Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Grèves : pourquoi ça ne va toujours pas mieux dans le métro de Paris

Publié par Brujitafr sur 31 Décembre 2019, 06:16am

Catégories : #ACTUALITES, #POLITIQUE, #ECONOMIE - FINANCE

Quatorze lignes sur seize du métro de Paris sont ouvertes ce lundi 30 décembre, mais la plupart ne le sont que partiellement et uniquement aux heures de pointe. (Photo d'illustration) © Mathieu Menard / Hans Lucas

Quatorze lignes sur seize du métro de Paris sont ouvertes ce lundi 30 décembre, mais la plupart ne le sont que partiellement et uniquement aux heures de pointe. (Photo d'illustration) © Mathieu Menard / Hans Lucas

Bonne nouvelle ! Ça va mieux dans les transports parisiens ce lundi 30 décembre, au 26e jour de grève contre la réforme des retraites. C'est en tout cas ce que l'on nous annonçait dimanche soir, la RATP promettant d'ailleurs « une amélioration significative par rapport au vendredi 27 notamment sur le métro et le RER », avec seulement deux lignes de métro fermées.


Une présentation optimiste des prévisions trafic qui fait s'étrangler Arnaud Bertrand, président de l'association d'usagers Plus de trains. « Ça ne correspond pas à la réalité du terrain, ce n'est pas ce que les gens vivent », assure-t-il au Point. Pour prouver que la situation est loin de s'améliorer, son association a calculé le pourcentage de l'offre de transport assurée dans le métro. Et le résultat est sans appel : « 27 % de l'offre est assurée ce lundi, contre 24 % vendredi dernier, ce n'est pas vraiment une nette amélioration, sachant que les deux lignes automatiques assurent à elles seules 18 % de l'offre. »

Seulement 2 % d'offre sur la ligne 12

Pour calculer cet indicateur, Plus de trains a pris en compte plusieurs critères. D'abord les lignes ouvertes : certaines ne le sont que sur une petite portion. Ensuite, le nombre d'heures d'ouverture : à part la 1 et la 14, automatiques, ouvertes toute la journée, les autres lignes n'ouvrent qu'aux heures de pointe, où elles transportent en temps normal environ 50 % des voyageurs de la journée. Enfin, la quantité de trains qui circulent sur les portions de lignes ouvertes. Les taux d'offre par ligne ainsi déduits ont été pondérés par le poids de chacune d'elle dans la fréquentation du réseau pour obtenir l'indicateur global de 27 %.

Et quand on jette un œil aux indicateurs ligne par ligne, on constate que l'ouverture de certaines est presque anecdotique. Quand les lignes 1 et 14 réalisent 100 % de l'offre habituelle, la 12, par exemple, n'est ouverte qu'à l'heure de pointe du soir (16 h 30 à 19 h 30), avec un train sur cinq seulement, et uniquement sur un tronçon de huit stations sur les 29 que compte la ligne. Soit 2 % de l'offre normale réalisée selon l'association. Idem pour la 5, ouverte sur cinq stations seulement avec un train sur quatre matin et soir : 3 %.

Certaines lignes s'en sortent heureusement mieux, à l'image de la 9 qui est, depuis la fin de semaine précédente, ouverte en intégralité aux heures de pointe, et propose un train sur deux ce lundi : de 14 % de l'offre habituelle réalisée lundi 23 décembre, elle est passée à 26 % en ce début de semaine. L'« amélioration significative » existe donc bien, mais elle ne concerne que quelques chanceux.

Le remboursement des pass Navigo en jeu ?

« On ne sait pas pourquoi ils communiquent comme ça, si c'est pour faire croire que ça va pas si mal que ça, si c'est pour montrer aux grévistes que le mouvement ne marche plus… » se demande Arnaud Bertrand. Il dit avoir peur que « début janvier, avec ce genre de message, les gens reviennent massivement dans le métro pensant que ça va mieux », et que cela ne crée « des situations dangereuses ».

« Et si c'est pour moins nous rembourser le pass Navigo en soutenant que ce n'était pas si catastrophique que ça, nous, on ressortira les chiffres », prévient le président de Plus de trains. Désormais, l'association promet de mettre à jour son indicateur quotidiennement.

Thibaut Déléaz

Source : https://www.lepoint.fr/societe/greve-pourquoi-ca-ne-va-pas-vraiment-mieux-dans-le-metro-de-paris-30-12-2019-2355232_23.php
 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs