Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


ALERTE : Valentine Oberti révèle avoir été convoquée par la DGSI comme 7 autres journalistes

Publié par Brujitafr sur 23 Mai 2019, 04:54am

Catégories : #ACTUALITES, #POLITIQUE

ALERTE : Valentine Oberti révèle avoir été convoquée par la DGSI comme 7 autres journalistes
ALERTE : Valentine Oberti révèle avoir été convoquée par la DGSI comme 7 autres journalistes

Cette annonce sur le plateau de Quotidien intervient alors que Le Monde a dévoilé ce mercredi la convocation de sa journaliste Ariane Chemin par la DGSI.

 

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

L’annonce a suscité l’indignation sur les réseaux sociaux. Ce mercredi 22 mai dans l’émission “Quotidien”, la journaliste Valentin Oberti a affirmé avoir elle aussi été convoquée par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). La journaliste qui faisait son grand retour sur le plateau après un congé maternité, a expliqué avoir été entendue il y a deux mois, alors qu’elle enquêtait sur les ventes d’armes françaises à l’Arabie Saoudite et aux Émirats arabes unis.

Elle raconte avoir bénéficié d’informations de la part de sources solides, informations sur lesquelles elle a voulu interroger par la suite Florence Parly, ministre des Armées. Cette dernière, assure Valentine Oberti aurait immédiatement enclenché une procédure judiciaire. “J’ai été convoquée pour compromission du secret de la défense nationale”, a déclaré la journaliste face à Yann Barthes.

Valentine Oberti, assistée d’un avocat lors de cette audition libre, assure avoir refusé de divulguer ses sources et précise que sa journaliste reporter d’images et son ingénieur du son ont également été convoqués. En plateau, elle a fait part de son inquiétude et rappelé que la loi protège les sources des journalistes.

 

Convocations à la DGSI : il y a 2 mois, @ValentineOberti était convoquée. Elle enquêtait sur les ventes d’armes françaises à l'Arabie Saoudite.

Un journaliste ne dévoile JAMAIS ses sources. C'est un fondement du métier. Et NORMALEMENT c'est garanti par la loi
.

Cette annonce intervient alors que ce mercredi matin, Le Monde a publié un éditorial annonçant qu’Ariane Chemin, la journaliste qui a dévoilé l’affaire Alexandre Benalla, était convoquée le 29 mai prochain par les policiers de la section des atteintes au secret de la défense nationale.

 

Dans @Qofficiel, @valentineoberti révèle qu’elle a été convoquée par la DGSI en février, alors qu’elle enquêtait sur les ventes d’armes françaises à l’Arabie Saoudite et aux Émirats arabes unis. Idem pour son équipe technique. Ça fait donc 8 journalistes en 4 mois.

 

 

 

 

Cela porte à huit le nombre de journalistes convoqués par la DGSI en l’espace de quelques mois. 

Après la diffusion d’une enquête sur l’utilisation d’armes françaises au Yémen par Disclose, trois journalistes de ce média d’investigation, dont Michel Despratx, et un journaliste de Radio France ont été convoqué par la DGSI.

source

ALERTE : Valentine Oberti révèle avoir été convoquée par la DGSI comme 7 autres journalistes

Commenter cet article

Jean Louis 24/05/2019 04:06

Il ne faut pas ëtre trop malin, pour croire que le journalisme est indépendant... Parfois, il fait partie du système, que cela soit parce que les grands maitres des journaux, comme les rédacteurs en chef (censeurs) ont été mis là par le parti politique qu'ils favorisent, donc, l'info est biaisée, mais non seulement cela, c'est encore plus grave : Il n'est plus à prouver, que les "agences de presse" (Reuters, Tass, Al jazeera, ...), non seulement "biaisent" les nouvelles, mais ce sont aussi des véritables nids à espions, pour la plupart (jusqu'à present, encore, on a trop tendance à faire aveuglément confiance à un crétin avec un autocollant, ou un badge, estampillé "Press" bien visible quelque part sur lui, ou son véhicule, et là où cela devient totalement malsain, c'est que l'on ne se pose même plus de questions (d'ailleurs, ces présomptueux idiots, disent eux-mêmes, que ce sont eux qui les posent, les questions, au nom de la sacro-sainte et "intouchable" presse).

Brujitafr 24/05/2019 04:12

@Jean Louis = la question n'est pas là mais dans une dictature = le caractère absolu du pouvoir se caractérise notamment par le non-respect de la liberté de la presse.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs