Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Les news de Cambronne du 05/04/2019

Publié par Brujitafr sur 5 Avril 2019, 06:49am

Catégories : #ACTUALITES

 Les news de Cambronne du 05/04/2019
SUJETS QUI DERANGENT
 
 

Retraites ou déficits, faire le bon choix - Dépenses

 

Encore une belle semaine en France !

 par voixdupeuple

Chère Madame, cher Monsieur,

Je pèse mes mots ! Encore une belle semaine en France… En ouvrant les journaux, voilà ce que j’y trouve :

 

Le double meurtre de la place de la Pucelle de Rouen, commis en décembre 2015, passe au tribunal. De quoi s’agit-il ?

À 4h du matin, Elise, 24 ans, décide de raccompagner après une soirée entre amis Julien, 31 ans, visiblement ivre. Dans la rue, un homme propose à Elise de l’aider à acheminer Julien jusqu’à chez lui, ce qu’elle accepte volontiers.

Le suite est épouvantable. Voilà ce que dit le Parisien : « Dix heures plus tard, l’homme quitte les lieux, laissant derrière lui une insoutenable scène de crime : les deux amis ont été étranglés et Elise brutalement violée.

L’avocat du père de Julien évoquant une “atrocité” doublée d’une “mise en scène macabre” : les deux corps tuméfiés avaient été retrouvés enlacés, les visages recouverts d’une écharpe rose, les corps d’un drap blanc. ».

Mais qui est cet homme, capable d’un crime aussi affreux ? Certains diront que c’est un prédateur, je vous laisse juge :

Cet homme de 38 ans, SDF et étranger en situation irrégulière a déjà été condamné une dizaine de fois, notamment pour s’être introduit à plusieurs reprises chez des femmes en escaladant la façade de leur immeuble. En 2009, il parvient à en violer une et est condamné à 8 ans de prison.

En 2015, il avait été libéré un mois seulement avant le meurtre d’Elise et Julien et aurait dû être expulsé au moment des faits. Et à l’heure où je vous écris on ne sait toujours pas s’il est de nationalité rwandaise ou ougandaise…

Je pense à la famille de ces deux jeunes personnes, victimes des failles de notre justice et de l’abandon de l’État. Quelle honte !

 

Je ne sais pas si vous avez entendu parler de la mort d’Ange Dibenesha, mais cette affaire est tout à fait emblématique du pouvoir nocif des réseaux sociaux aujourd’hui.

Ce week-end, la famille de ce trentenaire originaire de Grigny dans l’Essonne apprend qu’il est hospitalisé dans un état de coma cérébral, après avoir été deux jours sans nouvelles de lui.

Sa mère décide de poster une vidéo sur le réseau social Twitter dans laquelle elle implore « Aidez-moi à connaître la vérité s’il vous plaît ». Elle soupçonne clairement la police de ne pas tout dire sur l’hospitalisation de son fils.

Bien sûr internet réagit au quart de tour, et la vidéo devient virale. Sans rien savoir de ce qui s’est passé, des personnalités politiques, du cinéma ou de la musique y vont de leur message de soutien et d’indignation comme Benoît Hamon, Alexis Corbière, des rappeurs comme Youssoupha ou Fianso (qui ne vous disent probablement rien mais que les plus jeunes connaissent et qui sont énormément suivis sur Twitter).

Ce qu’il s’est vraiment passé…

Ange Dibenesha circule dans la nuit de mercredi à jeudi au volant d’une BMW sur le périphérique parisien. Il est au téléphone, et donc en infraction. Les forces de l’ordre décident d’arrêter le véhicule pour procéder à son contrôle.

Le journal 20 minutes a enquêté : « Soudain, vers 2h10, tandis que les policiers qui l’ont interpellé attendaient un véhicule pour le transporter au commissariat, Ange Dibenesha Marifa a “ingéré une substance non identifiée”, poursuit la préfecture. Selon une source proche du dossier, il pourrait s’agir de cocaïne.

Rapidement sur place, les pompiers lui ont prodigué un massage cardiaque.Avant d’être pris en charge par les médecins du Samu. Il est décédé samedi matin. Contrairement à une rumeur qui circulait sur les réseaux sociaux, le jeune homme n’a pas été placé en garde à vue. »

Les policiers ont d’ailleurs trouvé un pochon contenant de la cocaïne dans sa voiture.

De fait, on apprend que l’autopsie réalisée sur Ange Dibenesha, indique que l’origine de sa mort est probablement « toxique ».

La réalité est donc éloignée de l’histoire racontée sur les réseaux sociaux ce week-end. Certains « bien-pensants » voulaient voir en ce jeune homme une victime de la police, un nouveau symbole des violences policières. Que nenni, il était uniquement un délinquant bien connu de la justice.

Et on sait maintenant pourquoi la mère du jeune homme se plaignait d’avoir dû attendre deux jours pour apprendre que son fils avait été hospitalisé. Il avait plusieurs documents d’identité sur lui à des noms différents ! Vérifier son identité a donc été long et compliqué pour la police.

 

Et ce matin je lis dans le Figaro que deux femmes djihadistes, assignent l’État en justice. Elles sont actuellement détenues dans un camp syrien et « exigent » (oui vous lisez bien) leur rapatriement en France avec leurs six enfants.

On marche sur la tête…

Soyez sûr, en tout cas, que l’IPJ continuera coûte que coûte à s’indigner de tous ces dysfonctionnements qui vous mettent en colère, de toutes ces histoires qui pourraient être de sinistres poissons d’avril, mais qui n’en sont pas.

Soyez sûr que nous travaillons d’arrache-pied tous les jours pour faire connaître nos propositions, pour rétablir la situation de la France ; convaincre nos dirigeants est une oeuvre de patience.

Nous nous heurtons à la lâcheté politique, au manque de courage, à l’idéologie, au sectarisme… et pendant ce temps, ce genre d’histoires remplissent nos journaux.

Avec tout mon dévouement,
Laurence Havel

https://voixdupeuple.wordpress.com/2019/04/03/encore-une-belle-semaine-en-france/ 

 

Détenues dans un camp syrien, elles exigent leur rapatriement en France avec leurs six enfants.

Un si petit prétoire pour un si grand dilemme: une juge des référés du tribunal administratif de Paris a examiné, seule, mardi, les requêtes déposées par deux femmes de djihadistes. Détenues dans le camp syrien de Roj, en zone kurde, elles entendent enjoindre à l'État français de les rapatrier avec leurs enfants. Ces derniers, au nombre de six, sont âgés de 1 an à 8 ans. http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2019/04/02/01016-20190402ARTFIG00071-deux-djihadistes-assignent-l-etat-en-justice.php?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR0GKW-nwnHnFU2vdfEQVOPuMpbN25SY9r9_z-iuZxgnUtztkI4Lt5RJL98#Echobox=1554229490

LIRE AUSSI - Syrie, Irak: la question «gênante» des enfants de djihadistes français

Cliquez ici pour visionner la vidéo de Me Thibault de Montbrial

 
Pourquoi le petit Yanis, victime de l’attentat de Nice, a-t-il été enterré sans organes? - Les parents de Yanis, un petit garçon de 4 ans tué lors de l'attentat du 14 juillet sur la promenade des Anglais, veulent comprendre pourquoi les organes...
 

Royaume-Uni : après avoir infiltré des agences publiques, des musulmans ont détourné des milliards dont une partie pour financer le terrorisme

Les signalements d’activités suspectes et de fraudes auraient été documentés à plusieurs reprises par le trésor public, au moins quatre agents du trésor ayant imploré leurs patrons de prendre des mesures. Vu ici

 

La France à l’heure d’un grand basculement démographique - La France à l’heure d’un grand basculement démographique By Tribune, lincorrect.org mars 29, 2019 Crédit : Louis Lecomte pour L’Incorrect Après Laurent Obe...

 

Chiffres de l’immigration. Jean-Paul Gourevitch dénonce « des enfumages malheureusement abondamment repris par les médias mainstream » Les statistiques ethniques étant interdites en France. Et cela semble arranger les partisans de l’immigration, qui renvoient tous ceux qui évoquent un « grand remplacement » de la population de souche par des allogènes, aux théories du complot et aux fantasmes d’extrême droite.

 
 

Les commissaires de police toucheraient des primes à la garde à vue Au lendemain de l'examen de la réforme de la garde à vue, le Syndicat de la magistrature a affirmé que les commissaires de police "touchent des primes en fonction du nombre de gardes à vue réalisées". https://www.lemonde.fr/societe/article/2011/01/21/syndicat-de-la-magistrature-les-commissaires-de-police-touchent-des-primes-a-la-garde-a-vue_1468523_3224.html

 

Les services publics privatisés méprisent le non-rentable sous un logo hors de prix  https://www.youtube.com/embed/DQ9SmltVL84 

 
 

Cancers pédiatriques à Sainte-Pazanne : trois nouveaux cas confirmés et de nouveaux signalements 

Attention danger. Le prix des carburants en zone rouge ! - Attention danger, et pas qu’un peu… alors que le camarade mamamouchi-président va sortir de son grand débat avec des annonces fracassantes, il risque de...

 

 

Les parents s’alarment : 12 enfants atteints de cancer dans une zone restreinte de Loire-Atlantique - Ces derniers jours, un collectif de parents dont les enfants ont développé des cancers a enregistré trois nouveaux témoignages. Ce qui porterait le nombr...

 

« On est en train de violer les peuples !” - REDIT 2016 Charles Gave: Les gens ne s’en rendent pas compte mais on est plus en démocratie. On est en train de violer les peuples, l’Europe a la légalit...

 

 Macron veut empêcher les journalistes de témoigner - Des journalistes sont "soupçonnés d'avoir commis un vol en réunion" : motif de cette extravagante accusation ? Ils ont relaté le décrochage d'un portrait...

 

Le patrimoine de Macron

14 Articles

 Notre étude détaillée du patrimoine de Macron, qui ne présente pas d'éléments illicites, mais soulève néanmoins quelques questions sur gestion de patrimoine de notre Président...
 
 
Le premier génome bactérien créé par ordinateur - Des chercheurs de l’école polytechnique de Zurich ont réécrit informatiquement le génome d’une bactérie afin qu’il soit plus simple à produire chimiquement...
 
 
En désaccord avec la politique de Macron, Blanche Gardin refuse l’ordre des Arts et des Lettres - [image: Preview] L’actrice et humoriste Blanche Gardin a décliné la proposition du ministère de la Culture de la nommer à l’ordre des Arts et des Lettres. ...
 

Interpol accusé d’être un instrument de traque de dissidents

 

 

L’industrie européenne en chute

 
 par Paul

« L’industrie européenne en souffrance » pour la Tribune.

« Les entreprises industrielles ont connu en mars leur plus mauvais mois depuis près de six ans et les indicateurs avancés ne signalent pas d’amélioration à venir.

L’indice PMI IHS Markit des directeurs d’achats dans l’industrie a subi sa huitième contraction d’affilée, ressortant à 47,5 en mars contre 47,6 en estimation flash et 49,3 en février, au plus bas depuis avril 2013.
Les entreprises industrielles ont connu en mars leur plus mauvais mois depuis près de six ans et les indicateurs avancés ne signalent pas d’amélioration à venir. L’indice PMI IHS Markit des directeurs d’achats dans l’industrie a subi sa huitième contraction d’affilée, ressortant à 47,5 en mars contre 47,6 en estimation flash et 49,3 en février, au plus bas depuis avril 2013 ».  La Tribune.fr ici

 

 

La confusion entre les sexes et l’extinction de la véritable virilité et de la VRAIE FEMINITE

Qu’est-ce que cela signifie d’être un homme « véritable » ? La vraie virilité implique plus que de simples « préférences » sexuelles ou la question de savoir qui sort les poubelles. Il s’agit d’un symbolisme primordial qui se définit de lui-même et d’émotions qui jaillissent des niveaux cachés les plus profonds. Être un homme véritable, c’est avoir des relations avec ceux qui sont plus faibles, notamment les femmes et les enfants, en faisant preuve de bravoure, de protection et d’abnégation

Malgré le recours à la dénonciation colérique de l’oppression perçue et à la rhétorique incendiaire qui caractérisent de plus en plus le mouvement féministe diversifié, les changements radicaux sont d’abord apparus avec le mouvement des droits des gays. Ici aussi, nous observons une progression. Ce qui a commencé par un simple acte de décriminalisation s’est poursuivi par une demande d’acceptation sociale d’un mode de vie alternatif comme s’il était aussi valable que le mariage traditionnel. Ainsi, il y a d’abord eu des demandes d’acceptation sociale et de non-discrimination, puis une demande d’unions civiles légales entre homosexuels, et enfin une demande de mariage légal pour eux. L’affirmation selon laquelle la masculinité et la féminité n’étaient pas des rôles universels, mais simplement des réalités anatomiques qui ne comportaient aucun rôle ni aucune norme sociétale, était inhérente à ces exigences. Ainsi, on pourrait naître anatomiquement mâle tout en recherchant l’union sexuelle (socialement légitimé par le mariage) avec un autre homme – ou avec des hommes et des femmes. L’anatomie a été définitivement dissociée du rôle de genre et de la « préférence » sexuelle qui l’accompagne. En effet, le langage même utilisé – « préférence sexuelle » – présuppose qu’un sexe puisse être préféré aussi facilement qu’un autre. Autrefois, les hommes ne « préféraient » pas les femmes, mais étaient ordonnés à ce choix, si ce n’est par désir sexuel interne pour les femmes sur les hommes, du moins par la loi divine. Or, on pourrait « préférer » le mâle à la femelle aussi facilement et légitimement que l’on pourrait préférer le chocolat à la vanille.

L’étape suivante consistait à scinder l’anatomie non seulement en fonction du rôle du genre, mais aussi de l’identité de genre. Dans cette démarche de légitimation du trans-genderisme, il a été affirmé que l’on peut naître anatomiquement masculin tout en « étant » une femme. Il n’y avait aucun moyen objectif de dire si une personne « était » un homme ou une femme. Tout dépendait maintenant des sentiments subjectifs d’une personne et du sexe auquel elle s’identifiait. Et tout au long de cette longue progression du changement, ses défenseurs ont continué à employer la rhétorique des droits civils, dénonçant avec indignation leurs opposants en tant que bigots et néandertaliens culturels. Les guerres culturelles faisaient maintenant rage. Dans le vacarme, la voix de la foi chrétienne historique, pleine à la fois de normes inviolables et de subtiles distinctions nuancées, était généralement couverte et inaudible.

Ainsi, ceux qui s’identifient comme gays ou transgenres occupent maintenant le rôle de nobles victimes en danger constant de violence, tandis que ceux qui s’opposent à la nouvelle révolution occupent le rôle de dangereux criminels culturels, dont l’opposition bigote face à la nouvelle révolution menace la vie même de ceux qui composent la communauté LGBQT. Ceux qui assignent ces rôles sont souvent motivés par une attitude moralisatrice qui ne fait aucun prisonnier et justifie la haine, la colère et l’intimidation. Se référer à cette vidéo).  Traduit par Hervé pour le Saker Francophone    

 
 
Communiqué du ministère algérien de la Défense nationale - Monsieur le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d'Etat-Major de l'Armée Nationale Populaire a présidé, l...
 
 
ET LA PALME DE LA CONNERIE EST DESCERNEE A....
 

Se ruiner pour sa voiture, commander en "drive", et marcher en salle de sport de 20 à 22h.

 
 
 
---------------------------------------
POUR LE PLAISIR DES YEUX
 
Pour ne pas oublier
que des SALOPARDS payent
des CONNARDS de braconniers
pour assouvir leur plaisir
https://pin.it/jmobzxxrctfqx5 pervers.
 

VIDEOS étonnantes ou drôles de MOINS D'1minute sur nos zamis les zanimaux (singe qui nettoie une voiture, éléphant qui dessine une maison....)

https://pin.it/fxj5om77gaapcz

https://pin.it/jmobzxxrctfqx5

https://pin.it/ki7oq6gya6gmtl

https://pin.it/gb2gsjq7yy46kf

https://pin.it/aagmvoxuswbc54

https://pin.it/ljmvs3f6sgx4ba

https://pin.it/w6aevqijyr6wuf

https://pin.it/lkwt3yg76ye4o2

https://pin.it/metbor7advot7j

https://pin.it/m2dc3tn6zv6cgo

https://pin.it/gs7kym7uhwyfsk

https://pin.it/gncby2vbqg3yjs

https://pin.it/4h7kmz5sluaiub

https://pin.it/kxrh7ajr6g4ftv

https://pin.it/prd3exg2a5w2wu

https://pin.it/3iz4lcngyu7s2r

https://pin.it/2jfxjudspghmzj

https://pin.it/m6cxd6wcwdrhnj

https://pin.it/2lkiy6vn74jzxc

----------------------------------------------------------------------

NATURE EN DANGER

Bolivie : les grenouilles Romeo et Juliette apprennent à se connaître - La grenouille Roméo a finalement pu rencontrer une femelle ce qui permettra peut-être de sauver son espèce qui est menacée.
 
L'écologie s'arrête où commencent nos petits intérêts personnels - Après nous, le déluge! Entre un voyage à Bali et l'avenir supposé de vos enfants, que choisirez-vous (vraiment)? Lire la suite

-----------------------------------------

ENVIRONNEMENT/CLIMAT

Ce Couple a Construit une Serre Tout Autour de Sa Maison Pour Faire Pousser des Légumes et Rester au Chaud - *Avec une température moyenne de -2 °C en janvier, Stockholm en Suède n’est pas un endroit très agréable à vivre lorsqu'on n'a pas de chauffage !* Mais l...
 
Il a fait plus chaud au Moyen Age qu’aujourd’hui ! - L’Optimum Médiéval a été plus chaud que les années que nous connaissons actuellement ! L’Histoire apporte des faits. L’a
n mil fut très chaud et les mém...
 
-------------------------------------------------

SURVEILLANCE

 
Toutes les chaînes et vidéos mises en ligne par Jacques Grimault supprimées par la plateforme Youtube - Toutes les chaînes et vidéos mises en ligne par Jacques Grimault supprimées par la plateforme Youtube
 
 

Technologie, censure et dictature: Quand Google pervertit l' »Alphabet » pour une censure tout azimut… (Dean Henderson) - Nouvel Ordre Mondial en marche !… « Nous n’aurions jamais dû inventer internet… » ~ Senateur Jay Rockefeller, 2009 ~ La police de la pensée de la couro...

 
Les agences de sécurité allemandes veulent avoir accès à tous les ordinateurs - *Les Américains et la NSA on déjà accès à tout les ordinateurs de la planète (sauf ceux qui tournent Linux) donc.... (Informations complémentaires)* Pixab...
 

-------------------------------------------------------

SANTE
 
Les autorités américaines enquêtent sur un éventuel lien entre vapotage et convulsions - L'agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) a annoncé mercredi qu'elle enquêtait, à la suite de plusieurs rapports sanitaires, sur...
 
Il y a 2 millions d’intoxications alimentaires par an en France - [image: Il y a 2 millions d’intoxications alimentaires par an en France] Les 'intoxications alimentaires' sont (malheureusement) à la Une de l'actualité en
 
Huawei installe sa 5G à Monaco, cheval de Troie pour l’accès au marché européen - « Dans la guerre pour la domination 5G, Huawei vient de faire une belle prise. Profitant de son passage en Europe, le président chinois Xi Jinping a fait u...

------------------------------------------------------------- 

ECONOMIE 
 
Philippe Béchade: “Avec les Q.E, on a complètement subverti tous les mécanismes de marché !” - Le face à face a opposé Philippe Béchade, rédacteur en chef de la Bourse au quotidien, de la Chronique Agora, membre des Econoclastes, et Sébastien Korc...
 
C'EST CASH ! - Avec ses nouvelles routes de la soie, la Chine va-t-elle régner sur l'Europe ? - C'est un vaste projet qui se dessine en marge de la visite en France du président chinois Xi Jinping : les nouvelles routes de la soie. Des routes commerci...

-------------------------------------------------------

POLITIQUE FRANCE   

Grand débat à l'Assemblée: des absences remarquées - Vidéo

 

Confusionnisme ripoublicain : dissident=terroriste. - Aude Lancelin et Vanessa Codaccioni abordent les moyens exhorbitants dont l’appareil répressif de la raie publique s ‘est doté, sous couvert de lois anti ...

 

La ministre de la Justice Belloubet demande aux parquets de "serrer la vis" contre l'antisémitisme - Nicole Belloubet a demandé aujourd'hui aux parquets de « serrer la vis » dans la lutte contre le racisme et l'antisémitisme pour qu'« aucune agression ne r... Soupçons d'emplois fictifs : le domicile d'un proche de François Bayrou perquisitionné - [image: Preview] La police a perquisitionné le domicile de Stéphane Thérou, directeur de cabinet du maire de Pau, François Bayrou. Une information judiciai...

 
Billet. A propos des scandales du type Ghosn ou des retraites chapeau type Enders. - Plenel s’indigne des sommes astronomiques touchées par les managers qui servent le capital. Enders va toucher près de 40 millions. Plenel: « La violence so..
 
 
La France piégée par la dette de ses firmes - Pourquoi tant de dettes? Volia une question que les gouvernements, les experts si il y en a et les syndicats devraient se poser. La masse de dettes est con.

----------------------------------------------------------

POLITIQUE ETRANGERE

L’Airbus d’EgyptAir qui s’était écrasé en 2016 n’aurait jamais dû quitter Paris - [image: L’Airbus d’EgyptAir qui s’était écrasé en 2016 n’aurait jamais dû quitter Paris] L’avion d’EgyptAir qui s’était écrasé dans la nuit...

 

L’Inde va acquérir 24 hélicoptères de lutte anti-sous-marine MH-60 pour environ 2,6 milliards de dollars - Dans le cadre du projet des « nouvelles routes de la soie » et de la stratégie dite du « collier de perles », la marine chinoise se déploie de en plus so...

 

Bruxelles devient la première grande ville à arrêter la 5G en raison de ses effets sur la santé, pour l’instant - Un projet pilote visant à fournir un accès Internet haut débit sans fil 5G à Bruxelles a été interrompu en raison de craintes pour la santé des citoyens, s...

-------------------------------------------------------------

ZONE DE GUERRE
 
Israël, deuxième puissance cybernétique, est-il impliqué dans les cyberattaques au Venezuela ? - Par Valentin Vasilescu Moins d’une semaine avant les élections législatives israéliennes, le Premier ministre Benjamin Netanyahu effectue une brève visite ...
 
Les soldats israéliens tirent sur un jeune homme palestinien sur le point de contrôle de Huwarah dans Naplouse occupée et refusent de fournir des soins médicaux. - Les soldats israéliens tirent sur un jeune homme palestinien sur le point de contrôle de Huwarah dans Naplouse occupée et refusent de fournir des soins méd...
 
 
Assaut de Saint-Denis : malgré les trois condamnations, des victimes déplorent des zones d'ombre - [image: Preview] Plus de trois ans après les attentats qui ont frappé Paris et Saint-Denis, des victimes collatérales des djihadistes ne sont toujours pas ..
 
 
 
Le « grand bond » de l'industrie de l'armement israélienne en Amérique Centrale - A mi-mandat de la présidence de Donald Trump, le rôle d'Israël en Amérique Centrale atteint de nouveaux niveaux d'influence militaire et politique. Israël ...
 
 
Général: en cas d'un conflit, l'Occident «protégera» la Pologne par une frappe nucléaire - L'Occident voit en la Pologne le principal lieu d'un hypothétique conflit militaire contre la Russie et, pour décrocher une victoire, on y est prêt à recou...
------------------------------------------------------------------

FAITS DIVERS DE PRINTEMPS

Policier toulonnais tabassé devant son domicile : 2 agresseurs présumés interpellés - *Le fonctionnaire de police avait été roué de coups par une dizaine d’agresseurs armés de barres de fer et de bombes lacrymogènes.* Six mois d’enquête on...
 
Des collégiennes américaines attaquent leur école pour pouvoir porter des pantalons - Obligées de mettre une jupe chaque jour de l'année, les élèves dénoncent un règlement sexiste. Lire la suite
 
 
La British Army ouvre une enquête sur une vidéo montrant des soldats tirer sur le portrait de Jeremy Corbyn - Le chef de file du Labour, Jeremy Corbyn, est régulièrement mis sur le grill pour ses positions, y compris par des personnalités de son propre camp polit...
 
---------------------------------------------------
 
TECHNOLOGIE
Téléphonie : faut-il avoir peur de Huawei ? - Alors que la France s'apprête à lancer des appels d'offres pour les marchés de la 5G, les députés étudient une loi qui pourrait écarter le géant chinois Hu...

Des photos satellites révèlent une base chinoise antisatellite armée de laser et d’autres “armes exotiques”

Les comparateurs en ligne ne font que rendre les hôtels plus chers - [image: Un petit déjeuner dans un hôtel] Les vacanciers paient des milliards d’euros de frais supplémentaires sur leurs séjours hôteliers, en raison de l’i...

 
------------------------------------------------------- 

INSOLITE

Observation d’OVNI : Un OVNI repéré en train de survoler l’aéroport de Berlin - Observation d’OVNI : Un OVNI repéré en train de survoler l’aéroport de Berlin Un OVNI Incroyable a été photographié au-dessus de l’aéroport de Brandebourg ...

 

Vidéos: La Fontaine magique des Incas - Dans les ruines de Ollantaytambo près de la ville de Cuzco au Pérou, les Incas construisirent une fontaine qui, même aujourd’hui est un véritable casse-t...

 

Trou noir : Des astronomes du monde entier sont sur le point de faire une annonce révolutionnaire - L’Observatoire européen austral vient de révéler qu’il y aura une énorme annonce la semaine prochaine. Oui, nous savons de quoi cela a l’air, mais d’aprè...

 

La semaine prochaine, le mercredi 10 avril à 15h00, nous verrons la toute première image d’un trou noir et de son horizon des événements

 

 

L’Apocalypse RÉSOLUE ? Comment des archéologues croient avoir découvert la véritable identité du diable dans la Bible

--------------------------------------------------------

HISTOIRE

[Vidéo] 1950-1990 Le scandale des armées secrètes de l’OTAN (G

-----------------------------------------------------------------

GRAND DOSSIER
 
Il est plus facile de tromper quelqu'un que 
de convaincre quelqu'un qu'il a été dupé.
 
Fichage internet
 
Ici, je  prends l'exemple du petit oiseau, mais les gogoles, fesses de bouc, la pomme, printmachin, amamerde... (vous remarquerez que se sont que des boîtes US) font tous pareil.
 
En voici le principe

Tous fichés ?

Comment Twitter permet le fichage politique de la population

1206
 
 
 

Nous avons largement démonté hier l’étude préliminaire, puis aujourd’hui l’étude finale comportant d’énormes failles méthodologiques du EU DisinfoLab sur l’affaire Benalla.

Beaucoup de personnes ont parlé de cette étude depuis plusieurs jours, discutant son bien-fondé ou non, mais bien peu se sont arrêtés sur un fait extrêmement problématique pour les libertés publiques.

En effet, l’EU DisinfoLab a, par le biais de Nicolas Vanderbiest, réalisé une étude sur les tweets liés à l’affaire Benalla. Nous laisserons aujourd’hui les conclusions de côté pour nous intéresser à la question des outils utilisés.

  1. Visibrain, ou Big Brother à la maison
  2. Que prévoient les conditions d’utilisation Twitter ?
  3. Quand EU DisinfoLab joue avec Big Brother
  4. “Et c’est le drame…” : la diffusion des données personnelles
  5. Le fichage politique (mais pas que) par EU DisinfoLab
  6. Communication de EU DisinfoLab
  7. Position de EU DisinfoLab quant aux données sensibles
  8. Le CNRS aurait aussi fiché les opinions politiques de près de 200 000 personnes !
  9. Réglementation et Discussion
  10. Plainte

I. Visibrain, ou Big Brother à la maison

Comme on l’a vu, dès le 23 juillet, Nicolas Vanderbiest a sorti une première analyse sur son blog – plutôt orientée communication : Affaire Benalla sur les réseaux sociaux : où la résurrection des partis de l’opposition (archive). On y voit quelques chiffres, qui rejoignent ses tweets :

eu-disinfolab

Plus précisément on voit ici qu’il s’intéresse à 4 567 426 tweets, venant de 247 701 utilisateurs :

eu-disinfolab

Il utilise pour ce faire un des outils d’analyse de Twitter – il s’agit ici du logiciel Visibrain , qui sert normalement à des analyses marketing pour les grandes entreprises :

eu-disinfolab

eu-disinfolab

et permet de réaliser en fait automatiquement les graphiques que présente Nicolas Vanderniest :

eu-disinfolab

eu-disinfolab

En fait, ce logiciel (dont nous allons détailler les caractéristiques, car c’est très important) donne accès… à tous les tweets de Twitter, en temps réel (sources : 1, 2, 3) :

eu-disinfolab

eu-disinfolab

eu-disinfolab

On peut largement filtrer, en particulier par “métiers et centres d’intérêts” (source) :

eu-disinfolab

On compte explicitement dans les Métiers “journaliste” ou… “militants politiques” (source) :

eu-disinfolab

Ah, quel est le métier le plus visé… ?

De même pour les centres d’intérêts (source) :

Comme on n’arrête pas le progrès, on peut même analyser les émojis (source) :

On peut aussi chercher dans les biographies – en particulier pour trouver les “journalistes, militants et activistes” (source) :

eu-disinfolab

eu-disinfolab

Oh des journalistes avec plus de 10 000 abonnés…

On pourra alors en faire des panels pour les suivre de très près (source) :

De même, le logiciel déterminera généralement votre localisation et votre genre (sources : 1 et 2) :

eu-disinfolab

eu-disinfolab

Ce logiciel Big Brother vous facilite la vie en vous permettant d’exporter toutes les données qui vous intéressent sous Excel (source) :

eu-disinfolab

eu-disinfolab

Vous pouvez aussi exporter tous les followers, en les croisant (source) :

eu-disinfolab

eu-disinfolab

Et, si vous le souhaitez (et payez), vous pouvez même avoir accès à l’historique Twitter depuis 2006 (source) !

eu-disinfolab

Car bien sûr le logiciel est payant – comptez quelques milliers d’euros par mois pour récolter quelques centaines de milliers de tweets…

Comme vous le savez peut-être, le 25 mai 2018, le règlement européen général sur la protection des données (RGPD) est entré en application pour augmenter la protection des données des citoyens.

Eh bien c’est à peine le 27 juin dernier que Twitter a décidé de donner accès à ses archives à Visibrain (source) :

II. Que prévoient les conditions d’utilisation Twitter ?

À ce stade, vous devez commencer à être effrayé de la masse d’informations mise à disposition – et de ce qu’on peut en faire…

Si vous vous demandez ce que prévoit Twitter à ce sujet, voici une sélection des conditions (source {3}) :

Bonne nouvelle vous conservez vos droits sur tout votre contenu !

Mais bon… :

Twitter et ses clients en font ce qu’ils en veulent et vous ne pouvez vous y opposer !

Car tout est public (source) :

Et donc ils vous conseillent :

Car en plus de l’utilisation du site Twitter :

ils utilisent d’autres interfaces (API) pour diffuser en masse les contenus, moyennant rémunération. C’est le cas avec Visibrain.

Twitter insiste (source) :

d’autant plus que c’est Twitter qui vend l’accès aux API qu’il a développées pour permettre de telles recherches… (source) :

eu-disinfolab

eu-disinfolab

Donc Twitter indique qu’il vend vos contenus, par exemple “aux ONG”, aux “Nations-Unies”, par exemple pour lutter contre le “complotisme anti-vaccins” (dans les pays “à majorité musulmane”) ou lutter contre “les épidémies” telles “la grippe”.

C’est beau…

Bon, ok, dans l’écrasante majorité des cas, ce sera des entreprises telles Boeing pour savoir ce que les twittos disent d’elles (voire des “chercheurs” voulant connaitre vos opinions politiques) – mais on imagine qu’il ne faut pas se plaindre, puisqu’on vous dit que ça permet à des gens de ne pas mourir… Et Twitter est sympa (source) :

eu-disinfolab

Il ne vend pas vos messages privés ! (les messages publics étant bien entendu vendus, eux). Car attention, Twitter a des “valeurs fondamentales” (source) :

eu-disinfolab

Et la “confidentialité” en fait partie. Ils font donc très attention dans leurs “prises de décision” – comme, par exemple, quand ils autorisent Visibrain à accéder à l’historique Twitter depuis 2006… Mais c’était prévu (source) :

eu-disinfolab

En conclusions, certains d’entre vous se diront peut-être : “Mais où le mal, ce sont des données publiques ?”. Eh bien nous illustrons le problème dans la partie suivante…

III. Quand EU DisinfoLab joue avec Big Brother

Nicolas Vanderbiest a donc utilisé Visibrain pour réaliser ses études. Dans la première (diffusée rapidement, plus orientée communication), au-delà des chiffres de volume (que fournit automatiquement le logiciel), il indique avoir réalisé ceci :

“4 communautés sont identifiées : une autour de la droite, des républicains et de l’extrême droite. (Plus on est à gauche, plus on est proche de la communauté d’extrême droite, en bas, on est plutôt républicains, et au-dessus, ce sont des sources médiatiques traditionnelles) ; une autour de la France Insoumise, qui vise particulièrement Gerard Collomb, une communauté médiatique, plus partagée par les personnes de gauche et enfin une communauté d’isolés qui par leurs tweets, ont élargi l’audience. ”

Il illustre ceci avec ce graphique :

qui contient des noms de comptes :

Il indique aussi ceci :

“Un certain nombre de profils d’extrême droite sont quelque peu tendancieux pour ne pas dire autre chose. En effet, leur activité cumule plusieurs centaines de tweets sur le sujet pour atteindre plus de 1000 tweets à propos de la polémique : ” et il ajoute donc ce graphique :

Quand on lui fait remarquer que certains comptes ne sont pas d’extrême droite, Nicolas Vanderbiest répond avec sa rigueur académique (sourcearchive) :

eu-disinfolab

#FautApprendreÀLire…

Quand la professionnelle des médias sociaux Stéphanie Lamy le questionne sur le cas d’un twittos, Vincent Legroux, il répond ceci (sourcearchive) :

eu-disinfolab

Tiens donc, il en sait des choses Nicolas Vanderbiest…

Et pour les insoumis ? (sourcearchive)

Ne rigolez pas, c’est scientifique !

eu-disinfolab

#Évidemment… Car c’est super précis comme méthode :

eu-disinfolab

Ça se saurait si des insoumis avaient déjà relayé des infos de RT ou Sputnik !

 

Et sur les macronistes ?

eu-disinfolab

Tiens donc, il en sait des choses Nicolas Vanderbiest…

Il indique même :

eu-disinfolab

eu-disinfolab

On parle apparemment bien ici des 4 millions de tweets (les hyperactifs sont dans l’autre camembert) :

Tiens donc, il en sait des choses Nicolas Vanderbiest…

Il ne peut faire son étude que s’il a un algorithme pour classer politiquement les comptes Twitter – ce qui n’a rien de très difficile en fait…

L’avantage c’est qu’on le sait, car il n’est pas très cachotier…

IV. “Et c’est le drame…” : la diffusion des données personnelles

En effet, le chercheur d’EU DisinfoLab a indiqué (sourcearchive) :

eu-disinfolab

C’est un habitué de la chose, notez – si vous voulez la liste des “russophiles” anglais aussi, pour une étude sur le “Brexit” (sic.) :

Ainsi, il indiquait ici à Samuel Laurent qu’il allait partager la base de données quand il aurait fini :

Et donc… Il l’a fait ! (source) (Preuve ici) :

Il a d’abord partagé publiquement via Dropbox le fichier des 55 000 plus gros diffuseurs de Tweets et Retweets (ayant diffusé entre 7 et 12 158 tweets), avec toutes leurs informations personnelles :

eu-disinfolab

Cliquez pour agrandir

Rappelons de nouveau qu’1 retweet est compté comme un tweet, et que 82 % des “tweets” annoncés dans l’étude sont des retweets (source) :

 

Puis ensuite, Nicolas Vanderbiest a fait beaucoup mieux : il a diffusé publiquement ceci (sourcearchive) :

à savoir un fichier avec les 3 392 plus gros twitteurs sur Benalla (qui sont donc surtout des retwitteurs), auxquels il a attribué une couleur politique via un algorithme qu’il a créé : 1 pour souverainistes (sic. – c’est la droite Républicaine), 2 pour Extrême-droite et 3 pour la France insoumise ! Et son tweet a été liké par EU DisinfoLab…

eu-disinfolab

eu-disinfolab

Analysons ce fichier dans la partie suivante.

V. Le fichage politique (mais pas que) par EU DisinfoLab

Le fichier des 3 392 plus gros twitteurs sur Benalla se scinde ainsi par couleur politique (selon la définition et l’algorithme EU DisinfoLab) :

 

Bien entendu, nous ne diffuserons pas le fichier sur ce site. Mais nous vous montrerons un court extrait sur quelques très gros comptes, afin que chacun perçoive bien l’étendue du problème. (mais le mal est fait, car la liste a été largement diffusée sur Twitter)

Voici donc pour ces quelques gros comptes “Classe 3 : France Insoumise” :

eu-disinfolab

Cliquez pour agrandir

Vous voyez en colonne G la classification réalisée par Nicolas Vanderbiest, en colonne K le nombre de rumeurs/désinformations diffusées durant la présidentielle 2017 (voir ci-après pour une précision sur cette colonne), en colonne M le nombre de tweets et retweets en lien avec l’affaire Benalla et en colonne L le nombre de rumeurs/désinformations liées à l’affaire Benalla…

Voici un deuxième exemple pour ces quelques gros comptes “Classe 1 : Proche Souverainistes” (sic.) :

eu-disinfolab

Voici un troisième exemple pour ces quelques gros comptes “Classe 2 : Proche Extrême-droite” :

eu-disinfolab

Mais vous notez que figurent aussi dans ce fichier les informations biographiques, en colonne E. Nous vous présentons donc un extrait avec quelques grands comptes de… journalistes :

eu-disinfolab

Peut-être que maintenant notre choix de “Big Brother” se justifie-t-il plus clairement ?

 

Une petite application a été réalisée afin de voir si votre compte a été fiché politiquement par le DisinfoLab, c’est ici.

 

D’ailleurs EU DisinfoLab a également mis le 8 aout à disposition 2 autres fichiers, avec moins de données personnelles “pour être transparents” (source) :

eu-disinfolab

En effet (source) :

eu-disinfolab

#IlYAEuUnSouciDeColonne

Le premier comprend un classement des 55 000 comptes les plus actifs sur Benalla avec simplement le nombre de tweets :

eu-disinfolab

Et un second fichier comprend des informations sur 3 890 comptes les plus actifs avec le nombre de prétendues désinformations sur l’affaire Benalla :

eu-disinfolab

(Note : la colonne G détaille le nombre de désinformations lors de la Présidentielle. La colonne K du fichier de Nicolas Vanderbiest étant erronée, nous avons remplacé dans nos captures précédentes cette donnée par celles issues de ce fichier)

 

Vous pouvez donc regarder si votre compte Twitter a été fiché (mais en fait ils ont fiché 100 % des comptes…) et surtout classé politiquement (c’est le cas au moins si vous figurez dans les 3 800 détaillés) en téléchargeant ces fichiers ici.

 

L’équipe a d’ailleurs précisé comment avait été faite la limitation du second fichier : ce sont toutes les personnes qui ont fait 200 tweets ET retweets en 10 jours, le 200 étant défini pour arriver à environ 1 % de tous les twitteurs sur le sujet…

eu-disinfolab

Précisons enfin une chose, vu que nous avons ces données ; on obtient facilement ceci sur Excel :

Ainsi, alors que Twitter n’aura eu à l’évidence qu’une influence bien limitée sur le développement de l’affaire Benalla (qui s’étalait dans tous les grands médias), on se rend compte, en plus, que le nombre de “rumeurs” (notion discutable que nous discuterons dans un autre billet) aura été de l’ordre, en moyenne, de 3 à 7 pour 1 000 tweets diffusés à 1 600 comptes en moyenne (seule une petite fraction les ayant vus) !

Ces chercheurs mettent ainsi en place des fichages généralisés de la population pour des phénomènes totalement dérisoires !

VI. Communication de EU DisinfoLab

La journée du 8 a été riche en réactions de Twittos, ce qui a obligé EU DisinfoLab à réagir. Et ça tombe bien, car la structure a pour mémoire dans son orbite une agence de communication spécialisée sur les crises

Application (source) :

eu-disinfolab

Quand on vous dit qu’ils fichent les gens – mais pas vous Alexandre, ça ira… (source)

… enfin sauf si c’est de la Désinformation Pro-Macron – mais oups, ce n’était pas dans les définitions retenues par le rédacteur…

Mais c’est toujours sympa d’avoir son certificat par la police, surtout sur des bases aussi solides.

eu-disinfolab

Jane, pas de souci, moins de 2 rumeurs, ça va… (c’est scientifique). Vous pouvez circuler. (source)

eu-disinfolab

Vous aussi BoboPhobe, vous pouvez circuler – mais pensez à changer de pseudo, ça ne plait pas à Macron, merci. (source)

eu-disinfolab

Rassurez-vous George, tout va bien. Vous êtes un bon citoyen (N.B. : on voit que le “donc” est erroné, le critère pour figurer dans l’autre fichier étant (a priori) d’avoir fait 200 tweets, et non pas d’avoir diffusé au moins une rumeur…) (source)

eu-disinfolab

Tssss Frédéric, tu as trop tweeté sur l’affaire Banalla. La prochaine fois, on te conseille de faire 1 tweet sur Benalla et immédiatement après 1 tweet pro-Macron. Comme ça, plus de problème avec la police ! Après, si tu veux être sûr que Benalla ne vienne pas te voir en personne, contente-toi uniquement de faire des tweets pro-Macron, c’est plus sûr… (source)

eu-disinfolab

Allez, Laurent ça ira pour cette fois… Mais change le hashtag immédiatement ou on t’envoie Benalla ! (source)

eu-disinfolab

Eh oui, Deadkat, tout va bien, t’es juste fiché ! #RienDAutre. Bon ne dépasse pas 13 tweets la prochaine fois, et ça ira ! (source)

eu-disinfolab

“Opposant politique” – tout de suite les grands mots. Ils n’ont jamais dit ça ! (source)

Enfin, sauf dans leur fichier hein – classe 3, alors comme ça on fricote (peut-être ?) avec Mélenchon, Franck ?

eu-disinfolab

En fait, le tout est de ne pas désinformer. Et en l’espèce, le nouveau Code Pénal d’Internet, établi sur des bases scientifiques, est très clair (source) :

eu-disinfolab

Tu vois Chyld, c’est vraiment terrible 5 rumeurs. Il y en a qui ont essayé, et ils ont eu des problèmes… (source)

eu-disinfolab

Mais n’ayez pas peur, la brigade d’intervention contre la Désinformation est en route et va rapidement maitriser la forcenée.

VII. Position de EU DisinfoLab quant aux données sensibles

Ce n’est pas la première fois que se pose ce problème.

Nicolas Vanderbiest a déjà réagi l’année dernière suite à la diffusion de ceci (ah, c’était encore les Russes…) :

eu-disinfolab

une personne citée avait réagi :

eu-disinfolab

#C’EstPasUnFichage #C’EstUnExport #PasUneBaseDeDonnéesAuSensLégal

Il n’y a apparemment pas eu de mise à jour des connaissances depuis… Car des twittos se sont rapidement plaints à l’auteur (source) :

eu-disinfolab

Eh oui il n’y a que des pseudos !

Mais :

Après, quand on parle directement à DisinfoLab du RGPD, le Règlement européen de protection des données personnelles qui vient d’entrer en vigueur, ils expliquent qu’il ne faut pas s’inquiéter, car ils n’ont fiché que 55 000 personnes :

eu-disinfolab

Et puis le fiché sera bientôt “supprimé” – ce n’est pas comme les gens l’avaient téléchargé et que des copies circulaient hors de tout contrôle hein ! (source)

Et d’ailleurs, EU DisinfoLab explique que c’est à cause du RGPD (donc la règlementation de protection des données) qu’ils sont obligés de publier le fichier de données personnelles et sensibles (source) :

eu-disinfolab

Voici d’ailleurs la réaction officielle de M. RGPD à la CNIL (source) :

Merci M. RGPD.

VIII. Un laboratoire du CNRS aurait aussi fiché les opinions politiques de près de 200 000 personnes !

Dans le cadre de nos recherches, nous sommes tombés sur cet article des Décodeurs du Monde du 4 décembre 2017 :

Adrien Sénécat nous indique qu’ils ont pu croiser “une dizaine de bases de données sur la période électorale”, lors de l’évènement Datapol :

Ils ont réalisé une première étude sur “les fausses informations” (définies selon les critères méthodologiques du… Décodex). Puis une seconde qu’ils titrent “Les partisans de Marine Le Pen partagent plus de sources peu fiables que les autres” :

“Un autre enseignement intéressant est apparu en croisant les données du Décodex avec celles du Politoscope. […] À partir de cette typologie et des données anonymisées du Politoscope, les participants à Datapol ont donc pu regarder dans quelle mesure les différentes communautés politiques partagent plus ou moins de liens vers les différents types de sources d’information identifiées dans le Décodex.”

L’infographie du Monde est ainsi construite :

  • chaque candidat figure sur une tranche ;
  • plus un point est éloigné du 0, plus la communauté proche du candidat correspondant a partagé le type de sources en question :

“Il apparaît ainsi que les partisans de Marine Le Pen et François Asselineau sont ceux qui, en moyenne, ont partagé le plus de liens vers des sources considérées comme peu fiables dans le Décodex. Une analyse qui mériterait d’être affinée par un travail approfondi, mais qui a le mérite d’apporter des données pour accréditer un comportement identifié par de nombreux observateurs pendant la campagne.”

Avant de continuer sur notre axe, signalons quelques interrogations méthodologiques. D’abord, rappelons que la population des personnes inscrites sur Twitter n’est clairement pas représentative de la population générale (avec 49 % de CSP+ chez les 25-49 ans par exemple – source).

En fait le graphique a utilisé une présentation “douteuse”. On a l’impression en regardant le graphique que les “communautés pro-Le Pen” et “pro-Asselineau” auraient inondé Twitter de liens vers des sites classés “très peu fiables”. Or, les Décodeurs indiquent dans l’article que “lorsqu’un point est proche du cercle de rayon 1, cela veut dire que le type de contenus correspondant a été partagé dans les mêmes proportions que la moyenne. Lorsqu’il est proche du trois, cela veut dire qu’il a été trois fois plus partagé.” Ils représentent donc un simple écart à la moyenne, d’un phénomène marginal, d’où les forts écarts observés, qui sont en fait peu représentatifs. Ceci apparaît en fait clairement quand on observe la courbe verte peu visible de la diffusion de sites “fiables” : il y a assez peu d’écarts entre les candidats en réalité.

Illustrons. Nous avons reconstitué à la main les données du diagramme des Décodeurs. On peut dès lors reconstituer simplement ce que donnerait un graphique plus honnête représentant la diffusion de liens vers les sites classés par le Décodex :

Ce graphique donne donc une impression fort différente au lecteur de l’activité des personnes sur Twitter…

 

Mais revenons au Politoscope de L’Institut des Systèmes Complexes Paris-Île-De-France (ISC-PIF, du CNRS). L’article insiste bien : “Dans le cadre de ce projet, l’équipe de l’Institut des systèmes complexes Paris Ile-de-France, un laboratoire du CNRS, a analysé sur la durée de la campagne les messages de milliers d’internautes sur Twitter. L’un des intérêts du Politoscope est qu’il identifie la proximité d’un utilisateur de la plate-forme avec tel candidat au fil du temps”. Voilà ce qu’on trouve sur le site dédié du Politoscope qui explique ceci :
eu-disinfolab

eu-disinfolab

eu-disinfolab

eu-disinfolab

 

En fait, dans cette étude méthodologique, ils expliquent qu’ils sont partis de 3 700 comptes Twitter de figures politiques françaises, dont ils recueillent ainsi les tweets, mais surtout toutes les informations lors de retweets de ceux-ci ou de réponses (cf schéma précédent):

eu-disinfolab

eu-disinfolab

Et partant de là – vous le voyez venir -, quand l’échantillon de tweets est suffisamment important, ils peuvent (eux-aussi) inclure un compte dans une “communauté politique” :

eu-disinfolab

eu-disinfolab

Et ils font alors des statistiques :

eu-disinfolab

eu-disinfolab

Et on apprend alors (discrètement) combien de comptes ils ont ainsi classé politiquement durant la présidentielle : 187 619 !

eu-disinfolab

eu-disinfolab

Si on cumule chaque ligne, on arrive à un total 375 000 personnes, car leur méthode est assez frustre (ils n’analysent pas le contenu des tweets par exemple). Ainsi une personne peut-elle est comptée comme pro-Poutou une semaine, puis pro-Arthaud la suivante, puis pro-Mélenchon la suivante, selon ses retweets (car cette sensibilité politique a plusieurs candidats possibles proches). Mais on voit que les auteurs indiquent que les communautés définies comme pro-Le Pen et pro-Fillon sont très stables… (sic.)

Et le plus fort est que leur opération ne s’est pas terminée avec la présidentielle – la base a doublé depuis :

Le Politoscope en est à plus de 126 millions de “tweets politiques”, émanant de plus de 6 millions de comptes Twitter ! (dont une seule fraction est analysée politiquement comme on l’a vu)

L’avantage de ce laboratoire du CNRS, cependant, est qu’ils ne diffusent pas la base publiquement – mais évidemment, la simple existence d’un tel fichier pose de très lourds problèmes – sachant que n’importe quel gros utilisateur de Visibrain (ou de l’API de Twitter directement) peut faire de même, et largement perfectionner les attributions politiques s’il le souhaite…

Après, certains diront que ce sont juste des chercheurs animés de bonnes intentions. Ce qui est vrai.

Mais on répondra : “mais quelle est la réelle valeur ajoutée de ces travaux ?”. Bien sûr on apprend des choses, mais est-ce vraiment si important ? Cela vaut-il le risque que de tels fichiers soient constitués – et donc peut-être utilisés un jour (ou simplement piratés) ? Êtes-vous à l’aise avec le fait qu’un tel fichier existe ?

Big Brother ?

 

On imagine cependant que le laboratoire aura fait montre de prudence que DisinfoLab.

Mais cela pose néanmoins de nombreuses questions : les données sont-elles anonymisées, comment sont elles-stockées, est-il vraiment impossible de lever l’anonymat si la base était piratée ? (cela semble difficile, car il suffit de retrouver certains tweets dans Twitter, etc.)

Espérons en tout cas que ce laboratoire répondra rapidement à nos interrogations, qui restent à prendre au conditionnel…

 

Espérons en tout cas que ce laboratoire répondra rapidement à nos interrogations, qui restent à prendre au conditionnel…

IX. Réglementation et Discussion

Rappelons que le Code pénal précise ceci :

Article 226-16
Le fait, y compris par négligence, de procéder ou de faire procéder à des traitements de données à caractère personnel sans qu’aient été respectées les formalités préalables à leur mise en oeuvre prévues par la loi est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 300 000 euros d’amende.

Article 226-18
Le fait de collecter des données à caractère personnel par un moyen frauduleux, déloyal ou illicite est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 300 000 euros d’amende.

Art. 226-19
Le fait, hors les cas prévus par la loi, de mettre ou de conserver en mémoire informatisée, sans le consentement exprès de l’intéressé, des données à caractère personnel qui, directement ou indirectement, font apparaître les origines raciales ou ethniques, les opinions politiques, philosophiques ou religieuses, ou les appartenances syndicales des personnes, ou qui sont relatives à la santé ou à l’orientation ou à l’identité sexuelle de celles-ci, est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 300 000 € d’amende.

Art. 226-22
Le fait, par toute personne qui a recueilli, à l’occasion de leur enregistrement, de leur classement, de leur transmission ou d’une autre forme de traitement, des données à caractère personnel dont la divulgation aurait pour effet de porter atteinte à la considération de l’intéressé ou à l’intimité de sa vie privée, de porter, sans autorisation de l’intéressé, ces données à la connaissance d’un tiers qui n’a pas qualité pour les recevoir est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 300 000 € d’amende.

La divulgation prévue à l’alinéa précédent est punie de trois ans d’emprisonnement et de 100 000 € d’amende lorsqu’elle a été commise par imprudence ou négligence.

L’article 8 de la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 (CNIL) apporte toutefois un bémol :

I. – Il est interdit de traiter des données à caractère personnel qui révèlent la prétendue origine raciale ou l’origine ethnique, les opinions politiques, les convictions religieuses ou philosophiques ou l’appartenance syndicale d’une personne physique ou de traiter des données génétiques, des données biométriques aux fins d’identifier une personne physique de manière unique, des données concernant la santé ou des données concernant la vie sexuelle ou l’orientation sexuelle d’une personne physique.

II. – Dans la mesure où la finalité du traitement l’exige pour certaines catégories de données, ne sont pas soumis à l’interdiction prévue au I :

1° Les traitements pour lesquels la personne concernée a donné son consentement exprès, sauf dans le cas où la loi prévoit que l’interdiction visée au I ne peut être levée par le consentement de la personne concernée ;

Les traitements portant sur des données à caractère personnel rendues publiques par la personne concernée ;

Il y a bien sûr deux types de données. Celles publiées par l’utilisateur, et celles déduites par des algorithmes à partir des précédentes.

C’est ainsi que, par exemple, Samuel Laurent a pu dire ceci, interpellé à propos des fichiers DisinfoLab :

Ce n’est évidemment pas faux – pour la partie publique (et peut-on véritablement parler de “chercheurs” pour des personnes non universitaires ?).

 

Mais, première objection : quand ce jeune étudiant indique son nom et sa couleur politique, pour agir sur Twitter avec ses… 23 abonnés ;

À t-il bien véritablement donné son accord pour que de nombreux analystes créent des fichiers avec son nom et ses opinions politiques ?

Il l’a certes dit publiquement sur Twitter, mais si c’est public, cela reste discret. Et un tweet s’oublie vite dans le fil, et le compte peut s’effacer. Mais ce n’est pas possible si des chercheurs créent des fichiers en permanence, non purgés.

Avec ce raisonnement, on pourrait d’ailleurs ficher plein de personnes : on vous reconnait en train de participer à une manifestation France Insoumise, vous sortez du local Les Républicains, vous avez défendu Macron dans l’affaire Benballa lors d’une discussion au bistro (surtout, ne prenez pas la route !). C’était public – peut-on vous ficher avec vos opinions politiques ?

Et par ailleurs, on peut vraiment se demander si “la finalité du traitement exige” une telle utilisation des données.

 

Au-delà, il faut bien comprendre que cette notion légale de “données rendues publiques”, acceptable en 1976, ne l’est plus aujourd’hui. En effet, par exemple avec Twitter, il y a différentes façons de connaitre vos opinions politiques :

  • vous l’avez dit en dur dans votre biographie ou votre libellé de compte, comme l’étudiant ci-dessus (public) ;
  • vous l’avez dit dans un tweet le soir du 1er tour de la présidentielle (public) ;
  • vous relayez surtout un dirigeant politique (inférence très probable) ;
  • vous parlez en général de vos opinions de nature politique, sans être partisan – “il faut libérer les énergies, on paie trop d’impôts pour trop de fonctionnaires, etc.” (inférence probable)
  • vous parlez beaucoup de vous sur Twitter, vous suivez et retwittez beaucoup de personnes. Et c’est là que le Big Data peut inférer vos opinions politiques avec une précision que vous n’imaginez probablement pas. (inférence possible)

Ainsi, désormais, les pouvoirs publics ne doivent pas seulement s’occuper des données non publiques, mais également de la collecte et surtout la diffusion de masses de données publiques, en particulier sur les réseaux sociaux.

Twitter est ainsi gravement fautif – finalement bien plus que DisinfoLab ou le ISC-PIF du CNRS. Après tout, si vous donnez des millions de données à des chercheurs, certains finiront immanquablement par les utiliser ainsi…

Bref c’est bien les conditions d’utilisation de l’API de Twitter qu’il faut viser dans le combat pour la protection des données de la population (source) :

eu-disinfolab

Quand on pense que la CNIL a été créée en 1978 après une vive émotion dans l’opinion publique suite à un projet gouvernemental visant à identifier chaque citoyen par un numéro et interconnecter, via ce numéro, tous les fichiers de l’administration – on se rend compte de l’énorme baisse de notre vigilance, et des risques pour les Libertés publiques…

X. Plainte

Nicolas Vanderbiest a déclaré :

eu-disinfolab

et :

eu-disinfolab

Pour vérifier cela, j’ai porté plainte à la CNIL. – comme beaucoup d’entre vous l’ont fait. Nous soutenons en effet que l’identifiant Twitter (pseudo ou pas) est bien évidemment une donnée personnelle.

J’ai également mandaté mon avocat afin de prévenir le Procureur de la République de ces faits particulièrement graves.

Nous allons évidemment saisir également la CNIL belge et la CNIL irlandaise (siège de Twitter), ainsi que les services Protection des données de la Commission européenne.

Si des gens veulent nous aider pour agir à l’international, ou pour prévenir d’autres utilisateurs concernés et afin de grouper les plaintes, ou si vous êtes spécialiste de ce sujet de protection des données et pouvez nous aider, vous pouvez nous écrire ici.

Merci 1206
 
 
 
 

Commentaire recommandé

 

Enorme travail d’Olivier, mais c’est une oasis dans le désert.
Oui, pourquoi est-il le seul à avoir pointé des dysfonctionnements aussi graves ? Que font les journalistes, ceux dont le métier est d’investiguer ? Somme-nous environnés de brêles, d’aveugles, de cancres ou de vendus ? Un peu de tout ça…

Commenter cet article

Claire 05/04/2019 09:14

Offre de financement et de prêt en toute sécurité en ligne.
Email: francois.roussel11@outlook.fr
Tel WhatsApp :+33 7 56 94 75 04

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs