Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Aisne : les allocataires du RSA devront effectuer 35 heures d'activités bénévoles (Franceinfo)

Publié par Brujitafr sur 28 Juin 2019, 04:02am

Catégories : #ACTUALITES, #POLITIQUE, #ECONOMIE - FINANCE

Aisne : les allocataires du RSA devront effectuer 35 heures d'activités bénévoles (Franceinfo)

Dans l'Aisne, le conseil départemental a tranché mardi 25 juin. Les bénéficiaires du RSA devront consacrer chaque semaine 35 heures à leur projet de réinsertion. Une décision qui divise.

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

1 ... En réalité, c'est du travail forcé déguisé, car on sait pertinemment que la majorité ne retrouvera pas d'emploi ou que du précaire, juste pour les sortir des statistiques.

 

 

2 ... Demain, l'Etat en faillite va ainsi pouvoir virer les 6 millions de fonctionnaires et les remplacer par des bénévoles gratuits et/ou avec des migrants à 1€, condition pour la Révolution programmée.

Contributeur anonyme

Aisne : les allocataires du RSA devront effectuer 35 heures d'activités bénévoles (Franceinfo)
Aisne : les allocataires du RSA devront effectuer 35 heures d'activités bénévoles (Franceinfo)

On met un pognon de dingue dans les minimas sociaux et les gens ne s'en sortent pas. Les gens pauvres restent pauvres, ceux qui tombent pauvres restent pauvres.

On remarquera au passage le ton méprisant du jeune Micron pour qui un opticien devient un "mec qui fait des lunettes".

Je demanderai des efforts aux mecs qui font des lunettes, aux types qui font des verres... Là c'est cohérent. Sinon vous n'aviez pas de fil directeur... C'était de la lasagne à la feta avec de la paella !

Pour le président du département de l'Aisne, Nicolas Fricoteaux, les allocataires du RSA ont désormais de nouveaux devoirs. Ils devront effectuer jusqu'à 35 heures d'activités bénévoles par semaine. Pour l'élu, c'est le seul chemin vers la réinsertion. "Il s'agit finalement de rendre acteur de son parcours d'insertion le bénéficiaire du RSA, de donner de l'activité pour pouvoir mieux s'insérer et être prêt à retrouver le chemin de l'emploi lorsqu'il se présente", explique Nicolas Fricoteaux. Exemples : effectuer des heures au sein d'une association caritative, apprendre à écrire ou suivre des formations.

38.000 bénéficiaires du RSA dans l'Aisne

Certains bénéficiaires trouvent que l'idée n'est pas mauvaise. En cas de refus répétés, une sanction est prévue : l'allocation sera réduite. Ce projet lancé en février dernier suscite aussi des polémiques. À l'époque, certains allocataires ont exprimé leur indignation. Dans l'Aisne, on compte 38.000 bénéficiaires du RSA. Chaque année, le département consacre 103 millions d'euros au versement de cette allocation, soit 20% de son budget.

Source(s) : Francetvinfo.fr via Contributeur anonyme

via source

Commenter cet article

laurence 28/06/2019 12:34

C'est , quand même, du grand n'importe quoi ! y'a de moins en moins de boulot mais c'est une bonne tactique pour diminuer les frais des régions !
En 1881 , y'en a un qui avait bien compris l'arnaque ...
https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/nietzsche-contre-la-glorification-216190
Bonne journée

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs