Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Le premier cas d’infection par le coronavirus confirmé en Corée du Nord a été abattu

Publié par Brujitafr sur 28 Février 2020, 05:45am

Catégories : #Coronavirus

Le premier cas d’infection par le coronavirus confirmé en Corée du Nord a été abattu

Pour citer vaguement Staline, « Pas de patient zéro, pas de problème ».

Pendant des semaines, le monde extérieur a spéculé sur la gravité de l’épidémie de coronavirus en Corée du Nord. Et pendant tout ce temps, la Corée du Nord a persisté à insister sur le fait qu’elle n’avait pas de problème de coronavirus, devenant même furieuse face à une offre publique d’assistance du Département d’Etat.

Pour ce que nous savons de la réponse au virus en Corée du Nord, le gouvernement pourrait avoir simplement fait un lavage de cerveau au peuple nord-coréen en lui faisant croire que la loyauté envers le Parti des travailleurs et le leader suprême Kim Jong Un lui confère une immunité contre le virus. Cependant, il y a eu des murmures.

Il y a quelques semaines, des rumeurs ont circulé selon lesquelles l’un des premiers patients atteints de coronavirus dans le pays aurait été brutalement tué par le régime après avoir échappé à une quarantaine (probablement d’une brutalité inimaginable). De plus, selon la rumeur, il a été exécuté en appliquant la punition traditionnelle nord-coréenne qui consiste à extirper les criminels en leur tirant dessus avec une balle anti-aérienne.

Aujourd’hui, le IB Times, un site d’information en langue anglaise qui a la réputation de parfois rouler sur ses concurrents plus prudents, a rapporté que Kim Jong Un aurait ordonné l’exécution du premier patient coronavirus du pays. L’IBT a cité un compte Twitter anonyme du nom de « Secret Beijing », affirmant qu’il avait l’habitude de faire des reportages précis.

Selon « Secret Beijing », un commentateur anonyme des médias sociaux, qui se qualifie d’analyste des affaires chinoises, le patient a été abattu. L’histoire est encore en développement et il n’y a toujours pas de clarté sur les détails du patient exécuté par la Corée du Nord.

Le récit souligne que ces tactiques brutales sont conformes à la réputation du régime.

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

Il avait été suggéré la semaine dernière que le patient avait quitté la quarantaine pour se rendre dans un bain public, et qu’il avait été tué pour cela. La victime a attrapé le virus en Chine, puis l’a ramené en Corée du Nord. Pyongyang aurait déclaré à l’OMS qu’elle avait testé 141 cas suspects de coronavirus, et que tous étaient négatifs.

La presse sud-coréenne a rapporté que plusieurs cas ont été identifiés dans le Nord, dont certains ont entraîné la mort, reflétant ainsi ce qui se passe dans le système de santé iranien, manifestement surchargé.

On pense que la peur du virus a empêché KJU d’apparaître en public au cours des dernières semaines.

source

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs