Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Les news de Cambronne du 15/04/2019 (MAJ)

Publié par Brujitafr sur 15 Avril 2019, 02:30am

Catégories : #ACTUALITES

Les news de Cambronne du 15/04/2019 (MAJ)
SUJETS QUI DERANGENT
 
écoutez CHIRAC CONTRE L'EUROPE lors de l' émission Alain Duhamel où quand CHIRAC VISIONNAIRE  EXPLIQUAIT NOTRE AVENIR AVEC L'EUROPE au premier débat européen 1979   
 

Chirac "L'Europe est ouverte comme une passoire à toutes les crises du monde" https://youtu.be/iKAYM0xfciA

 

 en 2017 Pierre Jovanovic: “Là, si Macron est élu, la France n’existera plus, elle sera diluée dans l’Europe. Plus aucun homme politique n’aura son mot à dire. Tout le pouvoir sera transféré à Bruxelles…” https://www.businessbourse.com/2017/03/30/pierre-jovanovic-macron-elu-france-nexistera-plus/

 L’ euro et la crise financière – Une conférence de Vincent Brousseau -

 

Krach mondial : le fiasco de l'euro va faire mal (Partie 3) - Risques systémiques : le stress monte dans le secteur bancaire privé européen Ils peuvent toujours critiquer l'Italie, les Allemands ne font plus les malin..
 
 
Dans Paris, les habitants des quartiers Nord-Est vivent « un véritable enfer » (vidéo) - Dans Paris, les habitants des quartiers Nord-Est vivent « un véritable enfer » Insécurité, saleté, trafics en tout genre, disparition de la mixité femmes-h...

Depuis les mensonges de NIXON et LE TUEUR KISSINGER SON CONSEILLER (1971) avec l'affaire ELLSBERG, premier lanceur d'alerte, (pentagone paper) à ASSANGE en 2019, RIEN N'A CHANGE

 
DEUX MILLIONS DE CIVILS TUES AU VIETNAM
CHAQUE SEMAINE 200 000 TONNES DE BOMBES LACHEES SUR DES CIVILS PAR LES AMERICAINS. 
 
TANT QUE LE PUBLIC LAISSERA TUER DES INNOCENTS DANS DES GUERRES INFONDEES ,  LES GOUVERNEMENTS FERONT CE QU'ILS VEULENT.

LANCEUR D'ALERTE Daniel Ellsberg

en 1971

 
 
 
Description de cette image, également commentée ci-après
Daniel Ellsberg en 2006.
Données clés
Naissance 7 avril 1931 (88 ans)
Chicago (Illinois)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Domaines Économie
Institutions Freedom of the Press Foundation
Diplôme Université Harvard (docteur),
Université de Cambridge
Renommé pour Paradoxe d'Ellsberg
Distinctions prix Nobel alternatif

 

Daniel Ellsberg, né le 7 avril 1931, est un ancien analyste (fonctionnaire) américain employé par la RAND Corporation, qui a provoqué une controverse politique nationale quand il a fourni en 1971 au New York Times les Pentagon Papers, 7 000 pages de documentation top-secrète appartenant au Pentagone et concernant le processus décisionnel du gouvernement pendant la guerre du Viêt Nam. Il a reçu le prix Nobel alternatif en 2006. Il est considéré comme le premier lanceur d'alerte1.

 
Daniel Ellsberg effectue un doctorat d'économie à Harvard. Ses recherches le conduisent à formuler ce que l'on a appelé le paradoxe d’Ellsberg2.

Il s'est rendu célèbre auprès du grand public en juin 1971 en fournissant au New York Times puis au Washington Post des extraits d'un rapport gouvernemental secret sur la guerre du Viêt Nam connu sous le nom de Pentagon Papers. Cela lui a valu d'être poursuivi pour vol, conspiration et espionnage. Afin de récupérer son dossier médical, le cabinet de son psychiatre fut cambriolé en septembre 1971 par l'ancien agent de la CIA Howard Hunt et Gordon Liddy, travaillant pour des conseillers de la Maison-Blanche3. Cet épisode fut révélé en 1973 lors des auditions devant la Commission sénatoriale sur le Watergate, et les charges contre Ellsberg furent abandonnées.

 

La révélation au public du contenu de ce document acheva de détériorer le soutien de l'opinion publique pour les opérations dans la péninsule indochinoise. Ce fut pour cette raison que Richard Nixon décida de placer en haute priorité les actions visant à discréditer Ellsberg. La cassette enregistrée dans le bureau ovale datée du 14 juin 1971 révèle un entretien qu'il eut à ce sujet avec H. R. Haldeman, son chef de cabinet.

Contenu

Les papiers révèlent, entre autres, que le gouvernement américain a délibérément étendu et intensifié la guerre du Viêt Nam en menant des bombardements secrets sur le Laos, des raids le long du littoral vietnamien, et en engageant les Marines dans des actions offensives, avant leur engagement officiel, et alors que le président Lyndon Johnson avait promis de ne pas s'impliquer davantage dans le conflit. Ces révélations ont ébranlé la confiance de l'opinion et contrecarré l'effort de guerre du gouvernement Nixon.

Une des « invraisemblances » révélées par le New York Times suggère qu’un consensus pour bombarder le Nord-Vietnam avait émané du gouvernement Johnson le 7 septembre 1964, avant l’élection présidentielle américaine. Toutefois, selon les mêmes documents, aucune des actions recommandées ce 7 septembre n’impliquait de bombardements sur le Nord-Vietnam. Le 14 juin 1971, le New York Times déclare que le gouvernement Johnson avait entamé les derniers cycles de planification en vue d’une campagne de bombardement le 3 novembre, jour de l’élection de Johnson. Mais les documents affirment qu’au 3 novembre « Le président n’était pas résolu à approuver un programme de frappes aériennes sur le Nord Vietnam », du moins jusqu’à ce que les alternatives existantes puissent être pleinement et soigneusement réexaminées.

Autre sujet qui prête à controverse, l’allusion faite par le New York Times soutenant que Johnson avait décidé d’envoyer des forces armées américaines au Vietnam le 17 juillet, ce qui créditait la thèse selon laquelle il n’aurait que feint de consulter ses conseillers à partir du 21-27 juillet. Cela était dû à l’existence d’un télégramme qui déclarait « Vance informe McNamara que le président approuve le Plan Bataillon 34 et va tenter de percer par un appel des réservistes ». Lorsque le télégramme fut déclassifié en 1988, il mentionnait : « il y avait une constante incertitude quant à sa décision finale, qui devrait attendre la recommandation du secrétaire McNamara et les avis des leaders du Congrès, en particulier celui du sénateur Russel. »

Lorsque le New York Times commença à publier ses feuilletons, le président Nixon devint fou de rage. Les propos qu’il tint ce jour-là, à l’intention de Henry Kissinger, conseiller à la Défense, comportaient des expressions telles que : « Les gens devraient être envoyés au bûcher pour ce genre de choses… » et « envoyons ce fils de pute en prison ». Après avoir échoué à faire en sorte que le New York Times arrête de publier volontairement, le procureur général John Mitchell et le président Nixon ont requis et obtenu une injonction de la cour fédérale intimant au journal de cesser de publier des extraits. Il fit appel de la décision émise et l’affaire commença (rapidement) son cheminement à travers le système judiciaire. ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Pentagon_Papers ) 

Plus récemment, il a pris position contre la guerre en Irak et pour soutenir le site WikiLeaks. Daniel Ellsberg est également favorable à une nouvelle enquête indépendante sur les attentats du 11 septembre 20014.

Le 17 décembre 2012, Daniel Ellsberg fonde, avec notamment John Perry Barlow, la Freedom of the Press Foundation, une association de soutien et de financement d'actions d'intérêt public axées sur la liberté d'expression et la liberté de la presse5,6. Cette organisation a ainsi levé des fonds pour retranscrire l'intégralité du procès de Bradley Manning7, le soldat américain accusé d'avoir transmis 250 000 câbles diplomatiques américains et 500 000 rapports de l'armée américaine concernant la seconde guerre de l'histoire contemporaine de l'Afghanistan et de la guerre d'Irak à Wikileaks ; l'armée américaine ayant refusé de publier les transcriptions.

Le 10 juin 2013, Daniel Ellsberg publie, dans les colonnes du quotidien britannique The Guardian, une tribune titrée « Edward Snowden: saving us from the United Stasi of America »8, traduite en français et reprise, le 26 juin 2013, sous le titre « Aux États-Unis, une cybersurveillance digne d'un État policier », dans les colonnes du quotidien français Le Monde9, dans laquelle il estime légitime l'action menée par le lanceur d'alerte Edward Snowden et indique que les programmes de surveillance de la NSA constitueraient, selon ses vues, une « activité dangereuse et anticonstitutionnelle », et où il conclut que « cette invasion massive de la sphère privée des Américains et des citoyens étrangers ne [contribuerait] en rien à notre sécurité » et « [mettrait] en danger les libertés mêmes que nous tentons de protéger ».

Reconnaissance

Daniel Ellsberg est récipiendaire du prix Nobel alternatif en 2006, « pour avoir placé la paix et la vérité en premier, au mépris de risques personnels considérables, et avoir consacré sa vie à inspirer les autres à suivre son exemple ».

Filmographie

 
 

Assange a publié des «preuves des crimes de guerre commis par les USA»  

Assange a publié des «preuves des crimes de guerre commis par les USA»

«C’est un héros, pas un criminel», des journalistes et des militants des droits de l’Homme qui ont travaillé avec le site de lancement d’alertes WikiLeaks n’ont pas tardé à réagir à la nouvelle de l’arrestation de Julian Assange qui peut conduire à son extradition vers les États-Unis où il pourrait être condamné à la peine capitale.

La décision du gouvernement équatorien de livrer Assange à la police britannique est une «violation flagrante de sa citoyenneté équatorienne et des droits d’asile», considère dans son commentaire à Sputnik le militant des droits de l'Homme britannique Peter Tatchell qui a coopéré avec le site WikiLeaks. Il pense que l’Équateur a manqué son devoir de protéger son citoyen.

Le pronostic qu’il livre n’a rien d’optimiste:

«L’arrestation d’Assange le mettra dans le risque d’extradition vers les États-Unis, où, très probablement, il confrontera des accusations qui mèneraient à son emprisonnement pour 30 ans ou plus. Un grand jury secret a été convoqué pour préparer un acte d’accusation contre Assange et les principaux officiels de Trump ont déclaré que poursuivre Assange était une priorité».

Et de souligner qu’en effet, Julian Assange n’a fait fuiter aucune information. «Il a publié les fuites de Chelsea Manning, tout comme The Guardian et New York Times […] et des preuves des crimes de guerre commis par l’Amérique. C’est un héros, pas un criminel», insiste-t-il.

M.Tatchelle estime que le gouvernement britannique devrait refuser de faire ce que le gouvernement Trump exige. Il devrait désormais donner des garanties publiques assurant qu’Assange ne sera pas remis aux autorités américaines.

«Son extradition vers les États-Unis n'est pas dans l'intérêt public», conclut-il.

Exemple de Snowden

Bien que ce scénario était envisagé depuis longtemps, cette tournure des évènements était à éviter, déclare pour sa part à Sputnik Israel Shamir, journaliste qui a travaillé avec WikiLeaks. Il considère que cette nouvelle est «soudaine, stupéfiante, triste, amère et tragique».

Il pense que derrière la décision de Londres se cache la volonté de Washington. Quant à la position de l’Équateur, Shamir explique que ce pays est «gouverné par un Président très "mal réussi", qui a trainé devant le tribunal même l’ancien Président de l’Équateur Correa, qui avait permis [à Assange, ndlr] de trouver asile dans l’ambassade».

Et d’attirer l’attention sur la situation du lanceur d’alerte Edward Snowden qui a obtenu un asile temporaire en Russie.

«En général, cela rappelle encore une fois au monde entier que l'asile ne peut être obtenu qu'à Moscou.
Il existe également à Moscou des inconvénients qui, à un moment donné, semblaient peut-être plus fastidieux. Après tout, nous n'entendons jamais Snowden, nous ne le voyons pas, il a pratiquement disparu depuis».

Le fondateur du site lanceur d'alertes WikiLeaks, Julian Assange, a été arrêté ce jeudi 11 avril par la police britannique à l'ambassade d'Équateur à Londres. Il a été livré dans la journée à la Cour des magistrats de Westminster.

S’il est extradé vers les États-Unis, Julian Assange pourrait être condamné à la peine de mort pour la publication de documents secrets, estiment certains experts. Toutefois, selon le ministère de la Justice des États-Unis, il n’encourt que jusqu’à 5 ans de prison.

Le Président équatorien, Lenin Moreno, a déclaré que Londres lui a garanti qu’il ne sera pas extradé vers les États-Unis où il peut être exposé à la tortures, voire même être condamné à la peine capitale.

https://fr.sputniknews.com/international/201904111040699043-arrestation-assange-proches-wikileaks-reaction/
 
 
 
JUAN BRANCO – « Quand on a voulu me corrompre… » – (Mars 2019) -Commentaire de Gringo : Juan Branco est ce jeune homme de 29 ans qui milite pour les grandes causes en étant avocat de Julian Assange ou encore Maxime ...
 
 
 
Julian Assange a été arrêté pour ceci… - Liste non exhaustive des raisons pour lesquelles Julian Assange est un héro : ../ Afghanistan_OEF_Property_List/ 01-Jan-1984 01:01 - Charterhouse/ 01-Jan-1... 
 
 
Julian Assange et WikiLeaks : merci d’avoir rendu les États plus transparents ! - Le monde est devenu meilleur depuis que les États ont plus que jamais des difficultés à garder des secrets. L’article Julian Assange et WikiLeaks : merci...
 
 
La Libye s’enfonce dans la guerre civile, mais le pompage du pétrole continue - * «En terme de préhistoire, on parle de l’âge de pierre, de l’âge du fer, de l’âge du bronze. En survolant toute l’histoire de l’humanité, ne devrait-on ..
 
 
et pour quelle raison ce pays est détruit ???
 
 
 

Des hackers propalestiniens ont piraté le Mossad

Des hackers propalestiniens ont piraté le Mossad
C'est un évènement majeur relevant de l'actualité géopolitique et numérique mais vous n'en avez certainement pas entendu parler en France.

Du dimanche 7 au dimanche 14 avril, des hackers propalestiniens -basés à travers le monde- mènent "l'opération Israel 2019" : une vaste et coordonnée manoeuvre de pénétration et de blocage de sites officiels israéliens.
http://www.alterinfo.net/Des-hackers-propalestiniens-ont-pirate-le-Mossad_a146544.html
 
 

Il avait diffusé la SEULE vidéo -CENSURÉE par la police- du terroriste NON IDENTIFIABLE du 13 novembre 2015 : Yann Abdelhamid Mohamadi, condamné aujourd'hui pour escroquerie, va en prison {https://t.co/G4rypTc07W} pic.twitter.com/3yCVqO4EFh

Prison ferme pour Yann Abdelhamid Mohamadi
CE TERRORISTE DU 13-NOVEMBRE RESSEMBLAIT À UN MILITAIRE : LES MÉDIAS VOUS CACHENT L'INFO

Le 30 avril 2016, Panamza publiait une vidéo-choc (visionnée par 340 000 internautes, + de 650 commentaires) révélant un fait troublant : la silhouette du tireur aperçu dans la vidéosurveillance du Casa Nostra -lors des attentats du 13 novembre 2015- NE CORRESPOND PAS à celle des trois terroristes du commando des terrasses {
https://youtu.be/1KRF6Hcw5zY?t=211}.

Cette flagrante discordance visuelle entre le profil du tireur (corps massif, de type barbouze paramilitaire, contrairement à la silhouette plus petite du djihadiste Chakib Akrouh) n'a JAMAIS été soulignée par la presse traditionnelle {
https://youtu.be/WDeLNRTx5Mg}.

À noter, également : le bref passage-clé de la vidéosurveillance (au cours duquel le tueur est visible) n'a JAMAIS été diffusé dans son intégralité à la télévision française.

Aujourd'hui, mardi 9 avril 2019, la plupart des médias couvrent le procès de Yann Abdelhamid Mohamadi, ex-gérant du restaurant Casa Nostra qui fut lourdement condamné en juin 2018 pour avoir vendu les images de vidéosurveillance de la fusillade (aucun mort, aucun blessé) de son restaurant à un quotidien anglais {
https://www.bfmtv.com/police-justice/attentat-du-13-novembre-accuse-d-etre-une-fausse-victime-le-gerant-du-casa-nostra-devant-la-justice-1669337.html; https://tourcoing.maville.com/actu/actudet_-13-novembre.-des-peines-aggravees-en-appel-pour-avoir-vendu-des-videos-de-l-attentat_54135-3457967_actu.Htm; https://www.lemonde.fr/attaques-a-paris/article/2017/04/27/video-du-casa-nostra-la-detresse-des-victimes-face-a-des-prevenus-sans-memoire_5118420_4809495.html}.

AUCUN journaliste de la presse traditionnelle n'aborde la question (pourtant pointée du doigt par de nombreux internautes ayant commenté la vidéo de Panamza) du profil discordant du terroriste.

De même, AUCUN média mainstream n'avait tenté de connaître le motif du CRYPTAGE de la vidéosurveillance du restaurant par la police, alors supervisée par Bernard Cazeneuve -un proche des réseaux israéliens, aujourd'hui membre du groupe occulte Bilderberg {
https://youtu.be/1KRF6Hcw5zY?t=318; http://www.panamza.com/01032019-cazeneuve-menace-panamza/}.

 

«La police et la gendarmerie ne sont pas malades du suicide», selon Christophe Castaner

 

Le blé français : ergot sum. - *L’ Égypte rejette un cargo de blé français à cause d’un niveau excessif d’ergot.* (via @Reuters). En 2016, *l'Égypte, premier importateur mondial de bl...

 

 
DOCUMENTAIRE SUR L'HISTOIRE DE LA PECHE EN FRANCE:  VENTS CONTRAIRES https://greenpeacefilmfestival.org/film/vents-contraires-histoire-peche/
 
 
 
 
 
ET LA PALME DE LA CONNERIE EST DESCERNEE A....
 

Oubliez vos tables de multiplication : voici une nouvelle méthode bien plus efficace - Des mathématiciens ont mis au point un algorithme pour multiplier deux nombres entiers beaucoup plus rapidement qu'avec une opération classique. De quoi dr...

 

La maire de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, cachait 102 lingots d'or au Luxembourg

 
 
102 lingots d'or et 865.300 euros en cash. Soit 2,86 millions d'euros au total. Entre le 16 octobre 2008 et le 23 avril 2009, un mystérieux émissaire aurait discrètement vidé le compte de la maire de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud (Les Républicains), au Luxembourg. Joëlle Ceccaldi-Raynaud n'est pas poursuivie dans l'enquête sur le marché du chauffage de La Défense

https://www.rtl.fr/actu/politique/la-maire-de-puteaux-joelle-ceccaldi-raynaud-cachait-102-lingots-d-or-au-luxembourg-7779777367

---------------------------------------------------

POUR LE PLAISIR DES YEUX
 
Pour ne pas oublier
que des SALOPARDS payent
des CONNARDS de braconniers
pour assouvir leur plaisir
 pervers.
 
Résultat de recherche d'images pour "animaux"
 
 
Résultat de recherche d'images pour "animaux"
Résultat de recherche d'images pour "animaux"
Image associée
 
 
Résultat de recherche d'images pour "animaux"
 
Résultat de recherche d'images pour "animaux"
 

 

 ---------------------------------------------------

NATURE EN DANGER
 
 

Surpêche : enquête sur une catastrophe en cours

Paris Match | Publié le 10/03/2019 
Murielle Bachelier
La surpêche vide la mer de ses poissons, la transformant peu à peu en un désert liquide.
La surpêche vide la mer de ses poissons, la transformant peu à peu en un désert liquide. Getty Images

Les ressources maritimes s’épuisent, surexploitées par une pêche aveugle qui prend dans ses filets beaucoup plus que la nature peut offrir. Le poisson a-t-il encore un avenir dans notre assiette ? Enquête.

« C’est trop tard pour être pessimiste. » C’est avec cette déclaration choc que le biologiste Philippe Cury, directeur de recherche à l’IRD (Institut de recherche pour le développement) auprès des instances européennes, résume une situation qui prend l’eau depuis trop longtemps. Dès 2008, ce scientifique français mondialement reconnu lançait un premier signal d’alerte avec son ouvrage « Une mer sans poissons » (éd. Calmann-Lévy). Une décennie plus tard, la tragédie qui se joue sous la surface reste froidement la même. Des ressources qu’on pensait inépuisables sont poussées au bord de l’effondrement par une surpêche qui ne laisse aucune chance aux poissons. Car les chiffres sont inquiétants.

 

Environ 33 % des stocks mondiaux sont totalement surexploités, et on grimpe jusqu’à 66 % des réserves exploitées au maximum selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO en anglais). La population des grands requins blancs a diminué de 75 % dans l’Atlantique Nord-Ouest, celle de la morue de 99,9 % dans l’Atlantique Nord, le saumon a quasiment disparu de l’océan Atlantique, les réserves de mérous se sont effondrées à plus de 80 % en Afrique de l’Ouest. Les oiseaux marins, affamés faute de poissons, disparaissent, comme les manchots en Afrique du Sud ou les macareux en mer du Nord. Selon le Fonds mondial pour la nature (WWF), si on continue à ce rythme, la surpêche videra les océans d’ici à 2048.

Lire aussi:Les mensonges sur le thon rouge

Chaque année, ce sont environ 100 millions de tonnes de poissons qui sont pêchés dans le monde, un chiffre qui baisse. Pour la première fois cette année, la FAO reconnaît une diminution des captures d’espèces sauvages en mer.
« Les progrès technologiques des navires encouragés par les Etats ont permis l’essor d’une pêche industrielle néfaste pour l’environnement depuis les années 1980 », estime Philippe Cury. La méthode la plus utilisée dans le monde est le chalut. Un impressionnant filet en forme d’énorme entonnoir dont l’ouverture est maintenue béante pendant que le bateau le traîne en raclant les fonds (chalut de fond) ou en poursuivant les bans de poissons vivant en surface (chalut pélagique). Mais il existe bien d’autres méthodes agressives, comme la drague – des casiers rigides traînés, opérant un labourage massif des profondeurs pour capturer les coquilles Saint-Jacques – ou la senne, un redoutable filet encerclant les poissons, utilisé notamment pour le thon.

Parmi les victimes des filets industriels, on trouve des dauphins

En réalité, ces « bulldozers des mers » attrapent tout sur leur passage ; impossible d’opérer une sélection des espèces. Le tri se fait après, sur le pont du bateau, où l’on rejette à la mer les indésirables morts. Ces prises « accessoires », comme on les appelle, sont loin de l’être et pourraient représenter un tiers des captures mondiales, selon la FAO. Un gâchis inacceptable. La seule méthode qui garantit le moins de prises non désirées est la pêche artisanale, qui exploite de manière durable et écologique les ressources marines.

Parmi les victimes des filets industriels, on trouve des dauphins. Chaque hiver, un millier de carcasses viennent s’échouer sur notre côte atlantique. L’hécatombe risque de battre tristement un record cette année. Entre janvier et février, l’observatoire Pelagis a déjà dénombré 400 dauphins morts le long du golfe de Gascogne, un chiffre encore jamais atteint sur cette période. D’après la fédération France Nature Environnement, les chalutiers pélagiques attrapant le bar dans cette zone sont responsables de ce massacre. En hiver, les deux espèces s’y concentrent. Afin de sauver les dauphins, l’association a demandé au gouvernement français l’interdiction de la pêche au bar à cette saison dans la région. Si certains chalutiers s’équipent désormais de « pingers », des balises sonores agissant comme des repoussoirs de dauphins, les chiffres prouvent que ce n’est pas suffisant.

Pourtant, des solutions existent

« Comme le poisson se fait rare, les navires industriels pêchent toujours plus loin et plus profond, cela coûte cher en gazole ; ils y arrivent uniquement grâce aux subventions. En Europe, elles sont accordées à ceux qui ont les méthodes les plus destructrices et les moyens de faire du lobbying. Un dossier de subvention est compliqué à monter, les petits pêcheurs n’ont aucune chance d’y arriver. La concurrence est trop rude pour eux », déplore Frédéric Le Manach, directeur scientifique de l’association Bloom, qui œuvre pour la protection des océans. Le dernier combat gagné par Bloom n’est pas des moindres puisque Strasbourg vient d’annoncer l’interdiction de la pêche électrique en Europe en 2021. Une victoire certes, mais en demi-teinte pour les artisans pêcheurs du nord de la France, qui vont subir pendant encore trois ans l’impitoyable compétition de la flotte néerlandaise, adepte de l’électrification des fonds.

Pourtant, des solutions existent. Aux Etats-Unis, des subventions sont désormais accordées aux chalutiers qui font des efforts pour être davantage sélectifs dans leurs captures, une mesure incitative à saluer. D’autres pistes sont envisageables. Pour Philippe Cury, « il suffit de bien évaluer les ressources pour ajuster les prises aux recommandations des scientifiques avec une politique de quotas. Cela a fonctionné pour le thon rouge, qui revient doucement en Méditerranée. Utilisons la technologie pour protéger le vivant et non le détruire. »

Comment bien consommer son poisson

L’écologiste Claire Nouvian est la présidente de l’association Bloom, œuvrant pour la préservation des océans, et membre fondateur du parti Place publique, un choix politique pour lutter contre les lobbys de la pêche. Elle nous livre ses conseils simples pour bien consommer du poisson.

Paris Match. Que faut-il regarder en premier chez le poissonnier quand on achète du poisson ?
Claire Nouvian. La méthode de pêche écrite sur les étiquettes ! Le poissonnier comme les grandes surfaces ont l’obligation de mentionner comment a été pêché le poisson. Privilégiez les pratiques des artisans pêcheurs, comme la pêche à la ligne ou aux casiers droits, et éviter toutes les méthodes industrielles responsables de l’épuisement des ressources, comme le chalut, la drague, la bolinche, la pêche électrique, la senne danoise.

Peut-on se fier aux labels ?
Malheureusement non ! En ce qui concerne le poisson, le seul existant n’a aucune valeur. Le label MSC estampillé en bleu ne veut rien dire. Labelliser est devenu un business, le cahier des charges n’est pas suffisamment strict pour répondre aux exigences de pêche durable.

Quels sont les autres réflexes à adopter ?
Comme pour la viande, il faut réduire sa consommation. D’une part, le poisson disparaît des mers et d’autre part, l’aquaculture participe à la pollution des océans et à la raréfaction des ressources vitales de certains pays d’Afrique ou d’Amérique du Sud, causant des problèmes de sécurité alimentaire. Pour répondre à l’appétit des poissons d’élevage, on pêche dans ces zones, affamant des populations entières.

--------------------------------------------

ENVIRONNEMENT/CLIMAT
 
Un exemple remarquable : la Norvège dit non à des milliards de dollars pour protéger l’environnement - La Norvège a abandonné son projet de forage dans l’Arctique en faveur de l’environnement. Un projet qui aurait pourtant pu rapporter au pays une somme as...
------------------------------------------------------

SANTE

Cet additif alimentaire diminue nos défenses immunitaires contre la grippe ! - Une récente étude américaine a conclu qu’un additif alimentaire a été identifié comme agissant négativement sur les défenses naturelles humaines contre le ...

Maladie de Lyme: une association française lance l'alerte contre «un sida bactérien»https://fr.sputniknews.com/france/201904101040691211-maladie-lyme-association-france-droit-de-guerir-sida-matthias-lacoste/ 

------------------------------------------------------------

ECONOMIE 
 
Les lignes de défense de la France seraient-elles enfoncées ?… - Rappelons qu'avec Alexandre Mirlicourtois nous sommes à la date du 15 mai 2012, et qu'il nous explique en quoi consiste le « modèle allemand » de développe...
 
 La schizophrénie des marchés. Ou on confond l’imaginaire des marchés et le réel de l’économie. - Depuis 2008, les médias et les responsables popularisent l’idée de l’alternative risk-on /risk-off. La mise en risk-on signifierait que le goût du risque r...
 
Pour entretenir les voies, SNCF Réseau investit dans le numérique - Futur Patrick Jeantet mise sur la maintenance prédictive pour faire des économies et surveiller l’état du réseau ferroviaire français, a-t-il affirmé dans ...
 
Privatisations : Datagueule ne fait aucun cadeau au gouvernement « En Marché » - « Pourquoi céder aux intérêts privés ce qui appartient à la collectivité ? », s’interroge les membres de #Datagueule dans sa dernière vidéo. L’équipe y ill..
 
 
Marché boursier US : l’aveu du 6 mai 2010 - Par Stratediplo – Le 31 octobre 2018 – Source Stratediplo Non, la bourse, temple du capitalisme, n’est pas un lieu de libre établissement des prix à la ren...
-------------------------------------------------
 

POLITIQUE FRANCE    

 

                                                        par Paul
Malgré l'escalade répressive du gouvernement, l'accumulation de lois qui aggravent pour tous les conditions de vie, qui détruisent les droits et libertés ; la mobilisation s'enracine pour changer le système incarné par Macron !

nous adressons au peuple dans son ensemble.

À la suite de la 1ère assemblée de Commercy, environ 200 délégations présentes poursuivent leurs combats contre les politiques d'extrémisme libéral pour la Liberté, l'Égalité et la Fraternité !


Malgré l'escalade répressive du gouvernement, l'accumulation de lois qui aggravent pour tous les conditions de vie, qui détruisent les droits et libertés ; la mobilisation s'enracine pour changer le système incarné par Macron !

Pour seule réponse aux aspirations convergentes des gilets jaunes et autres mouvements de luttes, le gouvernement panique et oppose une dérive autoritaire.

Depuis 5 mois, partout en France, sur les ronds-points, les parkings, les places, les péages, dans les manifestations, au sein de nos assemblées : nous continuons à débattre, à nous battre contre toutes les formes d'inégalités, d'injustice, de discriminations, et pour la solidarité et la dignité.

Nous revendiquons

- l'augmentation générale des salaires, des retraites et des minimas sociaux ;

- des services publics pour toutes et tous.

Notre solidarité et nos luttes vont tout particulièrement aux 9 millions de personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté.

Conscients de l'urgence environnementale, nous affirmons « Fin du monde, fin du mois, même logique, même combat ! »

Face à la mascarade du grand débat, face à un gouvernement non représentatif et au service d'une minorité privilégiée, nous mettons en place les nouvelles formes d'une démocratie directe.

Concrètement, nous reconnaissons que l'Assemblée des assemblées peut recevoir des propositions issues des assemblées locales et émettre des orientations

(comme l'appel de la première Assemblée des Assemblées de Commercy) Ces orientations sont ensuite systématiquement soumises aux groupes locaux.

L'Assemblée des assemblées réaffirme son indépendance à l'égard des partis politiques, des organisations syndicales, et ne reconnaît aucun leader auto-proclamé.

Pendant 3 jours, en assemblée plénière et par groupes thématiques, nous avons toutes et tous débattu et élaboré des propositions sur nos revendications, actions, moyens de communication et de coordination.

Nous nous inscrivons dans la durée et décidons d'organiser une prochaine assemblée des assemblées en juin.

Afin de renforcer le rapport de force, de mettre l'ensemble des citoyennes et citoyens en ordre de bataille contre ce système, l'Assemblée des assemblées appelle à des actions dont le calendrier sera prochainement diffusé par le biais d'une plate-forme numérique dédiée et sécurisée.

L'Assemblée des assemblées appelle à élargir et renforcer les assemblées locales souveraines et à en créer de nouvelles.

Nous appelons l'ensemble des Gilets Jaunes à dffuser cet appel et les conclusions de notre Assemblée.

Les résultats des travaux réalisés en plénière sont mis à disposition des assemblées locales pour alimenter les actions et les réflexions des assemblées.

Nous lançons plusieurs appels : sur les Européennes, les assemblées citoyennes et populaires locales, contre la répression et pour l'annulation des peines des prisonniers et condamnés du mouvement.

Il nous semble nécessaire de prendre un temps de 3 semaines pour mobiliser l'ensemble des Gilets Jaunes et convaincre celles et ceux qui ne le sont pas encore !

Nous appelons à une semaine Jaune d'actions à partir du 1er Mai.

Nous invitons toutes les personnes voulant mettre fin à l'accaparement du Vivant à assumer une conflictualité avec le système actuel, pour créer ensemble, par tous les moyens nécessaires un nouveau mouvement social écologique populaire.

La multiplication des luttes actuelles nous appelle à rechercher l'unité d'action.

Nous appelons à tous les échelons du territoire à combattre collectivement pour obtenir la satisfaction de nos revendications sociales, fiscales, écologiques et démocratiques.

Conscients que nous avons à combattre un système global, nous considérons qu'il faudra sortir du capitalisme.

Ainsi nous construirons collectivement ce fameux « toutes et tous ensemble » que nous scandons et qui rend tout possible : nous construisons toutes et tous ensemble, à tous les niveaux du territoire.

Le pouvoir du Peuple, par le Peuple, pour le Peuple.

Ne nous regardez pas, rejoignez-nous !

L'assemblée des Assemblées des Gilets Jaunes

 

L'UNION FAIT LA FORCE 

GJ et récupération par de vieux syndicats. - Place de la République, hier, des drapeaux, des fanions et des ballons...CGT et FO... Peu de monde, des bus qui roulaient. Le bus 56, aller et retour, pour...

 

VIDEO DES G.J. https://www.blogger.com/video.g?token=AD6v5dytR3Vr5haHNOfCUihghGtQmCTB5TbRQ3euzEUt_lGHiC7BPJ5FM7ozmx0aEc3AFPSvW5g9R1FdKLuj2Sq7ByvfHyeWpr_2TCgicc-ZwQf0_S34nX2IDI2R63zDqooOIZeHlX45

 

Gilets Jaunes : Avant la révolution ? François Boulo, par Thinkerview - Source : Thinkerview, Youtube, 25-02-2019  Source : Thinkerview, Youtube, 25-02-2019 Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réfl...

 

Acte XXII: Ce CRS affirme toucher 500€ par weekend de mobilisation 

 

Suicides dans la police : Christophe Castaner annonce la mise en place d’une «cellule de vigilance» - Christophe Castaner le 22 Février 2019. (photo Twitter @CCastaner) Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner s’est rendu à l’hôpital des gardiens de l...

 

---------------------------------------------------------

POLITIQUE ETRANGERE 
 
------------------------------------------------------------
ZONE DE GUERRE
 
 
 
 
 
Haro sur le Venezuela - Par Stratediplo – Le 1er mars 2019 – Source stratediplo On s’interroge sur les tenants et les aboutissants de l’imminente entrée en guerre des États-Unis d...
 
 
 
En Algérie, “le pouvoir teste la manière forte” - Le huitième vendredi de mobilisation contre le système politique en place a été marqué par des rassemblements massifs mais aussi par des heurts à Alger. Po...
 
 

La police algérienne annonce avoir déjoué un attentat terroriste et arrêté des étrangers

Algérie : Des magistrats décident de boycotter la supervision des présidentielles 2019 - [image: Algérie : Des magistrats décident de boycotter la supervision des présidentielles 2019] Le Club des juges a annoncé sa décision ...
 
 
L’état-major libanais dénonce une double violation de ses frontières par Israël - Un drone israélien a violé samedi 13 avril l'espace aérien libanais alors qu’une vedette militaire israélienne s’était elle aussi introduite dans l'espace ...
 
------------------------------------------------------------------

FAITS DIVERS DE PRINTEMPS

Marseille : Des tirs font 2 blessés dont un adolescent de 13 ans dans un état critique - *Le pronostic vital de l’adolescent est engagé.* Une nouvelle fusillade a éclaté à Marseille ce samedi soir vers 17 heures. Elle a eu lieu sur le bouleva...

 

Un couple condamné pour avoir détourné 586.000 euros de la solde des militaires via le logiciel Louvois - Certes, le Logiciel unique à vocation interarmées de la solde [LOUVOIS] a été à l’origine d’innombrables dysfonctionnements dans le paiement des soldes d...

----------------------------------------------------------------

TECHNOLOGIE

 
Le plus grand avion du monde fait son baptême de l'air - La société américaine Stratolaunch a annoncé samedi avoir effectué au-dessus d'un désert californien le premier vol d'essai du plus grand avion du monde, d...
 
 

GRDF impose le compteur gazpar par la force, l'installe en l'absence des habitants, mais prétend...

 

PREUVES SUPPLÉMENTAIRES POUR REFUSER TOUS COMPTEURS COMMUNICANTS, LA 5G & LES SMART-CITIES !

 
 
PREUVES SUPPLÉMENTAIRES POUR REFUSER TOUS COMPTEURS COMMUNICANTS, LA 5G & LES SMART-CITIES !

 

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES PAR CAMBRONNE

 

RAPPEL   ENTRE 2017 ET 18 IL Y A EU + DE 10 000 INCENDIES EXPLOSIONS ET 4 MORTS DANS LES INCENDIES LINKY..................

 

TEXTES DE LOI ET CASSATION

 

Problème sanitaire

En premier lieu, les radiofréquences CPL émises par les compteurs Linky et permettant le transfert d’informations à distance posent un grave problème sanitaire, car elles sont officiellement reconnues comme potentiellement cancérigènes. (rapport OMS)

 

L’infrastructure du système Linky injecte 24H/24H des radiofréquences CPL dans le circuit électrique des habitations, dont les câbles électriques n’ont pas été prévus pour cela. De plus, sur chacun des 740 000 transformateurs de quartiers, des modules GPRS 2G+, émetteurs de micro-ondes, seront installées quasiment à hauteur d’homme.
Nous, qui sommes devenus électrosensibles dans le niveau ambiant actuel d’exposition électromagnétique et radioélectrique, qui pourtant respecte les lois françaises en vigueur, sommes la preuve vivante que les normes actuelles ne protègent pas la santé de l’être humain.

 

Nous vous rappelons que la dangerosité des radiofréquences et des micro-ondes est officiellement reconnue depuis le 31 mai 2011 par le Centre international de recherche sur le cancer (qui dépend de l’OMS), qui les a classées dans la catégorie 2B « potentiellement cancérogènes » (Pièce 3.)
Toute personne atteinte de cancer après l’installation d’un compteur Linky ou de tout autre dispositif communicant dans son logement ou immeuble sera donc en droit de mettre en cause la responsabilité de ce compteur ou de ce dispositif communicant dans sa pathologie.


De plus, en 2013, l’ANSES a reconnu des effets biologiques certains sur la santé, notamment certaines tumeurs cérébrales dues aux radiofréquences. Cette Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail a donc conseillé de réduire les niveaux d’exposition 


Or, une thèse de l’Université Européenne Télécom Bretagne sur les caractéristiques techniques du CPL indique que tous les câbles électriques et les appareils d’un habitat ré-émettent les radiofréquences CPL (Pièce 6).
Il est impossible dans une habitation de se tenir à plus de deux mètres de tous les appareils et câbles électriques. Nous pouvons donc conclure que chaque citoyen français sera impacté 24H/24 à son domicile et partout où il sera rendra.

 

Le nombre des dégâts électriques explose en France – ONSE – coût : 1 milliard d’euros ! 2 juillet 2018

 

 

Problème de responsabilité en matière d’assurance
L’ensemble des compagnies de réassurances exclut la prise en charge en
Responsabilité Civile des dommages liés aux ondes électromagnétiques.

LES ONDES CPL TRAVERSENT LES MURS

 

Dans ses contrats, ERDF indique : « L’installation électrique intérieure du client commence aux bornes de sortie du disjoncteur de branchement. Elle est placée sous la responsabilité du client. » Les câbles du réseau électrique des particuliers n’étant pas conçus pour faire passer les radiofréquences du CPL.



LES BOITIERS NE SONT PAS MIS AUX NORMES U.E.

 

En cas d’incendie électrique il existe un vide juridique en ce qui concerne la responsabilité en matière d’assurance.

 

 

Vu la Charte Européenne des Droits Fondamentaux :
Article 35 : « Toute personne a le droit d'accéder à la prévention en matière de santé
… … Un niveau élevé de protection de la santé humaine est assuré dans la définition et la mise en œuvre de toutes les politiques et actions de l'Union,
Article 37 : « Un niveau élevé de protection de l'environnement et l'amélioration de sa qualité doivent être intégrés dans les politiques de l'Union et assurés conformément au principe du développement durable,

Vu la Loi Abeille n° 2015-136 du 9 février 2015 parue au JO n° 34 du 10 février 2015, relative à la sobriété, à la transparence, à l’information et à la concertation en matière d’exposition aux ondes électromagnétiques qui vise à modérer l’exposition du public aux ondes électromagnétiques,

  


 

·  Fiche incendie et système Linky – par un Officier supérieur honoraire de Gendarmerie (suite lettre FNCCR) 15 mai 2018

 

·  Incendie : le compteur LINKY a très probablement fait son second mort 11 avril 2018

 

·  RAPPEL BREF DES CAUSES DES INCENDIES LINKY 12 mars 2018

 

·  UN MORT dans un incendie à Perpignan… à cause du Linky ? 7 mars 2018

 

·  Le compteur Linky d’ENEDIS /EDF est plus dangereux, incendie des maisons, appartements d’immeubles et résidences HLM en toute impunité – on se croirait dans un thriller ! et liste incendies 2017 5 mars 2018

·

 SUITE INCENDIES D’ORIGINE ELECTRIQUE (suite) : du 28.02 au 04.03, une liste de 12 !!! du 04.03 au 19.03 j’en compte au moins 46 (page facebook) – on m’en témoigne 3 autres – 16.03 à 19.03 – 4 mars 2018

 

 

·  INCENDIE ALENCON SUITE SUITE : PHOTOS : 7 compteurs LINKY brûlent à Alençon : la presse est muette ! Manif le 19 février : la presse ne dit toujours rien sur les incendies de Linky !! VOIR CARTE 12 février 2018

Sommaire

1. La création d'un danger pour la personne

1. L'exposition délibérée d'autrui à un risque grave

2. Le délaissement d'une personne mineure ou hors d'état de se protéger

3. La privation de soin ou d'aliment envers un mineur

2. L'indifférence au danger subit par la victime

1. L'omission d'empêcher une infraction

2. L'omission de porter secours

3. L'omission de provoquer les mesures permettant de combattre un sinistre

Extraits

[...] D'où la difficulté de la détermination du risque qui doit être pris en compte et déterminer à partir de quel moment l'auteur du risque devient pénalement responsable et jusqu'à quel niveau admettre la prise de risque. Le risque doit exposer directement la victime à un risque immédiat de mort ou de blessures graves. L'appréciation et la preuve de ce risque dépendent uniquement du pouvoir d'interprétation des juges du fond. La difficulté est que, par hypothèse, le risque ne s'est pas réalisé. [...]

 

[...] Le but n'est pas d'encourager la prise de risque, mais d'éviter l'indifférence. Par exemple, une femme s'était abstenue d'intervenir pour empêcher les relations sexuelles entre son mari et leurs filles adoptives, allant même jusqu'à s'absenter pour ne pas y assister. Le texte n'impose pas pour autant l'obligation de dénoncer un projet criminel ou délictuel. Le fait de ne pas dénoncer ce projet est prévu par un autre texte (l'article 434-1 non-dénonciation de crime qui ne peut être retenu que si les éléments constitutifs sont retenus), en sachant que 434-1 est restrictif puisque n'est pas réprimée la non-dénonciation de faits commis par des proches parents. [...]


 

[...] On a alors retenu le délai de mise en danger volontaire de la vie d'autrui par le fait que les chiens avaient déjà agressé des personnes par le passé. L'appréciation des juges du fond est déterminante dans la matière, même si la Cour de cassation se réserve le droit de contrôler la bonne qualification des faits. b. L'élément moral du délit Il est composé de deux éléments : l'existence préalable de l'obligation particulière de sécurité ou de prudence imposée par la loi ou le règlement, et d'autre part, il faut que l'agent ait violé de façon manifestement délibérée ces deux éléments. [...]


 

[...] Cette intention est la volonté d'abandonner la personne à son sort de manière délibérée. L'infraction n'est donc pas constituée si l'auteur a commis une négligence ou une imprudence. Ce sont les juges du fond qui vont pouvoir déterminer si le délaissement est intentionnel (fait en connaissance de cause) ou s'il résulte d'une négligence. Par exemple, les juges ont pu décider que la mère d'une enfant de trois ans qui n'a pas signalé la disparition de celle-ci qui avait échappé à sa surveillance et qui se retrouvait sur la voie publique ne commet pas l'infraction de délaissement, puisque les juges ont considéré qu'il n'y avait qu'une négligence coupable, mais pas l'intention délibérée d'abandonner l'enfant. [...]

[...] Pour pouvoir être réprimé d'omission d'empêcher une infraction, il faut que l'agent ait eu connaissance du projet de commission d'infraction. Dans certains cas, elle va permettre de réprimer des situations de complicité passive. Pour être complice, il faut faire un acte positif (223-6 est donc un complément de 121-7). Le but est de combler l'inconvénient de la théorie de la complicité. Les conditions de répression de cette infraction sont relativement restrictives. D'une part, l'agent ne sera puni que s'il pouvait empêcher par son action immédiate l'infraction. Il faut que l'on puisse encore intervenir. [...]

La mise en danger d’autrui

 

La mise en danger d’autrui est un sujet très large car dès qu’il y a une violation d’une obligation, une violation délibérée, l’exposition de danger de mort ou de blessure : on parle de mise en danger. Mes quels sont mes droits en tant que demandeur mais en tant que défendeur ?

Aujourd’hui, penchons-nous sur la mise en danger d’autrui à travers cette note de blog:

Le cadre juridique

Le code pénal sanctionne la violation d’une obligation particulière de prudence ou de sécurité, même en l’absence de tout résultat dommageable pour une personne déterminée.

Le législateur a ainsi créé un véritable délit formel qui peut jouer un rôle utile de prévention des accidents de la route et du travail.

Les violations d’une obligation particulière

La formule utilise l’élément matériel de l’infraction : le coupable doit avoir violé une obligation particulière de sécurité ou de prudence imposée par la loi ou le règlement au sens constitutionnel du terme, ce qui exclut les obligations imposées par des réglementations d’origine privée telle que règlement intérieur des entreprises ou règles applicables à des disciplines sportives.

La Cour de Cassation juge que le règlement s’entend des actes des autorités administratives à caractère général et impersonnel.

Mais, il n’est pas nécessaire que la violation de la disposition d’origine légale ou réglementaire soit, en toute hypothèse, « pénalement sanctionnée » en cas de violation pour servir de fondement aux poursuites s’il résulte de cette violation une mise en danger d’autrui.

Le texte ne veut pas sanctionner la simple inobservation d’un devoir général et la violation d’une disposition précise : comme les dispositions du code de la route par exemple.

L’infraction peut être distinguée de celle qui sanctionne les atteintes involontaires à l’intégrité physique ou psychique résultant de toute faute d’imprudence ou de négligence commise dans un cadre personnel ou professionnel. La Cour de Cassation juge d’ailleurs qu’il n’est pas possible de cumuler les poursuites de mise en danger d’autrui et de blessures involontaires aggravées pour les mêmes actes commis à l’égard des mêmes victimes.

Dans la jurisprudence, la notion d’obligation particulière est entendue de façon très stricte et précise, conduisant à de nombreuses relaxes.

Malgré l’existence de la violation d’une obligation particulière, la Cour de Cassation considère néanmoins qu’il n’est pas nécessaire de mentionner dans la citation le texte qui énonce l’obligation particulière dont la violation réalise le délit de mise en danger. On peut douter que ce silence permet une parfaite garantie des droits de la défense.

Le délit de mise en danger apparaît tantôt comme un délit de commissions qui consiste à faire ce que la loi interdit, tantôt comme délit d’omission qui consiste à ne pas faire ce que la loi ordonne.

Les violations manifestement délibérée

Par cette formule le texte désigne l’élément moral de l’infraction encore qualifiée de « dol éventuel » selon l’expression retenue par la doctrine. L’infraction suppose chez son auteur plus qu’une simple inattention ou négligence et moins que l’intention de provoquer la mort ou les blessures. La preuve de cette situation intermédiaire est délicate à rapporter.

La preuve du caractère manifestement délibéré de la violation découlera des constatations de fait propre à chaque affaire. La Cour de Cassation n’hésite pas à censurer toute décision qui n’établit pas clairement le caractère manifestement délibéré de la violation de l’obligation de sécurité.

La réitération de la violation d’une obligation de sécurité apporte très certainement la preuve de son caractère délibéré. Ainsi, en est-il des conducteurs de poids lourds qui empruntent des routes interdites à leur véhicule en raison d’un excès de poids, la preuve du caractère manifestement délibéré de la violation est due à l’existence de multiples panneaux d’interdiction et à la réitération de la violation renouvelée sur de nombreux kilomètres.

Il a été jugé que le fait de skier ou de surfer ne constitue pas automatiquement une imprudence fautive. En revanche, le fait de surfer à plusieurs reprises sur une piste fermée par des cordes et annoncée par des panneaux réglementaires traduit le caractère manifestement délibéré du comportement fautif.

L’exposition de danger de mort ou blessure

L’article 223-1 précise que les mises en danger d’une extrême gravité sont celle qui expose directement autrui à un risque immédiat de mort ou de blessures de nature à entraîner une mutilation ou une infirmité permanente.

Pour établir l’exposition directe, la Cour de Cassation impose au juge du fond de constater le lien de causalité entre la violation de l’obligation et le risque auquel autrui se trouvait exposé.

La formule laisse une place importante à l’appréciation du juge répressif. En effet, en l’absence de tout résultat dommageable matériellement constaté, il sera souvent difficile d’apporter la preuve que la personne se trouvait exposée à un risque de cette nature et que ce risque était direct et immédiat. La preuve de ce risque découlera des circonstances propres à chaque affaire.

Pour la Cour de Cassation, la mise en danger ne peut être présumée au seul constat de la violation d’une obligation particulière de prudence. Encore faut-il, que cette violation se manifeste de façon particulière.

La répression

L’infraction est punie d’un an d’emprisonnement et de 15 000 € d’amende, comme le prévoit l’article 223-1 du code pénal.

Si les risques auxquelles ont été exposés des personnes se réalisent, le manquement délibéré à l’obligation de prudence ou de sécurité constitue une circonstance aggravante de l’homicide involontaire ou des atteintes involontaires à l’intégrité physique.

Pour les personnes morales, elles encourent en principe une peine d’amende égale ou quintuple de celle prévue pour les personnes physiques.

il s’agissait de sanctionner ce qui aurait pu arriver

La Cour de Cassation ne fait ici que rappeler, dans la lignée d’une jurisprudence établie, qu’outre la nécessaire violation manifestement délibérée d’une obligation particulière de sécurité ou de prudence, c’est le comportement  dangereux ayant fait naître un risque pour autrui qui doit être caractérisé. (Crim. 19/04/00 n°99-87.234 ; Crim. 10/11/98 n°97-86.163)

 

Rappelons qu’en vertu de l’article 223-1 du Code pénal, la mise en danger d’autrui vise :

« Le fait d’exposer directement autrui à un risque immédiat de mort ou blessures de nature à entraîner une mutilation ou une infirmité permanente par violation manifestement délibérée d’une obligation particulière de sécurité ou de prudence imposée par la loi ou le règlement. »

La particularité pour cette infraction pénale est que la condamnation peut intervenir, sans que le risque se soit matérialisé par un dommage. Autrement dit,  sans que la mise en danger se soit traduite par un accident ou une maladie.

 

 

Une première en France contre le Linky : La justice interdit à Enedis d’entrer dans les domiciles sans autorisation - Les employés d’Enedis ne peuvent pas entrer dans les maisons ou les appartements sans autorisation pour installer les compteurs Linky. Il souhaitait ainsi...

 

VIDEO SUR LES RAVAGES LINKY https://youtu.be/8ZTiT9ZSg3Q 

 

Détails de la suppression d'un raccordement

Avant tout projet d'enlèvement de compteur électrique, vous devez appeler ENEDIS. Les opérateurs ENEDIS sauront vous renseigner sur la marche à suivre.

La prestation de suppression de raccordement inclut :

1.la rédaction de la Proposition Technique et Financière, qu'il est possible d'envoyer par courrier à ENEDIS ;

2.la mise hors tension de l’installation ;

3.les travaux de suppression du raccordement.

C'est une fois que ces actes sont réalisés sur la prestation est considérée comme effectuée.

La rédaction de la Proposition Technique et Financière (PFT) comprend l'offre technique, l'offre financière, et l'échéancier. A noter également que le délai d'envoi de la PTF peut être de six semaines maximum, à partir du jour où la totalité des documents ont été reçus par ENEDIS.

Délai et coût de suppression d'un compteur

 

· ENEDIS annonce 3 mois de délai standard de suppression d'un raccordement.

· ENEDIS ne diffuse pas de grille tarifaire concernant le coût de cette prestation, qui se fait donc sur devis.

 

 

 mercredi 20 juin 2018   Incendie d'un Compteur Linky à Montauban !  

 

 

Les techniciens d'Enedis et GRDF étaient à pied d'oeuvre ce matin./ Photo DDM, F.D

 

------------------------------------------------------------------------------------------

STOP LINKY GAZPAR 5G & SMART CITY par JBL1960


 Contre l’Agenda Oligarchique de dépopulation (Sarkozy et les compteurs intelligents) APPEL à RÉSISTANCE !

Je vous donnais les preuves nécessaires au format PDF ► l’Agenda Oligarchique de la dépopulation, Sarkozy et les compteurs intelligents, N° 92 de 17 pages ; pour bien comprendre que l'objectif réel du déploiement à marche forcée des compteurs communicants sur tout le territoire national ; AQUARIUS, pour l'eau, LINKY pour EDF/ÉNEDIS, GAZPAR pour GRDF/ENGIE couplé au déploiement de la 5G selon le calendrier oligarchique appelé AGENDA21 avait pour mission la dépopulation, par la désertification (ou gentrification) des campagnes, zones rurales par tous les moyens afin de regrouper des citoyens zombifiés et pucés dans des villes connectés (ou SMART CITIES) qui n'est nullement délire de théoricien-e-s du complot, puisque tous les politiques de France et de Navarre, à l'instar de Christian Estrosi, mais aussi de Cédric Villani qui veut faire de Paris la 1ère SMART CITY du Monde voire de l'Univers, font la promotion via la trajectoire numérique du monde de demain pour LES VILLES CONNECTÉES !

Résultat de recherche d'images pour  Pour STOPPER NET le déploiement des compteurs dit intelligents et de la 5G
C'est MAINTENANT car le système est très avancé, comme le démontre cet article Ouest France de fin novembre 2017 à Saint-Nazaire où s'est tenue, d'ailleurs, les 5, 6 et 7 avril dernier la 2nde Assemblée des assemblées des Gilets Jaunes  Source OUEST FRANCE
 

 -------------------------------------------------------------

INSOLITE  

L’affaiblissement du champ magnétique terrestre accélère à un rythme effréné - L’affaiblissement du champ magnétique terrestre accélère à un rythme effréné Le champ magnétique terrestre s’affaiblit considérablement, le pôle nord magné...

 
Un neurochirurgien de Harvard confirme que la vie après la mort existe - Avons-nous une âme? Y a-t-il une vie après la mort? Depuis les débuts de l’histoire, la vie après la mort a été expérimentée par d’innombrables personnes q...

--------------------------------------------------------

HISTOIRE PRESENTE

 

L'offensive des obsédés

de la race, du sexe, du genre, de l'identité…

 
par Paul
Les « racisés » souffrent d'« invisibilisation », ce qui devrait pousser à s'interroger sur les « privilèges blancs » et le « racisme d'Etat » en France. Si la triple relecture de cette phrase ne suffit pas à vous extirper d'un abysse de perplexité, c'est que vous n'avez pas encore fait la connaissance de la mouvance « décoloniale ».
Vous n'êtes donc probablement pas un familier des organisations de gauche. Depuis plusieurs années, dans un mouvement qui s'accélère ces derniers mois, une idéologie nouvelle gagne ces milieux militants, qu'ils soient universitaires, syndicaux, associatifs, politiques ou artistiques. Sa dernière apparition spectaculaire remonte au 25 mars dernier, à l'entrée de la Sorbonne, sous les bannières de trois associations de défense des droits des personnes noires. Elles ont empêché la représentation d'une adaptation des Suppliantes, la pièce du poète antique Eschyle, dont certains comédiens blancs ont été accusés d'arborer du maquillage et des masques noirs pour interpréter une armée venue d'Afrique. Un blackface, c'est-à-dire un grimage raciste pour moquer les Noirs, ont expliqué ces manifestants. Le metteur en scène, Philippe Brunet, a eu beau rappeler ses engagements humanistes ou plaider pour qu'on puisse « faire jouer Othello [le personnage africain de Shakespeare] par un Noir ou par un Blanc maquillé », rien n'y a fait. « Il n'y a pas un bon et mauvais blackface », a rétorqué Louis-Georges Tin, président d'honneur du Conseil représentatif des associations noires (Cran).

Sans que le grand public y prête encore attention, ces activistes, dont l'antiracisme confine souvent au racisme, conquièrent régulièrement de nouvelles organisations, comme le Planning familial, Act Up, qui lutte contre le sida, ou le syndicat SUD. Il ressort de l'enquête de Marianne que ces militants pointent également le bout de leur doctrine au Mouvement des jeunes socialistes, à la CGT, à la Ligue des droits de l'homme, dans les médias « progressistes » et dans des départements universitairesSource : marianne.net
------------------------------
GRAND DOSSIER
 
Il est plus facile de tromper quelqu'un que 
de convaincre quelqu'un qu'il a été dupé.
 

L'apologétique de l'avortement

ou l'art de la fausse sémantique

 

L'apologétique de l'avortement ou l'art de la fausse sémantique
 
Tous les arguments (sans exception) en faveur du meurtre légal des "enfants-à-naître" se laissent, dans le cadre d'une analyse précise, démolir avec la plus grande facilité. Cela prouve au moins une chose: Le vrai débat rationnel et contradictoire sur l'avortement n'a à ce jour toujours pas eu lieu. La dictature culturelle planétaire dont les médias sont infestés et qui repose sur le noyau dur du fondamentalisme féministe international ne l'a pas permis. A l'aide de onze arguments, j'en apporte ici la preuve.

1: Le libre choix?

Le vrai libre choix consiste à laisser choisir la personne qui est la plus concernée et qui risque de se faire tuer, c'est-à-dire "l'enfant-à-naître". Celui-ci, en effet, choisit toujours de se développer et donc de vivre. Respecter son choix, implique donc de s'opposer à l'avortement. (Notons que la mère, elle, avortement ou pas, survit toujours).
Le lavage de cerveau issu de la culture de mort s'acharne à vouloir faire oublier un petit détail, c'est que l'avortement concerne non pas une seule personne (la mère) mais bien deux (la mère et l'enfant).

2: Les "pro life" (adversaires de l'avortement) sont intolérants?

La pire des intolérances et discriminations, n'est-ce pas au contraire de tuer "un enfant-à-naitre" innocent et sans défenses qui ne demande qu'à se développer? Prétendre le contraire, c'est inverser le sens des mots, c'est entrer dans une fausse sémantique.

3: C'est une affaire privée qui concerne uniquement la femme et son corps?

Faux. L'embryon se trouve certes dans le corps de la femme mais ce n'est pas son corps. L'ADN, les chromosomes, les gènes (différents de ceux de la mère) sont ceux d'un nouvel être humain qui existe à part entière. "To be or not to be", "être ou ne pas être". Il y a une "égalité d'être" entre la mère et le fœtus. Personne n'existe "à moitié". Un fœtus existe autant que Hillary Clinton, Maradonna, Carla Bruni, Poutine ou Raspoutine. Prétendre le contraire, c'est mentir ou bien être complètement ignorant en biologie. Par ailleurs, l'embryon est appelé à sortir tôt ou tard du corps de la femme, soit comme cadavre assassiné par un avortement ou bien comme bébé vivant. Dans tous les cas l'enfant à naître sortira de l'utérus. Affirmer que le fœtus "est" le corps de la femme est une contre-vérité et une infamie, issue de la culture de mort.
Certes, l'embryon a besoin de la mère pour se développer et continuer à vivre mais cela est vrai également pour un bébé de deux mois. Si une mère laisse son nourrisson livré à lui-même, celui-ci mourra dans les plus brefs délais et elle sera, à juste titre, accusée d'homicide.

4: L'avortement est légal, donc il faut "la fermer" et l'accepter?

Les plus grands résistants de l'histoire se sont toujours battus contre la "légalité du moment".

Quand Nelson Mandela luttait contre cet abominable système qu'était l'apartheid en Afrique du sud, il était "illégal" et pourtant il avait raison.

De même quand Oscar Schindler sauvait des juifs en Allemagne nazie, il était à l'époque "illégal". Puisque, en effet, il était alors légal d'exterminer les juifs et pourtant, lui aussi, avait raison.
La limite de la légalité et d'ailleurs de la démocratie en général, c'est là où commence la conscience universelle. Quand les lois et la légalité du moment sont infâmes, on a non seulement le droit mais aussi le devoir de les combattre. Si demain la majorité des français devient pédophile, cela ne fera pas pour autant de la pédophilie quelque chose de bien.
La limite de la légalité se trouve là où commencent la vérité et la dignité de l'être humain données par Dieu.

5: L'avortement concerne l'émancipation e la femme?

Une loi qui permet à une femme de tuer une autre femme (sous forme de fœtus féminin) serait donc un progrès pour le droit des femmes?
Pouvoir assassiner des femmes au nom des droits de la femme (SIC).

Bienvenu chez les fous. Cet argument est trop "couillon" pour être développer.

6: Le monde est atroce, je n'ai pas d'argent, mon enfant n'aurait pas de bonnes perspectives. Il est donc préférable de le tuer?

Suivre un tel résonnement équivaut aussi à dire qu'il faudrait, pour être conséquent, éliminer tous les malheureux de la planète
. Les malnutris, les clochards, ceux qui vivent dans des pays en guerres, bref en gros la moitié de la population planétaire. Au fait, à partir de quel degré de bonheur a-t-on le droit de continuer à vivre? Sommes-nous tous si sûr d'être "heureux"?
Heureusement, nos ancêtres n'ont pas raisonné ainsi sinon nous ne serions pas là pour en parler. En effet, jadis, les conditions de vie étaient largement plus dures que maintenant.
La vie humaine est sacrée. Elle se justifie en elle-même. Lier le droit de vivre à la possibilité d'avoir un beau frigo et une belle voiture, c'est passer à côté de l'essence de l'être humain et de sa vraie dignité.
Par ailleurs, celui qui pense que le monde est trop pourri pour laisser son enfant vivre, devrait commencer par se suicider. C'est trop facile de tuer les autres (enfants-à-naître) tout en continuant soi-même à vivre.

7: Les avortements ont de toute façon toujours existé. Par conséquent il convient de ne pas les interdire?

Les viols, les meurtres, la pédophilie ont aussi toujours existé. Faut-il aussi légaliser les viols et la pédophilie? Bien évidemment, cet argument est un affront contre le bon sens.

En outre, il y avait avant la légalisation de l'IVG, beaucoup moins d'avortements. Ceux qui prétendent le contraire, mentent.


8: Auparavant, les femmes se blessaient en s'avortant?

La légalisation de l'avortement a donc au fond permis de rendre les "armes donnant la mort" plus efficaces afin de permettre à la femme de tuer "proprement" sans prendre le risque de se blesser elle-même. Franchement, entre nous, est-ce un argument???
Cela, à titre d'exemple, revient un peu à dire qu'il faudrait donner des armes plus efficaces à ceux qui cambriolent des banques afin que les cambrioleurs ne prennent pas le risque de se blesser en tuant les autres (sic).
Bien évidemment, cet argument est éthiquement et dialectiquement intenable.
Ceux qui ne veulent pas se blesser, doivent commencer par arrêter de tuer des êtres humains innocents.
On oublie ici tout de même un petit détail. Dans un avortement, l'enfant, lui n'est pas blessé, mais toujours assassiné.

9: Il y a la surpopulation. Nous sommes déjà trop nombreux sur la planète?

Cela est faux. Le mythe de la surpopulation a été véhiculé par le planning familial pour justifier l'avortement. En Inde il y a actuellement deux enfants par couples. Le problème est donc réglé. En Chine Idem. Quant à l'occident, les populations ne sont même pas capables de se reproduire.
La surpopulation n'a pas eu lieu. En tout cas pas dans les proportions annoncées dans les années 70.
Si des gens crèvent de faim sur terre, c'est à cause de l'égoïsme et non pas à cause de la surpopulation.


10 : Existe-t-il des cas où l'avortement est éthiquement acceptable?

Oui, si la vie de la mère est clairement en danger lors de l'accouchement (ce qui , soit dit en passant est extrêmement rare en occident).

Concernant les avortements pour viols et pour malformations gravissimes du fœtus, ils ne représentent que moins de 1% des avortements en général. Faire une fixation sur ces 1% est donc une malhonnêteté pour écraser et fuir le vrai débat.
 
Si après un viol, il faut coûte que coûte tuer quelqu'un, alors, il serait plus logique de tuer le violeur plutôt que l'enfant. L'enfant, lui, est toujours innocent. En cas de viol, la solution est de faciliter l'accouchement sous X (qui garantit l'anonymat et l'adoption) et d'aider massivement la mère concernée. L'accouchement sous X n'est certes pas l'idéal mais c'est mieux que l'autre solution qui est le meurtre. Entre deux maux, il faut choisir le moindre.
Par ailleurs, même si l'avortement était acceptable en cas de viol ou de malformation grave de l'enfant-à-naître, cela ne justifierait quand même pas la légalisation de l'avortement pour tous.
 
En effet cela reviendrait à dire que pour éviter 1% d'injustices on accepte de pratiquer 99% d'injustices (les 99% d'enfants avortés bien que n'étant ni malades et ni issus d'un viol). Ce qui dialectiquement ne tient pas vraiment la route et relève de l'affront contre le bon sens.

11: On ne sait pas quand la vie commence donc l'avortement n'est pas si grave?

D'aucuns insinuent que nous ne savons pas quand commence la vie et que par conséquent l'avortement ne doit pas être considéré comme un meurtre. Peut-être, après tout, faut-il avoir une mémoire pour avoir droit à la dénomination "d'être humain"? Cela est faux car la vie de l'individu commence au moment même de la fécondation de l'ovule par le spermatozoïde. Mais quand bien même ces personnes auraient raison, dans le doute, il faudrait à plus forte raison faire commencer la vie de l'être humain le plus tôt possible, au risque dans le cas contraire, d'ouvrir une brèche dans laquelle toutes les interprétations et tous les dérapages seraient possibles. Sans le savoir, leur position, donne des arguments en faveur du respect absolu de la vie dès la fécondation.
En effet si la vie ne commence pas au moment de la fécondation, alors quand commence-t-elle???
A partir de quel moment a-t-on le droit d'être protéger pour continuer à vivre?
Deux jours après la fécondation??
Ou bien deux mois après??
Six mois??
Ou bien deux heures avant la naissance???
Ou bien deux minutes après la naissance???????
A l'âge de deux ans, quand l'enfant dit ses premiers mots???
Ou bien à sept ans avec l'âge de raison quand l'enfant commence à se percevoir comme un être socio-culturel?????
Et pourquoi pas à l'âge de dix-huit ans quand il peut enfin voter???
Non, bien sûr que non.
 
En réalité, la vie de l'individu commence au moment même où il reçoit la totalité de son patrimoine génétique unique, c'est-à-dire à la fécondation.
Nier cette évidence biologique équivaut à ouvrir une boite de pandore qui débouche irréversiblement sur l'instrumentalisation de l'être humain, sur sa "chosification". Autrement dit, le début de l'enfer sur terre. S'il est possible de tuer les plus faibles et les plus innocents, alors tout est permis. C'est dans cet esprit qu'il faut comprendre la phrase de Mère Teresa quand elle a dit, qu'au fond, l'avortement était responsable de toutes les guerres.


Jean-Pierre Aussant
Annexe de mon essai « le complot inconscient » https://t.co/9R8nFMHZFe
Commentaires
 
1.Posté par guibus le 21/03/2019 10:57 | Alerter
 
Bravo ! A noter qu'à New-York ils viennent de légaliser l'avortement jusqu'au jour de l'accouchement…
 
 
2.Posté par jehais lescookies le 21/03/2019 14:48 | Alerter
 
eh bien là aussi comme dirait François Boulo via Charles Péguy "il faut, et c'est ce qui est le plus difficile, apprendre à voir ce que l'on voit"
Quand on fait mourir systématiquement, les enfants détectés (par un test non-invasif, et de ce fait TRES RENTABLE pour les laboratoires qui le produisent ...) trisomiques, c'est un génocide de gens condamnés à mort à cause de leur génome. ça vous rappelle rien ? Des gens condamnés à mort à cause de leur génome (on ne disait pas encore génome à l'époque) ? autre différence, les tests de dépistage prénataux n'existaient pas encore sous Hitler, alors les fous et les handicapés il fallait attendre qu'ils soient né pour les repérer et les "signaler" (comme disent de nos jours les assistantes sociales de la DDASS), alors l'Akton T4 a porté d'abord pour les enfants venant de naitre (comme on veut faire maintenant à New-York !) puis les adultes, puis les vieillards étaient convoqués à une visite médicale, on les déclarait alors séniles, les internait, et quelques semaines après la famille recevait une urne, avec une lettre comme quoi ils étaient malheureusement décédés ! La RUMEUR a commencé à enflér. Et voilà qui nous rappelle qu'il faut contrôler les rumeurs mais NE SURTOUT PAS les rejeter a priori : elles peuvent très bien être vraies !!! l'Aktion T4 n'a commencé à être connue que comme une RUMEUR au sein de la population allemande qui commencait à trouver ça bizarre. Et alors l'archevêque de Munster van Galen a fait diffuser une lettre pastorale dans ses églises. (Mais l'Aktion T4 a continué. Par la suite on a fait la même chose aux juifs, et aux tziganes.  c'est la question qu'a posée un député français actuel au sujet des trisomiques ...)
 
http://www.alterinfo.net/L-apologetique-de-l-avortement-ou-l-art-de-la-fausse-semantique_a146021.html

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs