Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Les news de Cambronne du 10/05/2019

Publié par Brujitafr sur 10 Mai 2019, 04:39am

Catégories : #ACTUALITES

Les news de Cambronne du 10/05/2019

SUJETS QUI DERANGENT

par Paul

 

 
Vers des coupes sombres après les européennes. - Nos dépenses sociales proviennent de *l’appauvrissement du pays *provoqué par *l’effondrement de notre secteur industriel qui ne représente plus que 10 %... mais l'essence bientôt à 2euros....
 

 

AVANT D'ALLER VOTER LE 26 MAI, LISEZ ceci :

Magouilles et corruption des élites – Partie 3: Recyclage des nazis et collabos dans les nouvelles structures, jusqu'à nos jours.

 
Après avoir vu comment les Nazis ont été aidés par la finance et l’industrie des pays de l’Ouest, et comment on a soigneusement évité de réprimer les Nazis et collabos après la guerre, nous allons voir comment ces Nazis et Collabos ont été recyclés dans les nouvelles structures de l’Etat d’après-guerre. Lire la 1ère partie – la 2ème partie

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Elishean mag

 

LICENCIEMENTS :Grandes surfaces: Plans de redressement: la fin d’un modèle 

 

par Paul

LREM tente par tous les moyens d’imposer à la société française sa conception de l’Europe fédérale, de la mondialisation, du multiculturalisme, de l’islam, de la Justice, de la migration africaine… et de la fiscalité dont la Constitution dit pourtant qu’elle doit être fondée sur le consentement des citoyens. Et cela sur la base électorale d’un quart des Français, Polemia et Contrepoints croient voir cet autoritarisme glisser lentement mais sûrement vers le totalitarisme, comme en témoignent les nombreuses lois votées par les godillots de l’Assemblée Nationale.

Macron n’a pas compris non plus que la solution n’est pas de fermer l’ENA. La France a besoin d’une élite administrative. Il suffit d’y moderniser l’enseignement de l’économie et des finances et d’y réintroduire des matières qui en ont été supprimées ou réduites à la portion congrue depuis une vingtaine d’années sous prétexte de progressisme, comme l’histoire, sans laquelle il est impossible de prendre les bonnes décisions faute de pouvoir s’appuyer sur l’expérience du passé.

L’Imprécateur  Source

 

 

Daniel Gerino: “Depuis 1999, l’euro s’est déprécié pratiquement des 2/3 par rapport à l’Or… C’est catastrophique !”

 

 

[Vidéo] | La France décide de vendre des armes aux saoudiens, qui seront utilisées au Yémen -

 

 

Les États-Unis poussent l’Iran à rompre l’accord sur le nucléaire iranien - Par Moon of Alabama – Le 6 mai 2019 Il y a 363 jours, les États-Unis ont abandonné le plan d’action global conjoint (Joint Comprehensive Plan of Action – J...

 

La plus grande défaite de la CIA depuis des décennies -

 

 

Florence Parly peu enthousiaste à l'idée allemande de porte-avions européen

 

 

Des policiers ont recouvert d’un sac la tête d’un adolescent innocent -

 

 

VOUS AVEZ DIT "PRIME" ??

 

Au moment où tous les pays développés, sous la pression de l'impératif du désendettement, revoient à la baisse le rôle de la puissance publique et ses dépenses, la classe politique française rivalise dans l'étatisme. Avec, pour dernier avatar, l'obligation, pour toutes les entreprises de plus de 50 salariés qui affichent des dividendes en hausse, de verser à leurs salariés une prime exonérée de charges pouvant atteindre 1 000 euros. Cette résurrection de la politique des revenus, qui voit l'Etat se substituer aux entreprises pour décider des rémunérations, est aberrante.

 

Cette prime, qui cible moins les actionnaires que les entreprises, est exemplaire de la calamiteuse réhabilitation de l'économie administrée et de la pseudo-exception française. Après le patriotisme économique, l'Etat s'est engagé dans la remise en place larvée d'un contrôle des prix et des salaires. Avec des conséquences désastreuses pour les entreprises et les consommateurs. Ainsi la loi Nome sur l'électricité réussit-elle le prodige de supprimer toute concurrence effective à EDF, érigé en monopole privé, et de prévoir une hausse de 30 % des prix d'ici à 2015, en plus de l'augmentation annuelle de 3 % instituée par le Grenelle de l'environnement au titre de la promotion des énergies renouvelables. Dans la même veine, l'Etat, à grand renfort de subventions atteignant plus de 10 fois les prix de marché et de crédits d'impôt, a fabriqué une bulle spéculative de 56 milliards d'euros sur l'énergie solaire, encourageant quelque 80 000 projets pour une puissance de 4 800 mégawatts. Puis il a brutalement décidé un moratoire qui a dévasté la filière industrielle, non sans donner la priorité aux micro-installations sur les projets rentables - notamment pour subventionner de manière indirecte les agriculteurs - et non sans autoriser ERDF et RTE à donner la priorité aux dossiers d'EDF Energies nouvelles au détriment de ceux de leurs concurrents. Enfin, le pilotage des prix du gaz par l'administration permet aux Français de payer toujours plus cher une énergie dont les prix de marché s'effondrent partout dans le monde, il est vrai grâce aux gaz non conventionnels dont l'exploration est en passe d'être interdite en France au nom du principe de précaution.

Les dirigeants français prétendent plus que jamais distribuer plus en produisant moins, traquant vainement le pseudo-trésor caché de l'économie française. Or, loin de regorger de richesses enfouies, la France est un pays appauvri par trente années de croissance molle, de chômage structurel et de dérive de la dette publique. Le partage de la valeur ajoutée est resté stable tout au long de cette période et demeure largement favorable aux salaires (67 %). A l'inverse, le taux de marge des entreprises a chuté de 33 à 29 % et les profits de 8,5 à 5,5 % du PIB depuis 2000, soit leur niveau le plus faible depuis 1985. Les fantasmes qu'alimentent les bénéfices et les dividendes du CAC 40, qui s'élèvent respectivement à 83 et 40 milliards d'euros, ne peuvent masquer ni le fait qu'ils sont principalement générés hors du territoire national ni la paupérisation de l'immense majorité des entreprises. La faiblesse de l'évolution des salaires en France n'est pas à mettre au compte des entreprises, mais bien de l'Etat. D'un côté, il a accaparé en totalité les faibles gains de productivité (0,7 %) pour alimenter l'inflation sans fin de ses dépenses (56 % du PIB). De l'autre, il a sanctuarisé un modèle d'économie corporatiste et administrée incompatible avec la mondialisation, le grand marché et la monnaie unique. Avec le consentement d'un patronat qui, alors que la compétitivité des entreprises s'effondre, concentre ses efforts sur la création d'un congé paternité obligatoire, qui ferait supporter à des entreprises exsangues une nouvelle charge de 750 millions d'euros tout en s'ingérant de manière insupportable dans la vie des couples.

L'Etat et ses satellites entendent reprendre en main l'économie et la société, au mépris de l'entreprise et de la famille, du marché et des citoyens. La seule prime authentique de la gestion publique est à chercher dans l'obsession du très court terme. En guise de sortie de crise, la France s'installe ainsi dans la régression, réhabilitant les mécanismes de l'économie administrée dont elle s'était affranchie avec retard au cours des années 80. Elle diverge du monde et de l'Europe. Et, par là même, elle remet à l'honneur la conception nihiliste du pouvoir partagée par François Mitterrand et Jacques Chirac, selon laquelle il n'existe aucune limite aux moyens employés pour sa conquête et sa conservation, ni aucune responsabilité dans son exercice. La campagne pour l'élection présidentielle de 2012 est bien mal partie, qui s'ouvre sous le signe du mensonge et de la démagogie. Mais, à trop tromper les Français, on s'expose à être trompé par eux. Souvenez-vous du 21 avril 2002. 
Nicolas Baverez  Source 

 

 
Entreprises zombies. Altice Europe
 
Entreprise coupée en deux entre sa partie européenne et américaine avec l’essentiel des dettes laissées dans sa filiale européenne.
BFM et les médias détenus par Drahi, même s’ils rapportent en notoriété, en influence et en « soft power » cela ne rapportent pas franchement en termes de sous-sous.

Du coup c’est SFR qui sert de pompe à fric et de vache à lait, mais pour combien de temps?
On a appris aujourd’hui qu’Altice venait d’émettre 2,8 milliards d’euros de nouvelles obligations de premier rang à 8 ans à un coût moyen pondéré de 7,9% au niveau de sa holding Altice Luxembourg !
« Altice Europe compte utiliser 1,0 milliard d’euros une nouvelle fois en provenance de la trésorerie de SFR pour racheter partiellement ses 1.250 millions d’euros d’obligations 2024. « Cette opération de refinancement renforce le profil de liquidité d’Altice Europe », assure le groupe de Patrick Drahi »
Dans un monde de taux zéro, emprunter à 7.9% ne devrait pas réjouir, mais faire frémir !!
Altice Europe ne tiendra pas longtemps et tout repose sur la capacité de SFR à verser des dividendes pour assurer la solvabilité de ce groupe.Charles SANNAT
 
 
 
 
 
 
 8 MAI COMMÉMORATION DE LA VICTOIRE DES ALLIÉS SUR L'ALLEMAGNE NAZIE. *Mais les nazis sont encore en place, la guerre n'a pas pris fin, elle est ...
 
Les Chrétiens sont les plus persécutés de par le monde, confirme un rapport du gouvernement britannique - Le Journal de Montréal, en date du 4 mai, signalait avec étonnement que les chrétiens constituent 80 % des personnes persécutées pour des motifs religieux,...
 
 
 
 Crise sanitaire à venir : le Conseil d’Etat valide l'injection d'une "soupe vaccinale"
Double défaite pour la démocratie. Le Conseil d’Etat, influencé par les lobbys, a validé ce lundi le passage de 3 à 11 vaccins obligatoires pour les enfants. Il a également rejeté la demande de retrait de ceux qui contiennent de l’aluminium.

Dans la première décision, le Conseil d’Etat a débouté la Ligue nationale pour la liberté des vaccinations, qui l’avait saisi pour contester l’extension du nombre de vaccins obligatoires.

Source
 
 
Carrefour : derrière le localisme, on vous vend la pénurie - La France des années 2020 risque de ressembler beaucoup à celle de 1950 ou, pire, à la RDA des années 80... Cet article Carrefour : derrière le localisme...
 
DISPARITION DE L'EMPIRE US ?

L’Empire a subi de douloureuses défaites en Afghanistan et en Irak, mais force est de constater que ce sont des pays difficiles à croquer. L’Empire semble également avoir perdu le contrôle de la Libye, mais c’est un autre pays complexe et très difficile à contrôler.

Nous avons également tous vu les souffrances pathétiques de la RPDC. Mais soyons honnêtes, les États-Unis n’ont jamais eu la possibilité de soumettre la RPDC par la brutalité, de l’envahir ou de changer son régime. La Syrie était beaucoup plus faible, mais la Russie, l’Iran et le Hezbollah ont fait un travail de classe mondiale pour repousser toutes les attaques anglo-sionistes, politiques et militaires. En outre, je ne blâmerai jamais Trump de ne pas avoir écouté Bolton et de ne pas avoir déclenché la Troisième guerre mondiale à propos de la Syrie – pas encore ?

Mais le Venezuela ?!

Pas de Hezbollah ou d’Iran soutenant Maduro là-bas. Et le Venezuela est trop loin de la Russie pour lui permettre de faire ce qu’elle a fait en Syrie. En fait, le Venezuela se trouve dans l’arrière-cour proverbiale des États-Unis et est entouré de régimes de marionnettes US hostiles. Et pourtant, ce soir, il semble que la marionnette américaine Guaidó ait échoué dans sa tentative de coup d’État.

Moon of Alabama a fait un excellent travail en couvrant les événements de la journée. Je vous renvoie donc à l’excellent article intitulé « Venezuela – Pschitt ». Je conviens tout à fait que le coup d’aujourd’hui était à la fois une blague et un danger.

Les lecteurs russes peuvent également consulter cet article de Vzgliad qui fournit également de nombreux détails intéressants, notamment le fait que Guaidó a lancé son coup d’État de l’ambassade de Colombie à Caracas (voir ici pour une traduction automatique).

Mais ce qui me surprend le plus ce soir est la faiblesse vraiment époustouflante des clowns qui ont lancé cette dernière opération ratée : Pompeo et M. MAGA.

Vérifions-le. Commençons par Pompeo. 

Selon lui, le coup a échoué à cause de la Russie – quoi de neuf ?! Non seulement cela, mais Maduro avait déjà décidé de se sauver à Cuba et les Russes l’en ont empêché.

Vraiment ?

Alors, devons-nous croire que le coup d’État a été un succès retentissant, une nouvelle plume au chapeau de la CIA : la faillite le succès de ses opérations secrètes ? Apparemment oui.

Après tout, pourquoi Maduro voudrait-il se sauver s’il ne réalise pas que la situation est sans espoir ?

Mais ensuite, la « Russie » l’a appelé et lui a dit de rester sur place. La conversation doit avoir été quelque chose comme ça : Poutine : M. Maduro, vous n’aurez plus à vous soucier de rien. Faites ce que nous vous disons et restez là. Maduro : mais mon peuple me déteste ! Ils se sont tous retournés contre moi ! L'armée est derrière le coup d'État ! Poutine : non, non, tout est sous contrôle, restez sur place. Maduro : mais la foule va me lyncher si je reste !!!! Poutine : pas de soucis, personne ne vous touchera.

Ce dialogue vous semble-t-il crédible ? J’espère bien que non ! Je pense que quiconque ayant un minimum d’intelligence devrait se rendre compte que la décision de Maduro de rester sur place ne pouvait s’appuyer que sur l’une des deux considérations suivantes :

· Le coup a échoué et Maduro est en sécurité

· Le coup a réussi et Maduro restera et se battra jusqu’à son dernier souffle – comme Allende

Mais ce soir, Maduro est en sécurité à Caracas et les conspirateurs du coup d’État sont en fuite.

La vérité est que seul un looser et un imbécile comme Pompeo pourrait trouver une excuse aussi boiteuse dans une tentative désespérée de « couvrir son cul » et de blâmer son échec sur le bouc émissaire favori des néocons : la Russie.

Voyons maintenant ce que son patron avait à dire :

Trump ne blâme pas la Russie. Au lieu de cela, il blâme Cuba !

Je ne sais pas quel genre de scénario idiot est passé dans la tête de M. MAGA pour avoir eu l’idée de dire « les Cubains l’ont fait », mais c’est encore plus ridicule que « les Russes l’ont fait ». En lisant ces tweets – très appropriés à cette cervelle de moineau – on pourrait avoir l’impression que les Cubains ont lancé une attaque militaire à grande échelle, impliquant à la fois l’armée cubaine et des « milices », et qu’ils ont orchestré une répression brutale sur le peuple vénézuélien.

Dans le monde réel, toutefois, Cuba n’a rien fait de tel.

Mais vraiment, qui s’en soucie ?!

Dans l’Empire des illusions, les faits n’ont pas d’importance. Au moins pour les dirigeants de l’Empire anglo-sioniste qui continuent à croire que seuls leurs racontars comptent.

Dans le cas du Venezuela, les racontars, à eux seuls, ont échoué.

Alors quelle est la suite ?

Selon le scénario typique révélé par John Perkins, la prochaine étape devrait être une invasion à grande échelle par les États-Unis. Et oui, il a raison, c’est ce que l’Empire aurait fait à son apogée. Mais de nos jours ?

Découvrez cet extrait d’une nouvelle intéressante: Eric Prince souhaite que Blackwater envoie 5.000 mercenaires au Venezuela. Quelqu’un sait-il pourquoi et comment ces clowns ont calculé le chiffre de 5.000 ? D’abord Bolton, maintenant Prince. Pensent-ils vraiment que cela suffira ?

Le problème n’est pas de savoir si Prince enverra jamais des mercenaires au Venezuela ou si l’administration Trump est prête à accepter cette offre. Le fait est, pour commencer, que Prince n’aurait jamais fait cette proposition si l’armée américaine était à la hauteur de la tâche. Ce n’est pas le cas, et Prince le sait très bien.

Quant à Maduro, il semble avoir le soutien non seulement de la majorité de son peuple, mais également des forces armées vénézuéliennes. Quant aux forces armées, elles bénéficient manifestement du soutien de la population.

C’est une très mauvaise combinaison pour l’Empire. Voici pourquoi :

Oui, le Venezuela a d’immenses problèmes. Et oui, Chavez et Maduro ont commis des erreurs. Mais il ne s’agit pas de Chavez ou de Maduro, mais de la règle de droit à l’intérieur et à l’extérieur du Venezuela. Cela concerne le peuple du Venezuela, même les souffrants, qui ne veulent pas renoncer à la souveraineté de leur pays. Oui, Chavez n’a pas résolu tous les problèmes du Venezuela, mais livrer le pays à l’Empire reviendrait à anéantir tout espoir de pouvoir véritable. Le peuple vénézuélien ne se fait apparemment aucune illusion sur ses voisins yankees et ne veut pas que la démocratie, au style de l’Empire, transforme le Venezuela en une nouvelle Libye.

Je ne devrais jamais dire jamais, et Dieu seul sait ce que nous apportera demain, le 1er mai, Guaido a appelé à des manifestations de masse, mais je ressens profondément que l’Empire s’est suffisamment « injecté » au Venezuela pour déclencher une réaction immunitaire, comme un vaccin, mais pas assez pour infecter le pays avec une toxine assez puissante pour le tuer.

Entre-temps, des porte-avions américains sont en Méditerranée pour tenter d’effrayer simultanément la Russie, la Syrie et l’Iran. Je peux seulement imaginer le mépris dégoûté avec lequel cette dernière parade guerrière avec des navires obsolètes est reçue à Moscou, Damas ou Téhéran. Même le Hezbollah reste totalement impassible.

La vérité est que les seules personnes qui ne se sont pas rendues compte que l’Empire était brisé et défait sont les dirigeants de l’État profond des néocons et ceux qui regardent encore les informations des médias sionistes.

À ce jour, tous les autres ont compris à quel point l’Empire est devenu totalement impotent.

Conclusion

L’Empire seul semble être fort. En réalité, il est faible, confus, sans intelligence et, plus important encore, dirigé par une triste bande de voyous incompétents qui pensent pouvoir effrayer tout le monde, même s’ils n’ont gagné aucune guerre importante depuis 1945. L’impossibilité de briser la volonté de la population du Venezuela est seulement le dernier symptôme de cette faiblesse ahurissante.

Je laisserai le dernier mot à cette charmante dame qui a vraiment tout dit : Traduit par jj, relu par Cat pour le Saker Francophone 

-----------------------------------------------------------------------
ET.... LA PALME DE LA CONNERIE EST DESCERNEE A...
 
INTERDICTION DE SEJOUR DANS PARIS POUR CHRISTOPHE DETTINGER !!
L'ancien boxeur Christophe Dettinger a été condamné par le tribunal correctionnel de Paris le 13 février 2019. Sa peine s'élève à 30 mois de prison : 12 mois de prison ferme, suivis de 18 mois de sursis et mise à l'épreuve, avec une interdiction de séjourner à Paris pendant six mois. Il bénéficie cependant d'un régime de semi-liberté : libre en journée, il peut continuer d'entretenir une vie professionnelle et familiale, à condition de passer la nuit en prison. https://vol370.blogspot.com/ 
 
 
 
-----------------------------------------
 
POUR LE PLAISIR DES YEUX
 
Pour ne pas oublier
que des SALOPARDS payent
des CONNARDS de braconniers
pour assouvir leur plaisir
 pervers
 
par Paul

 
« Il n’y a pas de lendemains qui chantent, il n’y a que des présents qui bruissent… »    Alain Damasio
 
 
Ce poisson «aide» un Anglais à demander en mariage sa compagne - Après avoir découvert une bague en or dans un poisson qui avait été attrapé dans un étang local, un Anglais a considéré que c’était le bon moment pour dema...
 
-------------------------------------
ENVIRONNEMENT/CLIMAT
 
Le caca d'hippopotame nous aide à respirer - En augmentant le taux en silicium des lacs et rivières d'Afrique, les selles de ces animaux jouent un rôle-clé pour la planète.
 
Le saviez vous ? Le plus grand arthropode du monde peut atteindre 3,5 mètres d’envergure - Dans le mers du Japon, c’est un véritable géant de la nature qui évolue : le crabe-araignée géant du Japon. Il s’agit du plus grand arthropode vivant qui...

Les peuples autochtones, gardiens assiégés de la nature mondiale - [image: peuples indignes peuples autochtones gardiens de la nature] De l'Amazonie à l'Océanie, les peuples autochtones ont réussi par leurs savoirs ancest...

 
Espèces invasives : la lutte contre le frelon asiatique - C'est à cette période-ci qu'il faut essayer d'enrayer la prolifération des reines chez le frelon asiatique. Le surnombre peut causer des problèmes.
 
 
Pourquoi l’odeur de l’herbe fraîchement coupée sent-elle si bon ? - Celles et ceux qui ont la chance d’avoir un jardin le savent. Les autres aussi, d’ailleurs. L’herbe fraîchement coupée, ça sent rudement bon. Mais que sent...
--------------------------------------------------------------
 
SANTE
 
Le choléra : une maladie infectieuse à l’état de pandémie - Si vous partez en voyage dans une zone infectée, sachez que le choléra répond tout particulièrement à l’adage « mieux vaut prévenir que guérir ». Choléra...
 
Une étude s'inquiète de l'augmentation de la consommation d'alcool dans le monde - Si la consommation d'alcool diminue ou stagne dans les pays riches, elle tend à augmenter dans les pays dont le niveau de vie s'élève, comme l'Inde et la C...
 
 

-------------------------------------------------

 
ECONOMIE
 
 
 
 
Immobilier- chaîne de Ponzi : les derniers arrivés seront les premiers asservis ! - Immobilier-chaîne de Ponzi : les derniers arrivés seront les premiers asservis ! En France, le prix de l’immobilier va bientôt dépasser les 10.000 euros du...
 
Maintenant que le Japon a un nouvel Empereur
LA BANQUE DU JAPON VA ÊTRE NATIONALISÉE La rupture la semaine dernière des négociations commerciales entre la Chine et le régime des États-Unis dirigé par Donald Trump sera probablement le déclencheur immédiat de la faillite de Washington D.C. Parce que sans la promesse de « milliers de milliards de dollars » d’achats Chinois de biens Américains, il n’y a aucun moyen que les Etats-Unis restent solvables.
 
 
-------------------------------------------------
 

POLITIQUE FRANCE     

QUE DEVIENT L'ENQUETE SUR L'INCENDIE DE NOTRE DAME ?

-----------------------------------------

POLITIQUE ETRANGERE   

 

 

 

 

 
-------------------------------------------------------------
 
ZONE DE GUERRE
 
La Libye risque-t-elle de devenir le prochain Yémen? - Alors que l'offensive sur Tripoli de Khalifa Haftar patine, se pose la question de ses soutiens et allégeances, ainsi que ceux de ses ennemis. À l'instar d...
 
------------------------------------------
PEDOCRIMINALITE
 
Il interroge Daniel Cohn-Bendit : « Est-ce que vous avez une idée de ce que sont devenus les petits enfants que vous avez attouchés ? » - L’article Il interroge Daniel Cohn-Bendit : « Est-ce que vous avez une idée de ce que sont devenus les petits enfants que vous avez attouchés ? » est app...
 
---------------------------------------------
SURVEILLANCE

une nouvelle technologie - appelée pupillométrie qui peut deviner et influencer vos pensées.

La partie dangereuse ...

Ne soyez pas surpris si votre prochain entretien d'embauche important commence par une présentation vidéo apparemment inoffensive que vous êtes invité à visionner avec une paire de lunettes spéciales. Ces types de tests préalables à l’emploi psychologiquement invasifs sont devenus courants. Walmart dispose d'un questionnaire informatique complet conçu pour révéler la malhonnêteté et la fiabilité. Des questions telles que: "Si vous voyiez un collègue associé voler une barre chocolatée peu coûteuse, les rapporteriez-vous à la direction?" concentrez-vous sur votre sens de la moralité et votre loyauté envers la société.

  • La dilatation de la pupille est involontaire et ne peut être simulée. Il trouvera bientôt une application dans les interrogatoires des forces de l'ordre et de la sécurité.
La «machine à fruits» était utilisée au Canada dans les années 1950 et 1960 lors d'une campagne visant à éliminer tous les homosexuels de la fonction publique, de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et de l'armée. Un nombre important de travailleurs ont perdu leur emploi. Bien que le financement du projet "Machine à sous" ait été interrompu à la fin des années 1960, les enquêtes se sont poursuivies et la GRC a rassemblé des fichiers sur plus de 9 000 homosexuels "présumés" ( 1 ).

La possibilité de surveiller avec précision la taille des pupilles en temps réel, tout en présentant simultanément une stimulation visuelle et / ou audio, offre l’occasion de surveiller et de contrôler les systèmes de croyances des sujets. Les pensées privées et intimes peuvent être déterminées et cataloguées en présentant des images ou des sons spécifiques et en enregistrant la réponse pupillaire. Des expériences ont déjà prouvé son efficacité.

En surveillant le modèle neuronal "d'apprentissage amélioré", reflété par les variations de taille des pupilles, une suggestion prédéterminée peut être transmise par le même appareil au moment le plus efficace. La suggestion n'a pas besoin d'être consciemment perçue comme efficace. Cela peut être audio, visuel ou les deux. Les signaux subliminaux sont efficaces.

Cette question devrait devenir pertinente si vous considérez que des technologies telles que les téléphones intelligents et les "lunettes" d'ordinateur sont équipées de caméras haute résolution et disposent de l'affichage audio et visuel ainsi que de la puissance de l'ordinateur pour le faire efficacement, ici et maintenant.

 
 
-------------------------------------------------
 
INSOLITE
 
 
 
 

------------------------------------------------------------------

 
FAITS DIVERS DE PRINTEMPS
 
bientôt, ils commenceront dès le berceau ?

Paris : Enquête ouverte après la disparition d’une étudiante espagnole de 22 ans -

GRAND DOSSIER

 
Il est plus facile de tromper quelqu'un que 
de convaincre quelqu'un qu'il a été dupé

La « malédiction des Kennedy » ne fut qu’un sordide rituel occulte de l’Etat profond

LA MALEDICTION DES KENNEDY
 
La courte présidence de John F. Kennedy a été remplie d’affrontements avec des groupes puissants comme la Réserve fédérale, la CIA et les grandes sociétés pétrolières. Nombre des initiatives de Kennedy semblent avoir été des efforts délibérés pour ramener le pouvoir et l’influence entre les mains d’un gouvernement élu démocratiquement, des mains de l’élite agissant en tant que gouvernement caché.

La famille Kennedy, une dynastie américaine à la richesse et au pouvoir en croissance rapide, avait le potentiel et le soutien populaire pour rester au pouvoir à Washington pendant longtemps.

Cependant, une longue liste de morts étranges et d’événements étranges a continuellement entravé le règne des Kennedys en Amérique. La fameuse «malédiction Kennedy» de la famille royale américaine comprend de nombreux assassinats mystérieux et des «accidents» suspects, mais le plus infâme de tous est l’assassinat de JFK.

JFK abattu par un Patsy

John F. Kennedy a été assassiné à Dallas, au Texas, le vendredi 22 novembre 1963 à 12h30. Il a été touché d’une balle dans la gorge, une fois dans le haut du dos et une fois à la tête. Lee Harvey Oswald, un employé du Texas School Book Depository à partir duquel les coups de feu auraient été tirés, a été arrêté et inculpé du meurtre. Oswald a nié avoir tiré sur quiconque et affirmé qu’il était un pote. Voici une courte vidéo de lui affirmant qu’il était un pigeon:

 

 

Après la mort de JFK, Lyndon B. Johnson, successeur de Kennedy, a mis en place la Commission Warren pour enquêter sur l’assassinat.

 

Il est important de noter que Johnson s’est toujours opposé à de nombreuses politiques clés de Kennedy et qu’il en a rapidement annulé beaucoup lorsqu’il a pris ses fonctions. Allen Dulles, l’un des principaux représentants de la Commission, était un ancien chef de la CIA qui avait été congédié par JFK. En partie pour ces raisons, la crédibilité et les conclusions de la Commission Warren sont toujours très contestées aujourd’hui.

La Commission a conclu que l’assassin de JFK était Lee Harvey Oswald, un homme armé isolé aux prises avec des problèmes psychologiques, qui se trouvait également être un communiste.

Il est toutefois évident qu’Oswald était ému par une hostilité absolue à son environnement. Il ne semble pas avoir été capable d’établir des relations significatives avec d’autres personnes. Il était perpétuellement mécontent du monde qui l’entourait. Bien avant l’assassinat, il a exprimé sa haine pour la société américaine et a protesté contre elle. La recherche d’Oswald pour ce qu’il a conçu pour être la société parfaite a été vouée à l’échec. Il se cherchait une place dans l’histoire, un rôle de «grand homme» qui serait reconnu comme ayant été en avance sur son temps. Son engagement envers le marxisme et le communisme semble avoir été un autre facteur important de sa motivation. Il avait également démontré sa capacité à agir de manière décisive et sans se soucier des conséquences lorsque de telles mesures serviraient ses objectifs du moment.
– Rapport de la commission Warren, chapitre 7: questions non résolues

Le passé d’Oswald est extrêmement sombre et certains de ses aspects pourraient être de la fabrication pure.

Dans les années qui ont précédé l’assassinat, la Commission a établi qu’il occupait plusieurs emplois peu rémunérés, d’une durée ne dépassant jamais quelques mois. Néanmoins, il a réussi à quitter les États-Unis pour vivre en Russie où il a appris le russe avant de revenir en Amérique avec une femme russe. De retour en Amérique, Oswald aurait adopté le point de vue marxiste en passant d’un emploi à l’autre, puis aurait pris un fusil et tué le président des États-Unis.

Dans les années qui ont suivi la Commission Warren, de nouvelles informations ont été révélées au sujet d’Oswald, dont il ressort en grande partie qu’il est en fait un agent du gouvernement.

Plusieurs sources ont révélé qu’Oswald était en contact permanent avec des agents du FBI et de la CIA. On a même découvert qu’il dirigeait une organisation «pro-communiste» dans le même bâtiment que les bureaux des agents du gouvernement.

L’un des tracts Fair Play for Cuba d’Oswald portait l’adresse «544 Camp Street», apparemment signée Oswald lui-même. Le discours a eu lieu dans le «Newman Building» qui, d’octobre 1961 à février 1962, abritait un groupe militant anti-Castro, le Conseil révolutionnaire cubain. Au coin de la rue mais dans le même bâtiment, avec une entrée différente, se trouvait l’adresse 531 Lafayette Street – l’adresse de «Guy Banister Associates», une agence de détectives privés dirigée par l’ancien agent du FBI, Guy Banister.

Le bureau de Banister était impliqué dans des enquêtes privées et anti-Castro dans la région de la Nouvelle-Orléans (un dossier de la CIA indiquait qu’en septembre 1960, la CIA avait envisagé d’utiliser « Guy Banister Associates pour la collecte de renseignements étrangers, mais avait finalement décidé de ne pas le faire »).
-544 Camp Street et événements connexes, Comité spécial de la Chambre sur les assassinats – Annexe aux audiences, vol. 10, 13, p. 123–4.

Il a également été découvert qu’Oswald était en contact avec David Ferrie, associé de Guy Banister. Selon Victor Marchetti, adjoint exécutif du directeur adjoint de la CIA, Ferrie avait également des liens avec la CIA.

Moins d’une semaine après que les médias eurent annoncé que David Ferrie était sous enquête pour ses liens avec Lee Harvey Oswald, il avait été retrouvé mort dans son appartement dans des circonstances mystérieuses.

Comme beaucoup d’autres patsies d’élite, Oswald a été «réduit au silence» avant même d’être jugé. Il a été abattu par un homme qui s’appelait Jack Ruby (surnom de Jacob Leon Rubenstein) en sortant de la cour.

La photo légendaire de Lee Harvey Oswald en cours de prise de vue par Jack Ruby. L’événement a été retransmis en direct à des millions de téléspectateurs.

La première explication de Ruby pour le meurtre était que la mort d’Oswald épargnerait «Mme Kennedy était découragé de revenir au procès. »

Cependant, au fil du temps, des informations ont laissé entendre que Jack Ruby était en fait un agent embauché pour« mettre fin à » Lee Harvey Oswald parce que son travail de pigeon était terminé. Le comité spécial de la Chambre, créé en 1976 pour enquêter sur les assassinats de JFK et de Martin Luther King, a noté que plusieurs atteintes à la sécurité permettaient à Ruby d’accéder facilement à Oswald et de lui tirer dessus.

Le comité était troublé par les portes apparemment déverrouillées le long du parcours de l’escalier et par le retrait des gardes de sécurité de la zone du garage le plus proche de l’escalier peu avant la fusillade…

Il existe également des preuves que le département de police de Dallas a dissimulé des informations pertinentes à la Commission Warren concernant Entrée de Ruby sur la scène du transfert d’Oswald.

En mars 1965, un an après sa condamnation, Jack Ruby a tenu une brève conférence de presse télévisée au cours de laquelle il a déclaré:

«Tout ce qui se passe n’est jamais venu à la surface. Le monde ne saura jamais la vérité sur ce qui s’est passé, mes motivations. Les gens qui avaient tant à gagner et qui avaient un tel motif de me mettre dans la position où je me trouve ne laisseront jamais les faits véritables au-dessus de la table. »

Quand un journaliste lui a demandé: «Ces personnes occupent-elles de très hautes fonctions, Jack?», Il a répondu «Oui»

Selon un article paru dans le Sunday Times de Londres , peu de temps avant sa mort, Ruby a déclaré au psychiatre Werner Teuter que l’assassinat était « un acte de renversement du gouvernement » et qu’il savait « qui avait fait tuer le président Kennedy ». Il a ajouté: « Je suis condamné. Je ne veux pas mourir. Mais je ne suis pas fou. J’étais censé tuer Oswald.

Ruby est décédée d’un cancer du poumon peu après ces déclarations. Selon le shérif adjoint de Dallas, Al Maddox, Ruby pensait avoir reçu une injection de cellules cancéreuses.

«Ruby m’a dit, il a dit: » Eh bien, ils m’ont injecté pour un rhume.  » Il a dit que c’était des cellules cancéreuses. C’est ce qu’il m’a dit, fait par Ruby. J’ai dit que vous ne croyez pas ces conneries. Il a dit: « J’en suis sûr! » [Puis] un jour que j’ai commencé à partir, Ruby m’a serré la main et je pouvais sentir un morceau de papier dans sa paume… [Dans cette note] il a dit que c’était une conspiration et il a dit… si vous voulez garder les yeux ouverts et ta bouche fermée, tu vas apprendre beaucoup. Et ce fut la dernière lettre de sa part. »
Marrs, Jim (1989). Crossfire: l’intrigue qui a tué Kennedy

Bien que les détails spécifiques entourant l’assassinat de JFK et les personnes qui y sont impliquées resteront à jamais obscurs, en prenant du recul et en contemplant la situation dans son ensemble, les choses peuvent devenir un peu plus claires.

Après des décennies de nouvelles données et révélations, il est assez évident, à en juger par les preuves disponibles, que l’assassinat de JFK a été parrainé par des personnalités de haut niveau utilisant des pats pour faire commettre l’acte. En fin de compte, chaque personne impliquée dans l’assassinat est décédée peu de temps après les événements.

Les vrais coupables de l’assassinat, l’élite occulte, ceux qui dirigent le pays par un gouvernement fantôme, n’ont jamais été accusés.

Cependant, plusieurs chercheurs ont démontré que la mort de JFK était plus qu’un assassinat politique: il s’agissait d’un rituel occulte destiné à consolider le pouvoir de l’élite occulte, à traumatiser les masses et à marquer une nouvelle ère de l’histoire américaine.

L’assassinat du roi

Lorsque nous regardons l’assassinat de JFK à travers les yeux de sociétés secrètes occultes – qui attachent une importance énorme au rituel, au symbolisme et à la numérologie – des faits puissants et indéniables se dégagent.

Selon des chercheurs occultes, la mort de JFK était une reconstitution extrême et à grande échelle de l’un des mythes les plus importants de la franc-maçonnerie: l’assassinat de Hiram Abiff.

Représentation de Hiram Abiff, parfois amalgamé avec Hiram, roi de Tyr, dans son cercueil entouré par les trois assassins.

En Franc-maçonnerie, les initiations pour le troisième degré impliquent une reconstitution théâtrale rituelle du meurtre de son personnage le plus important, Hiram Abiff, par trois «ruffians». Comme Hiram Abiff, JFK a été touché à trois reprises – à la gorge, à la poitrine et à la tête. Lors de l’initiation des candidats du troisième degré, les maçons jouent un drame rituel dans lequel le candidat joue le rôle d’Hiram Abiff en train d’être tué par trois ruffians. Voici une transcription du rituel.

«Notre grand maître, Hiram Abiff!» S’exclame le ruffian; « Il est l’homme même que je voulais voir. » [Saisissant le candidat à la gorge en même temps et le secouant violemment.] « Donne-moi la parole du maître maçon ou je te tuerai! » Le chef d’orchestre «Je ne peux pas vous le donner maintenant, mais si vous attendez que la Grande Loge se réunisse à Jérusalem, si vous êtes jugé digne, vous le recevrez, sinon vous ne pourrez pas.» Le bandit donne alors un coup de poing au candidat. -quatre pouce sur la gorge, sur lequel il s’est enfui vers la porte ouest, où il a été abordé par le deuxième bandit, Jubeloavec plus de violence et refusant de donner suite à sa demande, il lui porta un coup violent avec la place sur la poitrine, sur laquelle il tenta de s’échapper par la porte est, où il fut abordé par le troisième bandit, Jubelum , avec encore plus de violence, et en refusant de donner suite à sa demande, le voyou lui donna un coup violent avec le maillet sur le front, qui le porta au sol; sur lequel l’un d’eux s’exclama: «Que ferons-nous? Nous avons tué notre grand maître, Hiram Abiff! »
– William Morgan, Illustrations of Maonry

La fusillade a eu lieu à Dallas, à Dealey Plaza, à quelques kilomètres au 33e degré de latitude.

Ce fait géographique est primordial dans le symbolisme maçonnique car le 33ème degré est le plus haut degré possible dans la franc-maçonnerie de rite écossais. C’est probablement pour cette raison que la rivière à proximité s’appelle la rivière Trinity.

Une vue 3D du Dealey Plaza. L’ensemble du design est basé sur le numéro 3.

Considéré comme le «berceau de Dallas», le Dealey Plaza abrite un obélisque (monument maçonnique) surmonté du flambeau de l’illumination.

Alors que beaucoup considèrent le monument comme un hommage à JFK, l’obélisque a été érigé en 1940

La plaque indique essentiellement que le Dealey Plaza est le site de la première «Fraternal Lodge» de Dallas.

Le site de l’assassinat de JFK était donc extrêmement important dans le symbolisme maçonnique.

Il était situé à la 33e latitude, près de la rivière Trinity, à Dealey Plaza – un site orné d’un obélisque maçonnique. (Fait remarquable: la première bombe nucléaire a explosé exactement à la 33e latitude.) L’emplacement a été nommé Site de la Trinité… et un obélisque maçonnique identifie maintenant la région.

L’obélisque du site Trinity est situé à 33 degrés de latitude

Le rite du meurtre du roi a été accompli dans un autre site Trinity situé à environ dix miles au sud du 33ème degré de latitude entre la rivière Trinity et le Triple Passage inférieur dans le Dealey Plaza à Dallas, Texas. Le Dealey Plaza était l’emplacement du premier temple maçonnique à Dallas. À cet endroit, connu sous le nom de «Bloody Elm Street», le leader mondial connu sous le nom de «King of Camelot», le président John Fitzgerald Kennedy a été abattu.

Une image largement médiatisé qui est devenu peut-être l’énigme symbole clé de Kennedy, a vu le jour immédiatement dans la foulée de l’assassinat: une photographie de trois « chemineaux » en garde à vue, qui ont été libérés par la suite et inexplicablement jamais identifiés.

Cette photographie est un accompagnement rituel de messe noire sur le sacrifice d’apparat d’un roi, de la carte d’appel unique qui indique l’assassiner maçonnique, l’apparition de Jubela, Jubelo et Jubelum, les trois « artisans » indignes ». « Ce symbolisme rituel est nécessaire pour l’accomplissement de ce que James Shelby Downard a décrit dans la première édition d’Apocalypse Culture, comme l’intention alchimique de tuer le » roi de Camelot « .

« … Le but ultime de cet assassinat n’était ni politique ni économique, mais magique: il s’agit de contrôler l’esprit rêveur et de contrôler ses forces.

Quelque chose est mort dans le peuple américain le 22 novembre 1963, ils l’appellent l’idéalisme, l’innocence ou la poursuite de l’excellence morale. C’est la transformation des êtres humains à la raison authentique et le motif de l’assassiner de Kennedy … « 

Le massacre apparemment au hasard et insensée d’un président, la semaine avant Thanksgiving, où l’on voit la tête tristement célèbre grâce aux explosons cadres du film Zapruder, est le signe d’entrée de l’humanité dans ce que Videodrome de David Cronenberg dans son appelé, « Savage New Times.  »

La recherche des trois meurtriers est devenu un voyage haut et en bas de l’échelle Tim Finnegan, une échelle où il est « un faux pas après l’ autre. » C « est une énigme années lumière maçonnique qui peut concevoir, CIA-mafieux anti-Castro-Castro-KGB.
– Michael Hoffman III, les sociétés secrètes et la guerre psychologique

Il est important de noter que certains des leaders les plus importants de la Commission Warren étaient des Maçons de haut niveau.

Et intéressant de noter que le juge en chef de la Cour suprême, Earl Warren, était un 33ème degré franc-maçon, Grand Maître de Californie de 1935 à 1936. Il a également été dell’Aahmes Sanctuaire potentat, et un officier dans deux pavillons dans le rite écossais Oakland, Californie. Il était également membre du Bohemian Club situé au nord de San Francisco, dans le petit village boisé de Monte Rio, en Californie.

Sa commission Warren était pleine de francs-maçons. Gerald R. Ford, J. Edgar Hoover, et Allen Dulles étaient tous des Maçons du 33ème degré.

Abraham Zapruder lui-même était un franc-maçon du 32ème degré, et après l’assassinat, il a été élevé au 33ème degré, pour sa part dans le plan d’assassinat. Lyndon Baines Johnson et George Bush Sr., tous deux des Maçons du 33ème degré, sont d’autres Maçons de haut niveau directement impliqués dans le meurtre de JFK.

Kentroversy Papers, « Dealey Plaza: symbolisme ésotérique de la mort de JFK »

La pierre tombale de JFK se tient devant une torche d’illumination, symbole des élites occultes

DÉTRUIRE L’HERITAGE

Après la mort de JFK, il y avait encore des membres de la famille Kennedy capables de garder la famille royale au pouvoir en Amérique. Le premier était le frère de JFK, Robert F. Kennedy. Il avait le nom, l’apparence, l’expérience et l’élan nécessaires pour devenir facilement président des États-Unis. Cependant, son ascension au pouvoir a été écourtée plus que celle de son frère.

Robert F. Kennedy

RFK avec Martin Luther King.

Bien qu’il ait vécu dans l’ombre de son frère, Robert F. Kennedy (également connu sous le nom de Bobby ou RFK) était une partie importante de la présidence de JFK. En tant que 64e procureur général, RFK était le plus proche conseiller du président exerçant le pouvoir sur chaque cabinet. L’Associated Press l’a surnommé « le numéro 2 de Washington ».

Quelques années après l’assassinat de JFK, Bobby Kennedy est entré dans la course pour devenir le candidat présidentiel du parti démocrate. Les thèmes et les politiques promues par RFK n’étaient pas seulement une continuation du travail de son frère, ils étaient un pas en avant.

RFK était pour la justice raciale et économique, une politique étrangère de non-agression, la décentralisation du pouvoir et l’amélioration sociale. Il était particulièrement populaire parmi les communautés noires et amérindiennes et parlait souvent des «mécontents» des pauvres et des exclus.

Le 5 juin 1968, peu après avoir remporté les primaires en Californie, RFK a été frappé trois fois par Sirhan Sirhan, un Palestinien de 24 ans.

Sirhan Sirhan

Lawrence Teeter, l’avocat de Sirhan Sirhan, a déclaré que Sirhan était sous l’influence de l’hypnose quand il a tiré Robert F. Kennedy en 1968.

Teeter dit Sirhan était un produit du programme MKULTRA, la CIA et les techniques de contrôle de l’esprit ont été utilisés vérifier Sirhan. L’avocat de Sirhan Sirhan a également ajouté qu’il avait été hypnotisé pour être une diversion pour le vrai tueur et que Sirhan serait un excellent bouc émissaire parce qu’il était arabe. Selon les documents de la cour:

Sirhan « était un participant involontaire aux crimes en cours parce qu’il était soumis à des techniques sophistiquées de programmation hypno et d’implantation de la mémoire qui le rendaient incapable de contrôler consciemment ses pensées et ses actions au moment où les crimes étaient commis. »

Sirhan, maintenant âgé de 67 ans, est toujours derrière les barreaux et reste l’un des pions les plus évidents du MK, utilisé par l’élite occulte pour mener à bien son programme.

John F. Kennedy, Jr.

La salutation de John F. Kennedy Jr. à son défunt père est une image emblématique qui est restée gravée dans l’histoire américaine.

Les Américains sont tombés amoureux de John F. Kennedy Jr. (connu aussi sous le nom de John-John), depuis qu’il était un enfant qui jouait dans le bureau de son père. En tant qu’homme mûr, John-John était une véritable célébrité, avec une popularité comparable à celle de la famille royale britannique. En peu de temps, le Kennedy Mania des années 60 a été relancé.

Ambitieux, beau et à l’aise sous les projecteurs, John-John a été identifié par beaucoup comme l’homme qui amènerait les Kennedys à la Maison Blanche. À plusieurs reprises, Kennedy a été publiquement demandé s’il était intéressé à suivre les traces de son père; il a répondu par un non, mais n’a pas exclu la possibilité pour l’avenir. En 1999, Kennedy était considéré en pole position pour le siège vacant laissé libre par Daniel Patrick Moynihan, sénateur sénior de l’état.

Peu de temps après ce changement politique, John-John est mort dans un accident d’avion, avec sa femme.

De nombreux observateurs ont affirmé que les événements entourant l’incident étaient suspects et qu’il y avait des signes de camouflage.

Voici un article de 2001 qui décrit comment des images et des photographies importantes de l’accident d’avion ont mystérieusement «disparu»:

Le film de l’accident d’avion de Kennedy Jr disparaît

Des vidéos et des preuves photographiques provenant du site de l’accident d’avion qui a tué John F. Kennedy Jr. ont été détruites ou ont mystérieusement disparu.

La marine américaine a détruit jusqu’à huit heures de vidéos prises par des plongeurs qui ont récupéré les corps de M. Kennedy, son épouse, Carolyn Bessette, et sa sœur, Lauren Bessette, dans les eaux au large de l’île de Marthas Vineyard en juillet 1999 .

En même temps, un grand nombre de photographies ont apparemment été perdues entre la marine et l’organisation autorisée à enquêter sur les accidents aériens, le National Transportation Safety Board (NTSB).

Les développements indiquent que la famille Kennedy en utilisant son influence politique a détruit les images avant qu’elles ne soient dans le domaine public.

La famille doit déjà supporter la retransmission fréquente d’images amateur du meurtre du père de M. Kennedy, le président John F. Kennedy.

Les membres de la famille ne voulaient pas subir la même douleur pour la mort de John Jnr.

Les plongeurs de la Marine ont rempli quatre cassettes VHS de 120 minutes avec des tirs pendant l’opération.

Le film a montré le corps de M. Kennedy, coincé à partir de la taille entre le panneau de siège et le tableau de bord, les bras pendants d’avant en arrière dans le courant. La vidéo montre également les corps de Mme Carolyn Bessette et de sa sœur qui ont été écrasés et partiellement cachés derrière M. Kennedy.

Dans les journaux américains qui tentaient d’accéder au film, la marine a déclaré qu’ils avaient brûlé les bandes « en signe de respect pour la famille ».

Cependant, le NTSB a prétendu avoir dit à la marine qu’il n’avait pas besoin des images car il avait été capable de récupérer presque tous les débris et de déterminer la cause de l’accident.

Les avocats de la famille Bessette estiment que les vidéos seraient cruciales pour leurs actions en justice.

Sydney Morning Herald, 13 février 2001

LA MALEDICTION DES KENNEDY

Voici une liste des principaux événements considérés comme faisant partie de la « Malédiction Kennedy ».

Bien qu’il soit improbable qu’un seul événement soit le résultat d’une conspiration contre la famille, il est difficile d’ignorer le modèle fort de synchronicité, alias «coïncidences significatives», relié aux Kennedys.

1941 – Rosemary Kennedy était considérée comme mentalement instable. Certaines sources ont affirmé qu’il souffrait de maladie mentale, comme la dépression et la schizophrénie. À cause de ses sautes d’humeur de plus en plus violentes et sévères, son père, Joe, père, organisa secrètement une lobotomie pour elle. La lobotomie compromettait davantage ses capacités cognitives et, en conséquence, Rosemary resta institutionnalisée jusqu’à sa mort en 2005.

12 août 1944 – Joseph P. Kennedy, Jr. est mort lorsque son avion a explosé sur East Suffolk, en Angleterre, dans le cadre du projet Anvil.

13 mai 1948 – Kathleen Cavendish, marquise de Hartington, meurt dans un accident d’avion en France.

23 août 1956 – Jacqueline Bouvier Kennedy donne naissance à une fille mort-née, Arabella.

9 août 1963 – Patrick Bouvier Kennedy meurt deux jours après sa naissance prématurée.

22 novembre 1963 – Le président américain John F. Kennedy est assassiné à Dallas, au Texas. Lee Harvey Oswald a été accusé du crime, mais a été tué par Jack Ruby deux jours plus tard, avant qu’un procès puisse avoir lieu. Le FBI et la Commission Warren ont officiellement conclu qu’Oswald était le seul tueur. Cependant, la HSCA a conclu que ces enquêtes étaient entachées d’irrégularités et que Kennedy avait été assassiné, probablement à la suite d’une conspiration.

19 juin 1964 – Le sénateur américain Edward M. « Ted » Kennedy a été impliqué dans un accident d’avion dans lequel un de ses collaborateurs et pilote a été tué. Il a été retiré par son collègue, le sénateur Birch Bayh E. II, et a passé des semaines dans un hôpital à se remettre d’une fracture du dos, d’un poumon perforé, de côtes cassées et de saignements internes.

5 juin 1968 – Le sénateur américain Robert F. Kennedy a été assassiné par Sirhan Bishara Sirhan à Los Angeles peu de temps après sa victoire aux primaires présidentielles en Californie. Sirhan a été reconnu coupable du meurtre de Kennedy et purge une peine d’emprisonnement à perpétuité à l’établissement correctionnel Richard J. Donovan.

18 juillet 1969 – Dans l’affaire Chappaquiddick, Ted Kennedy s’est accidentellement fait tuer, Mary Jo Kopechne. Dans une déclaration télévisée, Kennedy a déclaré que la nuit de l’incident, il a demandé « si une malédiction terrible était en train de tuer les Kennedys ».

13 août 1973 – Joseph P. Kennedy II est victime d’un accident de voiture dans lequel la passagère, Pam Kelley, reste paralysée.

25 avril 1984 – David Anthony Kennedy est mort d’une overdose de cocaïne et Demerol dans une chambre d’hôtel à Palm Beach, en Floride.

31 décembre 1997 – Michael LeMoyne Kennedy meurt dans un accident de ski à Aspen, au Colorado. Kennedy a été soupçonné de viol après avoir eu une relation de trois ans avec une baby-sitter de 14 ans.

Le 16 juillet 1999, John F. Kennedy, Jr. est mort lorsque l’avion Piper Saratoga s’est écrasé dans l’océan Atlantique au large de Martha Vineyard en raison d’une erreur de pilotage. Sa femme et sa demi-soeur ont été tuées.

CONCLUSION

Cette série sur les Kennedys a retracé la montée de la dynastie régnante, son leadership politique, son immense popularité et sa chute violente. Revisiter l’ascension et la chute de cette puissante famille révèle également de nombreuses caractéristiques clés de l’élite occulte, son mode opératoire et l’extension de son pouvoir.

En apprenant la vérité à propos des Kennedys, nous pouvons voir comment l’élite occulte utilise des boucs émissaires et des assassins mentalement contrôlés pour perpétrer des meurtres. influencer l’application de la loi, les politiciens et les commissions fédérales; manipuler les médias pour confondre les masses.

Pourquoi l’élite cachée a-t-elle détruit la famille Kennedy? Ils étaient étrangers à la cabale de l’élite du sang? Leur montée au pouvoir était-elle un accident qui n’aurait pas dû se produire? Les Kennedys se sont retournés contre leurs marionnettistes en essayant d’imposer leur idéologie gouvernementale?

Quoi qu’il en soit, le véritable antagonisme entre la famille Kennedy et ceux qui les ont exterminés a eu lieu à un niveau supérieur.

En dépit de leurs défauts, il y avait quelque chose au sujet des Kennedys qui a apporté la lumière et la chaleur aux masses.

En ce sens, ils représentaient le contraire exact des élites occultes qui se réjouissent dans les ténèbres dans la douleur et le chaos. Pour cette raison, les Kennedys – ainsi que beaucoup d’autres qui ont apporté la lumière et l’espoir dans les masses – ont été tués.

Aujourd’hui, tout ce qui reste de la dynastie Kennedy est la Flamme éternelle de la tombe de JFK, une source de lumière qui représente en réalité les ténèbres de ceux qui sont au pouvoir.

https://vigilantcitizen.com/vigilantreport/hidden-life-kennedys-elite-dynasty-got-decimated-pt-iii/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Elishean mag

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs