons y répondre en utilisant la seule mobilisation, le calme et la raison »

« Aujourd’hui , il n’y a lieu ni d’avoir peur ni d’être négligeant »

« Avec les médecins, nous avons défini une stratégie. Le virus n’est pas en circulation générale parmi la population. Nous mettons tout en oeuvre pour le bloquer »

« La meilleure solution pour se protéger n’est pas de se précipiter dans les pharmacies pour acheter des masques! C’est adopter les gestes simples recommandés par nos médecins pour lutter contre la propagation du virus. Se laver les mains au moins une fois par heure, tousser dans son coude, et utiliser les mouchoirs une seule fois. »

« La France dispose des meilleurs médecins du monde, un personnel soignant remarquable et dévoué, avec un disponibilité de veille efficace. »

13h41: Plusieurs nouveaux cas de coronavirus ont été détectés aujourd’hui en Espagne dont l’un se trouve dans un état «grave», annoncent les autorités. Parmi les nouveaux cas, deux ont été détectés dans la région de Madrid dont un homme âgé de 77 ans qui avait d’autres pathologies et qui est «en soins intensifs dans un état grave», a ajouté le gouvernement régional dans un communiqué.

13h35: Nicolas Dupont Aignan: Le gouvernement est en alerte mais il n’anticipe pas assez »

11h48: Le point sur la situation en cette fin de matinée

Le coronavirus se propage désormais bien au-delà de la Chine, l’Arabie saoudite décidant de suspendre l’entrée des pèlerins, mais le président Donald Trump assure que les Etats-Unis sont capables d’éviter une épidémie à grande échelle.

Si la Chine était jusqu’à peu l’unique foyer mondial de coronavirus, le risque s’est démultiplié avec l’émergence de nouveaux pays-sources comme la Corée du Sud, l’Italie et l’Iran.
Désormais, le nombre de nouveaux cas quotidiens de Covid-19 enregistrés hors du territoire chinois dépasse ceux recensés en Chine, où le virus est apparu en décembre, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Plus de 78.000 personnes ont jusqu’ici été contaminées en Chine, dont 2.744 mortellement. Le coronavirus touche également des dizaines d’autres pays, où le bilan est de quelque 3.600 contaminations et plus de 50 morts.

Relativement épargnés jusqu’ici avec 15 cas détectés, les Etats-Unis sont prêts à répondre à l’épidémie à «une échelle beaucoup plus grande», a assuré mercredi Donald Trump.

«Il y a une chance que ça empire, une chance que ça empire de façon significative (…) Mais rien n’est inévitable», a-t-il souligné.

Donald Trump a évoqué la possibilité d’imposer «en temps voulu» des restrictions aux voyageurs en provenance d’Italie (plus de 400 cas, 12 morts) et de Corée du Sud (près de 1.600 contaminations, 12 décès), le pays asiatique étant le principal foyer de la maladie hors de Chine.Les Etats-Unis imposent déjà une interdiction d’entrée aux ressortissants étrangers s’étant rendus en Chine au cours des deux dernières semaines.

Dans le but de prévenir l’arrivée de l’épidémie de Covid-19, l’Arabie saoudite a de son côté suspendu «temporairement» l’entrée sur son territoire des pèlerins se rendant à La Mecque.

Même la Chine, qui confine plus de 50 millions de personnes dans la province du Hubei (centre), épicentre de l’épidémie, s’inquiète désormais de cas «importés» d’autres pays.
La ville de Pékin a ainsi annoncé mercredi que les personnes arrivant en provenance d’Etats «gravement touchés» par le coronavirus devraient désormais se placer en quarantaine pendant 14 jours.

L’épidémie semble avoir atteint un pic en Chine, où le nombre de nouveaux décès quotidiens continue à chuter. Les autorités ont annoncé jeudi seulement 29 morts supplémentaires, un chiffre au plus bas depuis près d’un mois.

Mais d’autres pays inspirent davantage d’inquiétude. Avec notamment l’Italie, qui apparaît de plus en plus comme une plateforme de diffusion du Covid-19.
Le virus est ainsi arrivé en Amérique latine, épargnée jusqu’à présent, y entrant par le Brésil via… un Brésilien de retour d’Italie. La Grèce, la Croatie, l’Autriche et l’Allemagne ont toutes fait état de personnes contaminées après un séjour dans la péninsule.

De nombreux Etats européens ont renforcé leur dispositif de prévention et conseillent à leurs citoyens de ne pas se rendre dans les régions italiennes touchées.
Face au risque de contagion, le gouvernement italien a pris des mesures draconiennes, dont la mise en quarantaine de 11 communes du Nord, poumon économique du pays. Les entreprises ont dû s’adapter, en développant notamment le télétravail.

«Nous avons fermé notre salle de sports et la cantine, les gens ne peuvent pas manger face à face», a expliqué à l’AFP le PDG d’une entreprise lombarde de robinetterie, Aldo Bonomi. «Le problème, c’est l’économie. On voit les chiffres, cette crise est en train de mettre le pays à genoux», s’inquiète Daniele Vaccari, un jeune pâtissier de Secugnago, un petit village du Nord.
D’autres profitent de la crise: masques et gels désinfectants se vendent à prix d’or dans la péninsule, ce qui a conduit la police à saisir documents et données informatiques chez les sites de commerce en ligne Amazon et eBay.

11h04: « On a devant nous une épidémie » qu’il va falloir « affronter au mieux », annonce le Président Emmanuel Macron devant le personnel soignant de la La-Pitié-Salpêtrière

(…)

Lire la suite sur Morandini.com

via source

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs